Usages courants, exemples

Une carte d’identité rassemble une part des renseignements qui distinguent officiellement une personne d’une autre. Rester d’humeur égale, c’est rester toujours constant. Le signe égal entre « 3 + 2 » et « 5 » ne signifie pas que les deux formules sont identiques, car elles sont bien différentes, mais qu’on peut les substituer l’une à l’autre en termes de quantité.

On parle de droit à la différence pour revendiquer une tolérance au sein de la société : cela revient à affirmer qu’une minorité particulière doit pouvoir manifester ce qui fait son identité propre.

Les meilleurs professeurs de Philosophie disponibles
1er cours offert !
Patrick
5
5 (51 avis)
Patrick
65€
/h
1er cours offert !
Faustine
4,9
4,9 (45 avis)
Faustine
50€
/h
1er cours offert !
Louis
5
5 (12 avis)
Louis
40€
/h
1er cours offert !
Julie
5
5 (36 avis)
Julie
40€
/h
1er cours offert !
Larry
5
5 (61 avis)
Larry
25€
/h
1er cours offert !
Alyse
5
5 (24 avis)
Alyse
50€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (23 avis)
Thibault
140€
/h
1er cours offert !
Christine
5
5 (6 avis)
Christine
30€
/h
1er cours offert !
Patrick
5
5 (51 avis)
Patrick
65€
/h
1er cours offert !
Faustine
4,9
4,9 (45 avis)
Faustine
50€
/h
1er cours offert !
Louis
5
5 (12 avis)
Louis
40€
/h
1er cours offert !
Julie
5
5 (36 avis)
Julie
40€
/h
1er cours offert !
Larry
5
5 (61 avis)
Larry
25€
/h
1er cours offert !
Alyse
5
5 (24 avis)
Alyse
50€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (23 avis)
Thibault
140€
/h
1er cours offert !
Christine
5
5 (6 avis)
Christine
30€
/h
1er cours offert>

Définitions

Identité vient du latin idem, « le même ».

Aequalis, qui donne « égal » en français, signifie en latin « du même niveau ». Différence correspond au premier sens du verbe différer, c'est-à-dire littéralement « porter dans deux directions opposées », donc « distinguer (différencier) » ou « se distinguer ».

Usages philosophiques

Voltaire a proposé de remplacer identité par « mêmeté ».

L’identité, le fait d’être le même, réunit plusieurs dimensions qui sont liées : la permanence à travers le temps (de la naissance à la mort pour un être vivant), qui d’ailleurs n’exclut pas le changement ; l’unicité
absolue de l’individu (les vrais jumeaux sont bien deux, ils ne ressentent pas exactement la même chose au même moment, ils sont distincts l’un de l’autre) ; enfin, la combinaison des appartenances choisies ou non qui nous caractérise (lhumanité, le sexe, la nationalité, le métier, les goûts…).

Au sens strict, l’égalité et l’inégalité se réfèrent à une quantité ou un degré que l’on peut mesurer : des températures, des tailles, égales ou non. Philosophiquement, c’est légalité en valeur et en dignité qui importe et pose problème, moralement et politiquement. Rousseau distingue inégalités naturelles (regrettables, mais qui ne sont à proprement parler ni justes ni injustes) et sociales (qu’il faut expliquer, combattre, réduire, voire éliminer). Une maladie héréditaire crée une égalité naturelle.

Mais la pauvreté crée une inégalité dans l’accès aux soins, que la Sécurité Sociale compense.

L’équité est, en matière de justice, la recherche d’une proportionnalité correcte entre le fait commis, le mérite, ou la situation personnelle de l’individu concerné, et la décision prise par le juge. Au principe de l’égalité devant la loi, on vient ajouter une prise en considération des différences entre les individus ou entre les situations.

Besoin d'un professeur de Philosophie ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !