L'Homme actif et par son activité fabrique un monde artifciel (culture)

Activité de l'Homme ? Transformé la nature

3 manières :

symbolique (art)

concrète (travail et technique : point commun → permet à l'Homme de survivre, pouvoirs propres à l'Homme

Distinction :

Le travail, c'est l'activité par lequel l'Homme modifie la nature pour subvenir à ses besoins.

Technique ; ensemble des moyens mis en œuvre par l'Homme pour subvenir à ses besoins.

I/Qu'est-ce que le Travail ?

A) Une contrainte et une nécessite

Travailler → activité rémunéré faite en vue d'un métier/emploi : définition économique du travail → activité de transformation de la nature de produire quelque chose qui soit physique ou intellectuel/

Le travail a une connatation péjoratif parce que le travail est pensée comme une contrainte par certains, lié à la nature.

Dans le sens où il ne peut pas travaillé sas la nature. Il peut la travailler, la modifier.

La nature ne nous donne pas tout directement, c'est la raison pour laquelle, il faut travailler et modifier.

Par ex, dans la bible, le travail est maudit (Histoire d'Adam et Eve condamnés au travail)

Etymologie : travail vient de tripalium.

Instrument de nature.

Le travail : idée de souffrance, torture qui rend notre existence pénible.

Le travail apparaît comme une contrainte dont on voudrait se passer

Est-ce que l'Homme ne cherche pas à ne plus travailler ? Une recherche de la fin du travail/ Les personnes qui ne travaillent pas cherchent à travailler. Ex : personnes âgés en retraite, dépriments à un moment.

B/ Le travail, une activité libératrice

Marx compare l'activité humaine et animal.

L'animal ne travaille pas car adapté à la nature pour réaliser ses activités.

Distinction : L'Homme a toujours dans son travail un projet qui détermine comment il va le r »aliser.

Dans le travail, il y a toujours une volonté.

But travail : passer à l'existence ce qui est de l'ordre de l'imagination en transformant la nature. Et pourtant, cette volonté que l'Homme met dans le travail le transforme car il exige une attention constante, une discipline, une capacité à vaincre d'autres forces comme celle du désir qui détourne l'Homme de ses désirs. Dans le travail, il y a une dépassement de soi.

Travail → transformation de soi-même, construction de soi-même si le travail n'est pas complaisant. Par conséquent, le travail me libère des forces comme celle du désir.

Le travail nous libère de la nature car nous permet de développer, de progresser, de multiplier les objets de désir. Enfin, le travail met les Homme en lien notamment parce que chacun cherche son intérêt particulier dans le travail mais il est obligée d'échanger avec les autres pour satisfaire tous ses besoins.

C) Le travail aliénant

Etre aliené, c'est être dépossédé de soi-même, être déshumanisé, être un autre.

Concept forgé par Marx, au moment où apparaît de nouvelles conditions de travail dans la société industrielle. On invente la division du travail, c'est-à-dire l'Homme travailleur ne produit plus un objet du début à la fin comme un courtisan, on lui confit une tache dans le processus de fabrication. C'est ce qu'on retrouve dans le travail à la chaine

Pour Marx, les ouvriers sont déshumanisé parce que le travail se résume à être une force physique : on les utilise comme animaux, dans une activité qui ne fait plus appel à leu imagination, à leur facultés intellectuelles. L'ouvrier ne travaille pas pour gagner sa vie. Le problème, c'est qu'au travail, il n'est pas véritablement humain et qu'en dehors du travail, il n'est libre que pour satisfaire ses fonctions biologiques, animales.

Les conditions du travail limitent l'Homme dans ses capacités, n'a plus besoin de son habilité.En ce sens, il y a distinction de l'Homme.

C'est donc les conditions du tavail qui sont importants parce que l'Homme doit pouvoir se retrouver, se développer.

Hannah Arendt distingue ses actes de l'Homme, a qu'il appelle le travail et l'oeuvre, cette activité que l'Homme fait pour produire ce dont il a besoin mais le produit du son travail est consommé immédiatement. Le travail est un cycle sans cesse recommencer.

Au contraire, pour rendt, l'Homme est capable de faire son œuvre, c'est-à-dire qu'il parvient à produire des objets durables, qui permet tant de construire un monde humain.

Faire un œuvre, c'est être capable de voir le résultat de son travail pendant un temps. Le bur est de trouver une reconnaissance de soi dans le travail. Il faut qu'il y ait quelque chose d'humain

Conclusion : Le travail apparaît comme une activité dont l'Homme ne peut pas se passer, parce qu'il est une nécessité lié à sa nature mais aussi parce que le travail est un moyen pour lui de se libérer et de s'épanouir. Cependant, il n'y a pas de travail sans technique.

II/ La technique

La technique, ce sont les moyens, le savoir faire, les procédés, les outils mis au point par l'Homme pour atteindre une fin de manière efficace.

La technique serait de l'ordre de la pratique, de la favrication de quelque chose.

Mais elle a été longtemps dévalorisée par rapport aux activités intellectuelles.

Par ex, pour les grecs de l'antiquité, l'activité technique n'est pas une activité rationnelle, comme s'il n'y avait pas besoin de penser pour utiliser une technique.

Dans ce texte, Alain définit la technique d'une manière paradoxal parce qu'elle est définie un genre de pensée. Certainement à notre vision spontannée de la technique. Alain affirme qu'il y a une dimension intellectuelle dans ce savoir-faire. En effet, on oublie trop souvent qu'à l'origine, l'Homme a une intelligence pratique comme le dit Bergson.

« L'Homme a d'abord été homofober, avant d'être homosapiens » → d'abird un Homme qui fabrique, qui a un rapport utilitaire , capable de fabriquer des outils avant de cherche à compredre leur fonctionnement.

La technique s'oppose à la science parce qu'elle est un savoir pour pouvoir, agir.

Alors que la science est une science pour savoir.

La technique ne nécessite pas de savoir scientifique. Le seul point important est le résultats, que ça marche.

Mais lorsque l'Homme est confronté à des problèmes pratiques, il est conduit à s'intérroger pour améliorer sa technique. Dans ce sens, la sicenc est née de la technique parce qu'on a cherché à comprendre pourquoi. Pourtant la technique reste un savoir parce qu'elle permet de connaître les objets d'une certaine façon mais seulement de manière pratique. Le technicien n'est pas un ignorant, il sait comment faire mais de manière plus efficace qu'un scientifique. En effet, pour maitrser une technique, il faut de l'expérience, de l'habilité, il faut essayer.

Ex : on a beau lire des livres de natation, ça m'apprend pas le croll

Aujourd'hui, la technique et la sicence sont inséparables, on parle de technoscience. C'est-à-dire que l'une et l'autre se complètent. Nos techniques améliorent nos connaissances et vice versa

Ex : le microscope → il faut améliorer les lois de l'optique et le microscope améliore nos connaissances. Cependant la technique n'est-elle pas dangereuse pour l'Homme ?

En effet, à partir du IXIe sicèle, on constate une transformation du rapport de l'Homme à la technique. A l'origine, la technique ne nous libère plus de nos connaissances. Deuxiemement, la technique a transformé le travail humain (aliénation). Le développement technique est aujourd'hui porteur d'une menace pour l'Homme puisqu'on peut détruire l'environnement et remettre en cause notre existence

La technique est plus ostile que la nature à cause de sa puissance (ex : OGM, nucléaire..)

Par conséuent, il nous faut avoir conscience que les pratiques techniques et scientifiques doivent être limité par des questionnements éthiques (notamment).

Conclusion

Le travail et la technique => activité humaine qui permettent à l'Homme de transformer la nature pour subvenir à ses besoins et désirer. En ce sens, il nous libère de la nature et nous permet de nous développer. Pourtant le travail ne peut pas nous conduire à l'aliénation lorsqu'il fait de nous des êtres déshumanisés et la technique nous conduit à de nouvelles menaces si elle est mal utilisée.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide