Structure de rédaction d'une explication de texte

I/ Introduction

L'introduction nécessite de rentrer dans le vif du sujet, pour cela il est nécessaire de:

  • Situer le texte dans l'oeuvre de l'auteur dont il est extrait, mais il faut être vigilant-e de ne pas résumer toute l'oeuvre, il faut utiliser simplement ce qui est utile à la compréhension contextuelle du texte. Cette étape n'est pas toujours recquise mais elle peut apporter un plus pour le commentaire.
  • Relever le thème du texte, pour le relever il faut voir dans l'ensemble du texte sur quelle expression ou quel mot l'auteur-e insite il-elle.
  • Relever la thèse, c'est à dire, l'idée que défend l'auteur-e dans son texte. Ce sur quoi il va s'appuyer pour développer ses arguments.
  • Poser le/les problème/s que suscite/nt ce texte. Pour cela, il ne faut pas hésiter à questionner soi-même le développement de l'extrait par l'auteur-e.
  • S'interroger sur ce que le texte met en jeu, évaluer la portée et les conséquences de la thèse défendue par l'auteur-e.
  • Constituer une problématique qui permette à partir de la thèse, définir la spécificité du texte à étudier tout au long du commentaire. C'est sur elle qu'il faut s'appuyer lors du développement.
  • Constituer les différentes parties qui tentent de répondre à la problématique.
Superprof

II/ Développement

Les parties sont structurées selon l'ordre du texte, supposé rationnel. A l'intérieur de chaque partie on annonce la thèse générale soutenue par l'auteur-e (l'idée principale), puis on entre plus précisément dans le commentaire, où il faut tâcher de définir des notions et des termes clefs des auteur-e-s étudié-e-s. Il faut également interroger les passages qui semblent poser problème, expliquer les éléments principaux, les présupposés, les termes non-définis, la construction de l'argumentation à l'intérieur du paragraphe, etc.  A l'intérieur de chaque partie il faut rendre compte de chacun des éléménts significatifs. Les transitions doivent être soignées, elles assurent la cohérence du commentaire. Il faut marquer le rapport logique entre les thèses en évitant de rompre le mouvement de la réflexion par des connecteurs temporels (ensuite, après, ...) qui viennent masquer l'ordre logique du texte. Eviter l'éloignement du texte, il faut citer (lorsque cela est nécessaire) des expressions du texte lorsqu'on le commente, c'est-à-dire comprendre le texte par le texte, on évite ainsi la dérive vers le hors sujet où le texte devient prétexte à des discours généraux. Aussi vous ne devez pas paraphraser le texte car lors des premières tentatives, il arrive que l'on ne pense pas à prendre le recul pourtant indispensable, lors de l'écriture et de la relecture de son commentaire. Or il ne faut en aucun cas répéter le texte sans aller au-delà, il faut s'oblier à définir les termes, à restituer les étapes manquantes du raisonnement, à noter les différents status dans le texte : argumentation, exemple, hypothèse, etc.

III/ Conclusion

Reprendre la thèse centrale et l'argumentation de l'auteur-e. Par exemple, en reprenant les questions essentielles et en y répondant, s'il y a une réponse dans le texte. Montrer les enjeux : pourquoi l'auteur-e défend la thèse qu'ille défend ? De cette thèse, en marquant ses présupposés, ses limites, ce qu'elle apporte au système de l'auteur et/ou à l'histoire de la philosophie.

IV/ Autres conseils

Il n'est pas nécessaire de faire un brouillon complet de commentaire, surtout pendant les partiels, car cela est contre productif ! Le mieux est de faire un brouillon pour l'introduction et la conclusion, et d'écrire directement au propre le développement. Eviter d'utiliser les formules du type "le thème de ce texte est...", ou encore "dans une première partie l'auteur dit que ...". Il faut comprendre que le corps de l'analyse doit s'inspirer de la progression propre au texte de votre commentaire. Le travail de commentaire est difficile , et nécessite une réelle pratique, apprenez des erreurs que vous faîtes et essayez de les comprendre pour vous améliorez. Il s'agit d'un travail d'écriture qui demande un réel investissement personnel.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 1 votes)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide
avatar