Poésie

Sais-tu de qui est : "La
paix n'est pas un mot...."
?

Non, non! ce n'est pas
de Socrate. Quoique...! Pareille pensée siérait bien à la maëutique
; elle qui consistait, quand Socrate le voulait, à
prêcher le faux pour avoir le vrai.

Mais ce n'est pas
de Socrate.

Lui est un
contemporain. Et d'avoir, de sa voix inoubliable, déclamé sa phrase, un concentré de sagesse, a
fait aussi "accoucher des esprits".

Parmi lesquels des
esprits mesquins qui n'ont eu de cesse de se gausser.

- "Hahahaha, si ce
n'est pas un mot...  peut-être croit-il, lui, que c'est un chiffre,...Hahaha !"

Lui ? Mais... qui est
lui ? T'as trouvé ?

Voici un dernier
indice :

Le "crocodile de
Yamoussoukro" pour les uns, ses adversaires. "Le Sage de
l'Afrique" pour les autres, ses laudateurs.

Sa phrase complète est
"La
paix n'est pas un mot, c'est un comportement".

Mais pourquoi donc je
vous parle de Boigny ?

Oui, pourquoi je vous
parle de lui ?

- Cela n'a rien à voir
avec les mathématiques.

- Si, si ! ça a
beaucoup à voir avec les maths. Beaucoup même, car sa phrase va
servir de prélude à ma démonstration. Par récurrence. Sur le
théorème autrement appelé le "théorème de Montcuq et ses
agrégés".

En effet, puisque d'ores
et déjà je perçois et j'aperçois des bruissements de sourcils, des chuchotements de
narines, des grincements de dents et autres vouvoiements inexpliqués,
puisque, depuis peu, je subodore des pestilences d'agressivité et je
flaire des airs outragés, alors que tout ce beau monde se rassure et
dorme en paix : « agrégé
de maths de Montcuq » (ADMaucarré) n'a jamais été un corps
d'enseignants, ça a toujours été un comportement.

Salut Aimé C., salut
Sédar S., salut Jean-Paul S., salut Laurent S., salut Bruel P. ....

  • Hé ! ho ! y a
    Madonna-là.
  • C'est Vanity Fair
    qui vient de faire son entrée. Il fait l'offusqué et le fait savoir. Il dit qu'il
    y a maldonne-là !
  • Y n'était pas
    agrégé, lui Patrice Bruel, que je "savoyais"* ?-
  • Ah bon, il ne
    l'était pas ?
  • Non, non! Que dalle
    ! Je l'aurais su. Pas agrégé de quelque chose, non plus. Même pas de
    Montcuq. Ne l'est pas qui veut, tu le sais bien !
  • Bon ben !
    excuse-moi  Mr Vanity Fair.....
  • Ok ! t'es x-cusé.
    Comme le disait mon aïeul : "Le scandale au monde est ce qui
    fait  l'offense et ce n'est point pêcher que de pêcher... euh ! que
    de pêcher...à la ligne".

Je vais à la ligne car
j'ai oublié la fin de la phrase de mon aïeul . T'es sincèrement x-cusé.
Je "croivais"** que tu faisais exprès de brader mon
parchemin.

Analyse

Mr Vanity Fair, tu ne le
connais pas encore. Un portrait de lui est actuellement en
préparation. Pour l'heure sache simplement que c'est le copain de Mr
Cool. Et
de Mrs Cool

Il travaille en duo, ces
deux-là. Un peu comme les motards du sketch.

A ceci près que quand
Mr Vanity Fair et Mr Cool
se mettent
ensemble, les fautes, elles, font plus que se mettre ensemble. Elles
doublent, elles prolifèrent, elles se mettent à la puissance deux.

Mr Vanity Fair
cumulerait-il aussi le grade d' «agrégé de grammaire de
Montcuq » ?

Cette question,
passionnante, est actuellement soumise à la sagacité des experts en
langue française.

 

Voir le document
à venir
"Coquilles typo et morpions, dans la galexie des....?" (le
titre exact fait pour l'instant l'objet d'une recherche intense).

Pour le moment voici ce
que Mr Vanity Fair maîtrise assez bien :

Voir
--------------> je voyais

Devoir
------------> je devais.

Après,
tout se "gna-nga-mie" (se gâte, se mélange) dans son
ciboulot :

*
Savoir ------------> je savoyais.

**
Croir(e) ---------> je croivais.

Mais
aussi, pense-t-il,  " Séchoir--------------> il
séchait".

L'autre
jour, voulant blâmer en public, le fils de Janus il s'est fendu d'un
: "Papa'madi que t'arrête pas de séchoir les cours. Tel
fiston, tel pistonné, alors ?"

 

 

 

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Clément M

Freelancer et pilote, j'espère atteindre la sagesse en partageant le savoir que j'ai acquis lors de mes voyages au volant de ma berline. Curieux scientifique, ma soif de découverte n'a d'égale que la durée de demie-vie du bismuth 209.

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide