Chapitres

Quelle est la principale définition à connaître ?

Définition

les nombres premiers sont des Nombres qui ne sont divisibles que par le nombre 1 et par eux-mêmes.
Les nombres premiers* semblent se présenter en grand désordre 2, 3, 5, 7, 11, 13, 17, 19,... Pourtant, des propriétés énoncées au XIXe siècle montrent un comportement non " anarchique ". Le théorème de raréfaction des nombres premiers de Jacques Hadamard et Jean de la Vallée Poussin nous enseigne par exemple que le nombre de nombres premiers inférieurs ou égaux à n est approximativement n/ln n (où ln n désigne le logarithme népérien de n). C'est là une indication que les nombres premiers n'arrivent pas dans un chaos absolu mais au contraire, avec une certaine régularité.

Les meilleurs professeurs de Maths disponibles
Houssem
4,9
4,9 (120 avis)
Houssem
55€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Moujib
5
5 (83 avis)
Moujib
75€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Greg
5
5 (165 avis)
Greg
100€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Antoine
4,9
4,9 (112 avis)
Antoine
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Nicolas
4,9
4,9 (139 avis)
Nicolas
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Térence
4,9
4,9 (67 avis)
Térence
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Sébastien
4,9
4,9 (81 avis)
Sébastien
75€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Grégory
5
5 (102 avis)
Grégory
125€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Houssem
4,9
4,9 (120 avis)
Houssem
55€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Moujib
5
5 (83 avis)
Moujib
75€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Greg
5
5 (165 avis)
Greg
100€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Antoine
4,9
4,9 (112 avis)
Antoine
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Nicolas
4,9
4,9 (139 avis)
Nicolas
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Térence
4,9
4,9 (67 avis)
Térence
60€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Sébastien
4,9
4,9 (81 avis)
Sébastien
75€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Grégory
5
5 (102 avis)
Grégory
125€
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

Loi

Les nombres premiers suivent des lois que les mathématiciens essaient d'identifier. La preuve que de telles lois existent est qu'on peut mettre les nombres premiers en formules. Bien sûr, aucune formule très simple ne convient et on montre par exemple qu'aucune fonction polynôme ne donne que des nombres premiers sauf dans le cas trivial où la formule est constante. En 1947, W. Mills étonne la communauté mathématique en établissant l'existence d'une constante A qui, insérée dans une formule , donne un nombre premier pour tout n supérieur ou égal à 1. L'utilité de cette formule est cependant illusoire, car on ne peut calculer la constante A qu'à la condition de connaître déjà les nombres premiers. Une autre formule éclaire ce phénomène qui donne le nième nombre premier pour tout n supérieur ou égal à 1. La recherche de formules donnant les nombres premiers doit donc se limiter à celles qui ne font pas intervenir de constantes réelles.

Les mathématiciens Minác et Willans ont imaginé une formule plus remarquable encore dont l'explication est moins simple, mais qui, cette fois, donne tous les nombres premiers dans l'ordre et sans répétition. Cette formule ne comporte que 52 symboles ! On ignorait qu'une telle formule pouvait exister avant sa publication en 1995. Mais est-elle vraiment utile ? Non, car la mise en oeuvre de telles formules se révèle très coûteuse en temps de calcul et aucun programme d'ordinateur aujourd'hui n'utilise ces formules qui, en définitive, apparaissent comme des jeux d'adresse mathématique. Le véritable problème est de définir des algorithmes de calculs (en langage mathématico-informatique) qui donneront rapidement des nombres premiers. De tels programmes sont applicables à la cryptographie par exemple.

De nombreux progrès ont été réalisés ces dernières années dans la manipulation et la connaissance des nombres premiers : les algorithmes probabilistes de test de la primalité identifient des nombres premiers de 100 000 chiffres en quelques fractions de seconde. Les algorithmes de factorisation deviennent chaque année de plus en plus puissants. Toutefois, on ne connaît encore aucune méthode permettant d'engendrer rapidement un nombre premier de longueur n. On le voit, les travaux sur les nombres premiers et leurs relations avec l'informatique sont nombreux et loin d'avoir été tous explorés. De nombreuses questions restent à résoudre. La recherche fondamentale rejoint les applications pour construire une science des réseaux informatiques et des communications de demain dont la sécurité est dès aujourd'hui intimement liée aux nombres premiers (cryptographie, codes correcteurs d'erreurs, algorithmique distribuée, etc.).

Vous cherchez des cours de maths en ligne ?

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00 (1 note(s))
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !