Présentation

Au sortir de la 3ème (des collèges) un élève, même moyen en maths, devrait savoir factoriser un trinôme du second degré.

Hélas, même aux bons élèves, c'est seulement et souvent les trinômes du second degré égaux à des identités remarquables (I.R.) c'est-à-dire dont la forme factorisée est  (ax+b)2 ou (ax-b)2 ou enfin  (ax)2- b2 qui sont présentés.

Cas général

Le cas général (ax +b)(x+c) ne fait pas suffisamment l'objet d'intérêt, alors qu'il est presqu'aussi facile à faire assimiler aux élèves de 3ème (même moyens et surtout à ceux-là).

La méthode de factorisation que je propose (appelée ici "méthode du rectangle") repose sur une technique d'essai de facteurs guère plus compliquée. Au bout d'un nombre raisonnable d'essais, l'on devrait arriver à trouver les bons facteurs.

Il est moins parlant que le second lequel avec ses commentaires (justement...parlés) est d'un concours certain à ceux qui vont "matala" (comprendre) un peu laborieusement cette méthode.

Ceux qui aimeraient avoir la présentation, en format diapo, de la méthode peuvent m'en faire directement la demande.

Bon travail !

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Clément M

Freelancer et pilote, j'espère atteindre la sagesse en partageant le savoir que j'ai acquis lors de mes voyages au volant de ma berline. Curieux scientifique, ma soif de découverte n'a d'égale que la durée de demie-vie du bismuth 209.

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide