I ) Description de l'épreuve

Durée : 2 heures.

Coefficient : 2.

Notation : sur 40 points.

Première partie : 12 points.

Deuxième partie : 12 points.

Troisième partie : 12 points.

Rédaction et présentation : 4 points.

L'épreuve comporte trois parties. Les deux premières portent sur
des applications directes des connaissances et des techniques
figurant au programme. Chacune d'elles est constituée d'un petit
nombre d'exercices indépendants. La première partie est à
dominante numérique, la deuxième partie est à
dominante géométrique.

La troisième partie évalue la capacité à mobiliser des
connaissances pour résoudre un problème. Elle comporte un
petit nombre de questions enchaînées de difficulté progressive.

Se préparer

Il est très important de s'entraîner à l'épreuve de
mathématiques tout au long de l'année, et surtout les trois
derniers mois que précèdent l'examen.

Les premiers mois, entraînez-vous sur les activités numériques,
géométriques, ainsi que sur les problèmes en lisant les exemples
commentés et en faisant les exercices de brevet correspondants sur
Intellego.fr et sur le net.

Le dernier mois, exercez-vous en priorité avec les « brevets
blancs » qui vous sont proposés dans cet ouvrage.
Efforcez-vous de les rédiger entièrement en contrôlant votre
temps. Puis évaluez-vous à l'aide des corrigés.

Le Jour J

 Bien s'équiper.

 Veillez à préparer tout votre matériel : pensez à vous munir
d'une règle plate, d'un compas, d'un rapporteur, d'une équerre,
d'une calculatrice non programmable, d'un stylo-plume ou d'un stylo
avec effaceur, d'un correcteur, d'un crayon à papier ( 2H, voire HB
) et d'une gomme pour les dessins.

Réussir l'épreuve

 Bien gérer son temps
: Vous
disposez de deux heures pour traiter les trois parties. Vous pourrez
consacrer trente-cinq minutes à chacune d'elles. Gardez quinze
minutes à la fin pour relire attentivement votre copie.


Bien aborder le sujet
:

  • Commencez par lire l'énoncé jusqu'au bout afin de vous en faire
    une idée générale.

  • S'il s'agit d'un sujet de géométrie, portez sur la figure les
    renseignements donnés, et au fur et à mesure, les conséquences
    que vous pouvez en tirer. Déduisez-en les propriétés nécessaires
    pour prouver de tels résultats.

  • S'il s'agit de questions d'algèbre, appliquez les propriétés
    numériques, calculez de tête lorsque c'est possible et utilisez la
    calculatrice pour vérifier vos résultats.

Bien présenter

 Une copie bien présentée montre que vous respectez votre travail
et celui qui va vous lire, c'est-à-dire le correcteur !

  • Soyez le plus clair possible. Si vous « séchez » sur
    une question, laissez la place nécessaire pour y revenir plus tard.
    Si vous manquez de place, renvoyez à la fin de votre copie à
    l'aide d'une étoile ( * ).

  • Écrivez lisiblement : évitez par exemple de surcharger un + par un
    -/ Corrigez plutôt proprement votre erreur. Si vous devez rectifier
    une ou plusieurs lignes, barrez-les d'une croix.

  • Respecter les règles de présentation mathématiques : alignez les
    signes =, les traits de fractions et les signes d'opérations. Ne
    confondez pas les indices et les exposants, écrivez lisiblement les
    racines carrées, les vecteurs, etc.

  • Enfin, encadrez soigneusement vos résultats ou conclusions ( en
    rouge par exemple ) et soulignez les résultats intermédiaires..

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Clément M

Freelancer et pilote, j'espère atteindre la sagesse en partageant le savoir que j'ai acquis lors de mes voyages au volant de ma berline. Curieux scientifique, ma soif de découverte n'a d'égale que la durée de demie-vie du bismuth 209.

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide