I - Les philosophes

Au XVIIIe siècle, les philosophes remettent en cause la monarchie absolue de droits divin au nom de la raison et des progrès de la science. On parle de philosophie des lumières. ILs rédigent une arme de propagande : l'Encyclopédie qui condense l'essentiel du savoir humain en 20 volumes.

Quelques philosophes :

- Montesquieu a pour modèle la monarchie parlementaire anglaise dans laquelle la noblesse partagerait le pouvoir législatif avec le roi.

- Voltaire a pour modèle la monarchie parlementaire anglaise dans laquelle la bourgeoisie partagerait le pouvoir législatif avec le roi.

- Rousseau a pour modèle le régime républicain avec le suffrage universel, contrat entre la Nation et le souverrain.

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 avis)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Hugo
5
5 (9 avis)
Hugo
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (13 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 avis)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Hugo
5
5 (9 avis)
Hugo
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (13 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert>

II - La crise de la société française

Tout le monde souhaite des réformes :

- le Roi veut sortir de la crise financière en faisant payer l'impot direct (La Taille) aux deux ordres privilégies (la noblesse et le clergé).

- la noblesse voudrait partager et contrôler le pouvoir royal.

- la bourgeoisie voudrait partager le pouvoir législatif avec le roi.

- le Tiers Etat voudrait la suppression des rois féodaux et l'égalité civile.

Devant l'opinion publique, le roi décide de convoquer les Etats Généraux pour le 5 mai 1789.

III - La révolution

Le 5 mai 1789, s'ouvrent les Etats Généraux à Versailles sur un immense quiproquo : les Cahiers de Doléances demandent des réformes sociales alors que le roi, lui, ne veut que sortir de la crise financière. Ne voyant aucune réforme arriver, les Députés du Tiers Etat estimant qu'ils représentent 98 % de la Nation, se proclament Assemblée Nationale, le 17 juin 1789. Le 9 juillet 1789, elle se déclare Assemblée Nationale Constituante.

A Paris, la population craint une réaction des nobles et de l'armée royale. Le 14 juillet 1789, la prise de la bastille est un symbole : c'est la fin de la monarchie absolue. Devant ces émeutes populaires, la bourgeoisie prend peur et crée les municipalités (des communes) et se donne des gardes nationaux. Durant l'été 1789, les campagnes se révoltent spontanément et pillent les chateaux à la recherche des farines cachées : la Grande Peur.

Pour arrêter la Grande Peur, les députés de la Constituante votent deux textes fondamentaux :

- L'abolition des privilèges et des Trois Ordres (la nuit du 4 aout 1789)

- La déclaration Des droits De L'Homme Et Du Citoyen (le 26 aout 1789)

Pour obliger le Roi à accepter les deux décrès, la foule Parisienne se rend à Versailles ; le Roi cède et le 6 octobre 1789, le Roi rentre définitivement à Paris dans son palais des Tuileries.

Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 4,15/5 - 13 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !