Le capitaine Alfred Dreyfus est condamné et déporté en 1894 vers la Guyane car il est accusé à tort d'espionnage.

Tout commence en 1898 quand l'article « j'accuse » d'Emile Zola publié
dans l'Aurore de Clemenceau met en accusation le jury militaire du
procès et réclame la révision du procès.

Deux partis s'affrontent :
-Les Dreyfusards : qui prônent les droits de l'homme et la notion de justice.
-Les Anti-Dreyfusards : qui prônent l'honneur de l'armée et le bien
fondé de l'état. Mais de façon caché le tout est réalisés sur fond
d'antisémitisme.

Le parti au pouvoir : centriste et au pouvoir depuis 20ans présidé par
Emile Loubet éclate. Après cela, un gouvernement de « défense
républicaine » en 1899. Ce gouvernement est formé de radicaux et de
socialistes indépendants.
Le gouvernement en place rapatrie Dreyfus du bagne. Il est rejugé en
1899. Il accepte la grâce présidentielle. Cependant, il n'est
réhabilité qu'en 1906, réintégré dans l'armée et est nommé chevalier de
la légion d'honneur.

Need a Histoire teacher?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 3,80/5 - 5 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !