I) Contexte

La contre-offensive allemande lancée dans les ardennes surprend les Alliés alors qu'il s'apprêtent à attaquer la ligne Siegfried .

Cette opération d'envergure à pour objectif de reprendre le port d'Anvers et de couper les forces alliées en 2 de manière à ce que l'armée allemande négocier puisse négocier un accord avec les soviétiques .

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Louis
5
5 (12 avis)
Louis
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (23 avis)
Thibault
140€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (10 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (13 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (17 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Louis
5
5 (12 avis)
Louis
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (23 avis)
Thibault
140€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (10 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (13 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (17 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert>

II) Opérations

L'opération nommée:" Herbstnebe" ( :" Brouillard d'automne" ) est dirigée par le Maréchal Von Rundstedt et commence le 16 Décembre 1944 dès 5h30 . Hitler mobilise pour cetté opération la VIème armée blindée S.S de Dietrich qui comprends 4 divisions blindées 3 divisions d'infanterie et 1division aéroportée . Leur objectif commun est de prendre Anvers

Gerd Von Rundstedt

A sa gauche , la Vème armée blindée de Manteuffel qui comprends 3 Divisions blindées et quatre divisions  de Volksgrenadiers ( grenadiers du peuple )  et une division de parachutistes est censée constituer un pôle de résistance pour empêcher l'intervention de l'Armée de Patton.

A ces 19 divisions s'ajoute la 150ème brigade du colonel S.S Otto Skorzeny, composée de quelques centaines d'hommes chargés d'effectuer des opérations de sabotage et de déstabiliser l'addversaire au cours de l'opération :" Greif" ( Griffon) . Ses hommes sont vêtus d'équipement americains pour passer inaperçus dans les lignes alliées .

Otto Skorzeny

Considérent les ardennes comme une région improbable à une offensuve , les Alliés n'y ont déposé que 4 divisions d'infanterie ,  un groupe de cavalerie et 2 régiments issus de la 106ème division d'infanterie .

Les troupes aéroportées allemandes doivent se poser près des routes de Malmédy , Eupen et Verviers afin d'y créer  un barrage et d'empêcher une arrivée de renforts allié venant du nord . C'est un échec total : Faute d'essence pour , seulement 400 hommes sur 1200 se trouvent sur la base de départ et une fois largués , seuls 270 parviennent à se regrouper , sans radio ni arles lourdes . Ils errent pendant 3 jours puis finissent par se disperserpour tenter de rejoindre les lignes allemandes .

L'attaque terrestre commence à tambour battant . Au nord , les 2ème et 99ème Divisions d'Infanterie américaines subissent sans faiblir l'assaut de Dietrich et l'empêchent de s'emparer des hauteurs d'Elsenborn et des dépôts de carurants de Butgenbach .

Sur l'Amblève , la 12ème division blindée S.S  et le groupement blindé de Peiper atteignent Stavelot , Trois-Ponts  et Werbomont  après avoir balayé le 14ème groupe d'infanterie américain.

Une poignée d'artilleurs sauvent Butgenbach le 16 Décembre et un bataillon du génie fait de même à Malmédy . Une compagnie de pionniers arrête à Trois-Ponts des éléments de tête du groupement Peiper . Stavelot , conquise le 17 est reprise le surlendemain et la bataille se durcit . Après 5 Jours de combat , à bout d'essence et de munitions , Peiper abandonne son matériel pour ramener à pied dans la neige quelques centaines d'hommes .

Joachim Peiper

Face à cette démonstration allemande le haut commendement allié réagit lentement convaincu qu'il s'agit d'une opération de diversion . Mais au fir et à mesure que l'avance Allemande se concrétise il prends peur : Einsenhower ne dispose d'aucune réserve stratégique en dehors des 82ème et 101ème divisions aéroportées , durement épuisées à Arnhem lors de l'échec de l'opération :" Market Garden" en septembre 1944.

Logo de la 101ème aéroportée américaine

Le 20 décembre , Einsenhower place  Montgomery à la tête de toutes les forces situées au nord de la brèche .

  Logo de la 82ème aéroportée américaine
Progressant vers l'ouest, le 58ème corps blindé de Kruger est définitivement stopppé à la Marche par la 84ème division américaine , tandis que le 47 CB de Von Luttwitz arrive la veille de Noel à Celles , d'où il est chassé par la 29ème B.B Britannique et la 2ème division blindée Américaine . C'est le point extrème de l'armée allemande .  Des éléments de la 2ème DB et de la Panzerlehrdivision sont isolés autour de Ciney sans ravitaillement . En panne sèche et  à cours de munitions , ils se font massacrer .

Le 23 Décembre le brouillard fait place au beau temps et permet aux américains d'être ravitallés , Hitler pour forcer le destin décide de faire intervenir la 9ème DB et la 15ème division blindée de grenadiers  mais il est trop tard :  Les Américains ravitaillés tiennent bon . Par Ailleurs la 3ème armée de Patton vole au secours de l'armée américaine , il atteint Bastogne le 26 Décembre. Le 16 Janvier , les patrouilles des Ières et IIIèmes armées américaines entrent en contact  à Houffalize , à quelques killomètres au nord de Bastogne . Le 1er février il ne reste plus rien de l'armée allemande . La bataille des ardennes est achevées .

   

Ci-dessus le général Américain Mc Auliffe

III) Bastogne

La ville stratégique que les alliés devaient tenir c'est bien celle-ci : Bastogne

En effet cette ville était un carrefour routier important , 7 Routes se croisaient dont une qui pouvait mener à Paris ! C'est à l'honneur des américains d'avoir tenu la ville .

Le 22 Décembre l'armée allemande propose une reedition honorable au troupes américaines , le Général Mc Auliffe chargé de la 101ème aéroportée déclare :" Nut's !" équivalent à" Des clous"

Le 24 Décembre au soir la ville est bombardée par les Allemands .

Ci-dessus  Renée Lemaine Infirmière volontaire  âgée de vingt-cinq ans environ, fille d'un commerçant de Bastogne, elle soignait les soldats blessés dans un hôpital de fortune situé route de Neufchateau. Le 24 décembre 1944, une bombe s'abattit sur l'immeuble, elle reussit à évacuer quelques prisonniers avant de rester prisonnière des flammes avec une vingtaines de soldats à l'agonie .

Rappellons que les Allemands avaient faits prisonniers la 327ème section médicale américaine à Bastogne .

IV ) Tragédies

Le 17 décembre 1944 , les troupes  de Joachim Peiper font prisonniers des américains au Carrefour de Baugnez à 13 Killomètres de Malmedy et 8 Killomètres de St Vith .

Sans raison les hommes de Peiper fusillent les prisonniers il y aura 72 morts .

Sur cette photo du carrefour de Baugnez il ne s'agit pas de Joachim Peiper comme de nombreux gens le pensent mais du  SS Ünterscharführer Ochsner  à côté du chauffeur .

Le 24 Decembre 1944 chargée par Himmler de missions de représailles, la Gestapo arrête 35 hommes, de 16 à 32 ans et les abat un par un d'une balle dans la nuque ; un seul parvient à s'échapper.

Les 23, 24 et 25 décembre, la ville de Malmedy est bombardée, par erreur, par des avions alliés. IL  y a plusieurs centaines de tués parmi la population belge et les militaires américains.

Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 4,00/5 - 4 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !