25 décembre 800    Charlemagne est couronné empereur d’Occident.
C’est
le pape Léon III qui, en ce jour de Noël, couronne Charles empereur des
Romains. Le pape a élu celui qui passe pour être « un chef à l’ombre
duquel le peuple chrétien repose en paix et qui, de toutes parts,
inspire la terreur aux nations païennes, un guide dont la dévotion ne
cesse, par la fermeté évangélique, de fortifier la foi catholique
contre les sectateurs de l’hérésie », ainsi que le définit un certain
Alcuin. Lors de la cérémonie on acclame le nouvel empereur par ces mots
: « A Charles Auguste couronné par Dieu, grand et pacifique empereur
des Romains, vie et victoire ! »

6 février 806    Charlemagne prévoit le partage du royaume entre ses fils.
Charles,
Pépin et Louis se voient attribuer des parts équitables du royaume,
mais la mort prématurée des deux premiers laissera Louis seul héritier.

11 septembre 813    Charlemagne fait couronner empereur son fils Louis.
Louis
le Pieux, qui est son troisième fils et qui est roi des Aquitains
depuis 781, est le seul héritier des dix-neuf enfants que Charlemagne a
eus avec ses neuf épouses successives. Le sacre a lieu à
Aix-la-Chapelle.

28 janvier 814    Mort de Charlemagne.
C’est
à 9 heures du matin que s’éteint Charlemagne, emporté par une pleurésie
à l’âge de soixante-douze ans. Il est enterré à Aix-la-Chapelle.

30 juin 833    Entrevue du « champ du mensonge ».
Cette
entrevue à lieu en Alsace entre Louis le Pieux et ses deux fils. A la
suite de quoi, abandonné par ses fidèles, Louis sera déposé et enfermé
dans un monastère.

20 juin 840    Mort de Louis le Pieux à Mayence.
Au
moment de mourir à Ingelheim, près de Mayence, de chagrin et
d’inanition, le roi murmure à propos de son fils rebelle, Louis le
Germanique : « Je lui pardonne, mais dites-lui que Dieu, vengeur des
pères, punit dans la colère les enfants rebelles. »

25 juin 841    Bataille de Fontenoy.
Lothaire, allié à Pépin II d’Aquitaine, est battu par Charles et Louis. Il se réfugie à Aix-la-Chapelle.

11 août 843    Traité de Verdun
Par
ce traité, le partage de l’empire entre Lothaire, Louis et Charles est
consacré. On s’accorde à y voir la base juridique de l’indépendance du
royaume de France.

29 septembre 855    Mort de Lothaire.
Lothaire
meurt à Prüm. Charles le Chauve va se consacrer à la guerre contre son
frère Louis pour s’emparer des restes de son royaume.

6 octobre 877    Mort de Charles le Chauve.
Accouru
au secours du pape attaqué par les Sarrasins, Charles meurt de
dysenterie sur la route du retour à Avrieux, près de Modane. Il est
inhumé à Saint-Denis. Louis II le Bègue lui succède.

10 avril 879    Mort de Louis le Bègue.
Alors
qu’il s’apprêtait à attaquer Bernard de Septimanie, il meurt
brusquement à Compiègne où il est inhumé. Avec lui, toute autorité va
disparaître.

13 janvier 888    Mort de Charles le Gros/Successeur Eudes.
Charles meurt à Neidingen là où il est né. Le comte Eudes, vaillant défenseur de Paris, se voit offrir sa succession.

Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !