On la nommait aussi Boadicée.

Son nom de Boudicca signifie "
victoire ". Les historiens anglais pensent qu'elle fut identifiée à une déesse
et que, peut etre, elle fut une druidesse ce qui expliquerait le succès de sa
révolte.

L'histoire se passe en 61 après J.C.,
en Bretagne, (Angleterre) sous le règne de Néron. Elle fut à la tête d'un
mouvement contre l'occupant romain qui fit plus de 70000 victimes. C'était la
femme du roi des Icéniens, un peuple riche sur la route de l'or, (Norkolk et
Suffolk, dans la partie orientale de l'Angleterre), Prasutagus. Il se peut que
sa demeure royale ait été au lieu dit : Gallows Hill à Thetford dans le Norfolk,
cette affirmation est due à de récentes fouilles faites par des archéologues
dans cette région.

--->Monnaie
des Icéniens.

Il légua par testament la moitié de
son royaume à Rome et l'autre moitié à sa femme et à ses deux filles, pensant
ainsi protéger son peuple des avanies romaines. Mais, il n'en fut rien, sa femme
fut flagellée, ses deux filles violées.

« Le roi des Icéniens, Prasutagus,
célèbre par de longues années d'opulence, avait nommé l'empereur son héritier,
conjointement avec ses deux filles. Il croyait que cette déférence mettrait à
l'abri de l'injure son royaume et sa maison. Elle eut un effet tout contraire :
son royaume, en proie à des centurions, sa maison, livrée à des esclaves, furent
ravagés comme une conquete. Pour premier outrage, sa femme Boadicée est battue
de verges, ses filles déshonorées… »
Tacite, Annales, XIV, 30, trad.
Burnouf, 1859.

Il se peut que les
Romains aient sous-estimé la place de la femme dans la société
celtique. Il n'en demeure pas moins que Boudicca (sa capitale fut à
Caistor St. Edmund ou en latin : "Venta Icenorum") leva l'étendard de
la rébellion entraînant derrière elle plusieurs autres tribus.

Un des principaux sujets de haine des
autochtones était la colonie de vétérans de Camulodunum qui avaient volé des
terres et déporté en esclavage de nombreux habitants de cette région. Elle prit
la tête de la révolte et réunis à son peuple, les Icéniens, d'autres peuplades
bretonnes. L'opportunité en vint lorsque le gouverneur romain Paulinus amena ses
troupes dans le nord du Pays de Galle. Le légat Suetonius avec la 14 ème légion
et des éléments de la 20 ème mena campagne conte eux. Mais il abandonna
Londinium (Londres) qui était, alors, un important centre commercial, toute la
population fut massacrée. C'était un militaire ambitieux qui avait besoin de
renom et de victoires pour se hisser au niveau des autres généraux de Néron, en
particulier de Corbulon. Un autre légat, Posthumus, préfet de la " legio II,
Augusta " refusa de quitter ses cantonnements à Isca Dumniorum (Exeter) étant
dans un pays qui lui était hostile, après la victoire finale de son collègue, il
se suicida en se transperçant le corps de son épée. Suetonius fini par la battre
en choisissant soigneusement l'emplacement de la bataille qui permit de mette
fin à cette guerre. Elle mit fin à ses jours en s'empoisonnant (voir Tacite,
Annales livre XIV, chapitre 31 et suivants). La répression fut féroce.

Heureusement, le nouveau gouverneur,
Classicianus, fit beaucoup par la suite pour la bonne entente entre Bretons et
Romains.

Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 2,33/5 - 3 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !