Administration des empires

Des conceptions différentes

L'assimilation est la conception française. Officiellement, la France a pour but de faire des peuples colonisés, des français à part-entière et de leur en donner les mêmes droits. Pour cela, les indigènes doivent assimiler les valeurs de la République dont notamment la langue française, l'histoire et de rejeter leur propre culture. Ils seront dès lors, intégrés à la communauté nationale.

Les anglais préfèrent quand à eux la technique de l'association. Il s'agit ici de faire en sorte que les colonisés participent à la gestion des territoires dans le respect des traditions et des coutumes locales.

La diversité des statut

CONCERNANT L'EMPIRE ANGLAIS : Les colonies à fort peuplement européen deviennent dans la seconde moitié du 18e siècle des dominions : Canada, États-Unis, Afrique du Sud, Australie et Nouvelle-Zélande. Ce sont des territoires autonomes au sein de l'empire. Ils bénéficient de leur propre gouvernement et de leur propre parlement. En 1931, suite aux accords de Westminster, ils deviennent indépendants dans le cadre du Commonwealth.

Les colonies d'exploitation qui concernent essentiellement les régions en Afrique sont administrés par le Royaume-Uni. Elles sont représentés sur place par un gouverneur assisté de fonctionnaires britanniques et d'un conseil composé de représentants des populations locales.

Les Indes ont un statut particulier au sein de l'Empire. Elles sont dirigés par un gouverneur qui va prendre le titre de « vice roi » assisté de fonctionnaires britanniques et de notables locaux ( bourgeoisie, élite locale ).

CONCERNANT L'EMPIRE FRANÇAIS : Les colonies sont administré par un gouverneur général assisté de fonctionnaires coloniaux. Les protectorats comme le Maroc ou la Tunisie sont des régions protégée par la métropole et administré par un président général qui est chargé en théorie des affaires militaires et des affaires étrangères. En réalité, il contrôle l'ensemble du territoire.

L'Algérie est divisé en trois départements sur le plan administratif. Ici, la République Française a hésité entre une politique d'association ou d'assimilation. Pour autant, la grande partie du peuple algérien ne dispose pas de droits civiques et il subsiste dans le pays deux types de législation : la législation réservée aux français et la législation destinée aux arabes ( ce que l'on appelle « le code de l'indigénat » ).

Pour les métropoles, l'empire colonial ne doit pas concurrencer la métropole mais servir ses intérêts. De nombreuses infrastructures sont de cette manière aménagée pour acheminer les ressources du sol et du sous-sol des différentes colonies vers la métropole ( ex : lignes ferroviaire du Congo océan qui débute de Brazzaville jusqu'à la pointe noire ( Congo ) ). Concernant les ports et les aménagements portuaires, ceux-ci ont été rendus possible par la mise en place du « travail forcé ». Au sein du territoire Congolais, on va par exemple exploiter les mines de cuivre, d'étain, à Madagascar, les plantations de bananes, aux Indes, les plantations de Thé et en Indonésie, les cultures d'hévéas ( servant à la fabrication du caoutchouc ), géré alors par une entreprise capitaliste que l'on connaît bien : Michelin. Cette situation demeure évidemment au détriment des cultures vivrières.

Pour autant, les colonies doivent elles, acheter les produits de la métropole qui impose des tarifs douaniers.

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
Chrys & chris
5
5 (124 avis)
Chrys & chris
78€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (12 avis)
Diego
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Thibault
5
5 (23 avis)
Thibault
150€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Rémy
4,8
4,8 (24 avis)
Rémy
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Angelina
5
5 (20 avis)
Angelina
39€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Chemsa
5
5 (14 avis)
Chemsa
45€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Hugo
5
5 (9 avis)
Hugo
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (13 avis)
Eloïse
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Chrys & chris
5
5 (124 avis)
Chrys & chris
78€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (12 avis)
Diego
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Thibault
5
5 (23 avis)
Thibault
150€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Rémy
4,8
4,8 (24 avis)
Rémy
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Angelina
5
5 (20 avis)
Angelina
39€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Chemsa
5
5 (14 avis)
Chemsa
45€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Hugo
5
5 (9 avis)
Hugo
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (13 avis)
Eloïse
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

Les missions humanitaires et civilisatrices

Les missions civilisatrices se déroulent à travers l'école avec cette volonté d'instruction. La France, elle, va développer tout particulièrement l'enseignement primaire et professionnel. Pour autant, les effectifs scolaires restent faible.

Les États colonisateurs vont également s'efforcer de développer la médecine coloniale pour protéger la population européenne et les indigènes ( considérés comme une source de main d'oeuvre ) des maladies tropicales comme la fièvre jaune, le paludisme ou la variole ( ayant disparu depuis plusieurs années en Europe ).

La contestation face à la colonisation

La résistance à la colonisation

S'il existe un point irréfutable concernant la colonisation, c'est bien celui que cette dernière ne s'est pas faite de manière pacifique au détriment de ce qu'entendait la propagande. La conquête coloniale a en effet donné lieu à des résistances de la part des États et des populations dans le cadre de guerres asymétriques ( qui oppose deux catégories d'individus aux moyens très différents ).

À Madagascar, par exemple, en 1896, une insurrection va suivre face à cette annexion et va être réprimé par un militaire Gallieni. Cette dernière s'achèvera en 1905. Au Maroc, la contestation va débuter en 1911, et la résistance marocaine va durer jusqu'en 1934. Elle sera mené par Abd El Krim.

DOCUMENT : LIVRE PAGE 140, DOC 1.

L'éveil des mouvements nationalistes

Un contexte favorable

Le nationalisme est un mouvement qui revendique l'indépendance.

On considère la première guerre mondiale comme un accélérateur de ces mouvements nationalistes. Les indigènes subissent les mêmes peurs et les mêmes souffrances que les occidentaux au travers des tranchées, et prennent peu à peu conscience que l'européen n'est pas si différent et surtout n'est pas invincible. Le mythe de l'Homme blanc s'effondre alors peu à peu et sa dimension supérieure n'ait plus.

Les deux grandes puissances condamne fermement la colonisation. Les États-Unis avec Wilson et ses « Quatorze points » ( programme pour mettre fin à la guerre et reconstruire l'Europe ) en Janvier 1918, et l'URSS en 1922 avec Lénine et son ouvrage « Impérialisme, stade suprême du capitalisme ».

L'organisation politique

DOCUMENT – LIVRE : CHRONOLOGIE PAGE 156.

Les peuples colonisés vont rejeter à la fois la conception française de l'assimilation et celle anglaise de l'association. Ils remettent en cause l'administration de leur territoire. Le parti du Congrès dirigé par Gandhi va par exemple de manière pacifiste, prôner la désobéissance civile et la rivalité avec l'occupant ( ne plus payer les impôts, ne plus se rendre aux travaux forcés ). D'autres vont également mettre en place une résistance, certes plus violente, comme le parti communiste indochinois ( la Vietminh ) d'Ho-Chi-Minh, en Tunisie ( la Neo Destour dirigé par Bourguiba ) et en Algérie avec le parti populaire algérien de M. Hadj.

Les Européens face à la colonisation

AVANT LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE : Dans les différentes métropoles, peu de voix s'élèvent pour dénoncer la colonisation. Les opposants sont des économistes libéraux, quelques intellectuels ( Anatole de France ) et des socialistes qui condamnent cette conquête pour deux raisons : les indigènes civilisés vont concurrencer les ouvriers français et craignent pour les populations autochtones ( protection contre le travail forcé... ).

APRÈS LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE : Le parti communiste s'oppose violemment à la colonisation ( document 6 page 145 ) mais l'opinion publique y reste pour l'essentiel, favorable. On peut néanmoins affirmer que le peuple ne bénéficie pas de connaissances fondées mis à part les quelques détails qu'on a pu lui apprendre au travers des expositions coloniales et en particulier en 1931 à Paris.

De l'autre côté, des contre-expositions sont organisée par des intellectuels comme P. Elurard ou Aragon. Pour autant, elles manquent considérablement de moyens et ne réunissent qu'un petit nombre de visiteurs.

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00 (2 note(s))
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !