I/ En Europe

A)  Situation européenne en 1947

L'Europe est divisée en deux camps : les pays sous l'influence américaine ( Europe Occidentale ) et les pays sous la mouvance soviétique ( Europe Orientale ).

EUROPE ORIENTALE : Hongrie, Roumanie, Bulgarie, Albanie, l'Est de l'Allemagne...

REMARQUE : La Yougoslavie dirigé par Tito refuse très rapidement de s'aligner sur Moscou et d'obéir aux ordres de Staline. → Titisme. Dès 1948, surviendront les ruptures entre la Yougoslavie et l'URSS et ses démocraties populaires.

REMARQUE 2 : En Tchécoslovaquie, le gouvernement est normal, c'est un gouvernement d'union nationale, de coalition. En Février 1948, est organisé le coup de Prague, c'est-à-dire le coup de force organisé par le chef du gouvernement ( Gottwald ) soutenus par les milices ouvrières. Un régime communiste s'installe alors en Tchécoslovaquie et le pays devient alors une démocratie populaire.

'' Le coup de Prague est un moment fort de la guerre froide car les occidentaux commencent à prendre conscience de la menace réelle du communisme en Europe et sont alors obligés de redoubler de vigilance

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
1er cours offert !
Angelina
5
5 (14 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 avis)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (12 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (14 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 avis)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (12 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert>

II/ La première crise : le blocus de Berlin

ROYAUME-UNIS

URSS

FRANCE

ÉTATS-UNIS

( L'Allemagne est partagée en quatre zones d'occupation )

À l'intérieur de la zone soviétique, on trouve la ville de Berlin qui est-elle même partagée en quatre zones d'occupation.

En principe, l'Allemagne et Berlin sont gérés par la commission interalliée regroupant les quatre puissances. En 1947, les 4 puissances ne s'entendent plus. L'URSS compte faire de sa zone une démocratie populaire et les alliés sous mouvance capitaliste. Concrètement en 1948, les alliés vont unifier leurs zones et créer une monnaie unique le Deutsche mark.

L'URSS prend cette décision comme une provocation qui selon elle va déboucher sur la création d'un nouvel État Allemand. De manière à faire pression sur les occidentaux, Staline organise le blocus de Berlin : les axes routiers, ferroviaires sont bloqués avec l'Allemagne de l'Ouest de Juin 1948 à Mai 1949.

Les occidentaux décident alors de mener une contre-attaque en réalisant un pont aérien. Conséquence, le blocus échoue et rompt les diplomaties avec l'URSS : c'est la fin du dialogue entre occidentaux et soviétique ( Mai 1949 ) → Naissance de la RFA ( Allemagne de l'Ouest et Berlin Ouest ). De l'autre côté, en Octobre 1949 naît la RDA ( Allemagne de l'Est et Berlin Est comme capitale ).

III/ En Asie

A) Le contexte

En Chine ( 1949 ) devient une république populaire. Mao Zedong, communiste, l'emporte face à Chang Kai Chek, nationaliste. En 1950 est signé un traité d'assistance économique et d'amitié entre le Chine et l'URSS. L'influence soviétique progresse en Asie.

L’Indochine ( 1949 ) engage une guerre coloniale contre la France par le biais de la Viet Minh ( mouvement d'indépendance communiste ) dirigé par le leader communiste Ho Chi Minh. Les occidentaux craignent alors en Asie, ce qu'ils appelle l'effet domino c'est-à-dire qu'ils craignent la progression communiste en Asie d'où la volonté de stopper le communisme avec la doctrine Truman.

B) La guerre de Corée ( carte 1 page 40 )

La Corée est sous le protectorat Japonais et en 1945 suite à la défaite du Japon, le pays est coupé en deux de part et d'autre d'une ligne qu'on appelle la 38° parallèle. Le nord de la Corée est sous occupation provisoire soviétique et le sud sous occupation provisoire américaine.

En 1947, la guerre froide rend les communications impossibles entre les USA et l'URSS. Les soviétiques installent dans leur zone un climat pro-communiste et les américain un climat pro-nationale et c'est à partir de ce moment là, que la guerre de Corée éclate. Staline, devant la progression du communisme en Asie encourage la Corée du Nord à envahir la Corée du Sud pour réaliser un seul État communiste. À partir de Juin 1950, les nord-coréens envahissent la Corée du sud. L'ONU condamne alors l'agression et décide l'envoi d'un corps expéditionnaire pour soutenir la Corée du Sud dirigé par le général Mac Arthur. Le général américain envahit la Corée du nord à l'automne 1950 et remonte jusqu'aux frontières de la Chine. Celle-ci s'engage avec force dans le conflit et contraint les forces américaines à se replier. Mac Arthur envisage alors d'utiliser la bombe atomique contre la Chine et Truman doit le destituer. Finalement le front se stabilise et l'armistice est signé en juillet 1953 à Pam Mun Jon.

La guerre n'aura alors servit à rien et aura fait plus d'un million de morts.

IV/ Vers la coexistence pacifique

A)  Un nouveau contexte

Volonté d'affirmation du Tiers-Monde ( pays nouvellement indépendant ). En 1955 a lieu la conférence de Bandoung qui condamne le colonialisme et la politique des blocs.

→ Politique extérieure voulue par Khrouchtchev. ( 1953 – 1964 ).

Khrouchtchev reconnaît la présence de deux blocs à l'échelle de la planète véhiculant deux idéologies mais il propose une réconciliation de nouveaux rapports basés sur la coexistence pacifique : exemple du voyage aux États-Unis – illustration page 46

B)  Crises majeures

  • CRISE DE BERLIN

( DOCUMENT 5 PAGE 47 )

Au cours des années 1950, il y a approximativement deux millions d'allemands de la RDA qui gagnent Berlin Ouest et qui s'installent en Allemagne de l'Ouest. Cet exode de population pénalise l'économie allemande et dégrade l'image du modèle soviétique. En conséquence de quoi, les autorités EST allemande soutenues par Khrouchtchev demande le rattachement de Berlin-Ouest à Berlin-Est et devant le refus des occidentaux, ils décident en août 1969 de construire le mur de Berlin dont l'objectif est de verrouiller Berlin-Ouest et empêcher tout passage de l'est à l'ouest.

Les occidentaux vont condamner violemment cette construction en la qualifiant de « mur de la honte ». Le mur de Berlin devient alors un symbole fort de l’opposition idéologique entre les deux blocs.

  • CRISE DE CUBA

( DOCUMENT 6 PAGE 47 )

Castro arrive au pouvoir en 1959 et décide de mettre en place un programme nationaliste : Il souhaite nationaliser les entreprises et entreprendre des réformes agraires notamment sur l'agriculture.

Il espère de cette manière rentabiliser les exploitations, ainsi qu’exproprier les Américains des terres de Cuba. En nationalisant les entreprises, il fait partir les entreprises Américaine et s'attaquant de la sorte aux intérêt des USA.

Il noue également des relations diplomatiques et économiques avec l’URSS. Depuis le 19e siècle, les Américains considèrent que les terres Américaines, doivent rester Américaine : « Doctrine Monroe ».

En avril 1961 Kennedy autorise la CIA à organiser un débarquement anti-castriste à Cuba dans la baie des cochons. La population avec Castro fait alors blocus contre les États-Unis. Castro tire un enseignement de cette attaque et demande une assistance militaire soviétique. En octobre 1962, des rampes de lancement pour missiles nucléaires sont installées a Cuba.

Le 22 octobre 1962, Kennedy lance un ultimatum aux soviétiques dans son discours, en considérant que toute attaque sur les USA serait assimilée à une attaque soviétique. Khrouchtchev réagit en donnant la réponse suivante : Il accepte le retrait des armes à Cuba à condition que les USA retirent leurs missiles de Turquie et considèrent Cuba comme un état indépendant.

V/ La détente (fin 1969-1975) : USA et URSS, Adversaire partenaire

A) Un contexte qui impose la reprise du dialogue

Les enseignements de la crise de Cuba auront servit à faire prendre conscience du risque que les deux blocs auraient à s’affronter militairement.

Les nouveaux états indépendants décident lors de la conférence de Belgrade de 1961 de pratiquer la politique du « non alignement » (aucun rattachements a aucun des blocs). Le monde se complexifie alors et offre une troisième voie.

Chaque puissance est confrontée à des difficultés au sein du bloc qu’elle mène ( exemple de la puissance américain ). Ces pays restent toutefois deux grandes puissances mais connaissent de nombreuses difficultés intérieures : ses difficultés économiques et sociales sont renforcées a partir de 1973 avec par exemple la première crise économique liée au premier choc pétrolier. Les USA seront alors contestés au sein même de leur bloc.

  • LA FRANCE DE DE GAULLE

En 1960 De Gaulle décide d’appliquer une politique indépendante dans le domaine nucléaire : une force frappe a titre défensive. Il reconnait la Chine communiste. En 1966, il retire les forces françaises de l’OTAN et condamne la politique Américaine ( avec la guerre du Vietnam ) : Discours de Phnom-Penh ( Capitale du Cambodge ).

La Guerre du Vietnam aura une incidence particulière sur les USA qui perdront alors leur crédibilité dans le monde. En 1945, l’Indochine proclame son indépendance par Ho Chi Minh, leader indépendantiste communiste de la Viet’ Minh. La guerre d'Indochine se termine en 1954 après la défaite de Diem Bien Phu. Les accords de Genève sont alors instaurés.

  • VIETNAM DU SUD : Mouvement communiste : Viet’ Cong ( reçoivent le soutien du Viet’ Minh ).

Au début des années 1960, ils veulent imposer le communisme et unifier le pays. La guerre devient alors de plus en plus impopulaire quand les USA utilisent le Napalm ( gaz qu’il est interdit d’utiliser ). La guerre stagne et continue sans bien même que les États-Unis parviennent à s'imposer. Ce conflit se terminera avec l'arrivée au pouvoir de Nixon, et des accords de Paris en 1973. Le Vietnam est alors réunifié en 1975.

La politique du containment connaît donc un véritable échec en Asie.

B) Les difficultés de l'URSS au sein du bloc communiste

La Chine maoïste ( Chine de Mao Zedong, république populaire ) dénonce le modèle soviétique dès les années 60 et rompt alors ses relations avec l'URSS portant par la même occasion un coup sévère au communisme.

Crise Tchécoslovaquie : Printemps de Prague : 1968. Intellectuels, étudiants, ouvriers remettent en cause l'autoritarisme du régime et aspirent à plus de libertés. L'URSS décide alors de réprimer le mouvement et envoie les troupes du pacte de Varsovie pour se maintenir au pouvoir par la force. La contestation du modèle soviétique en devient d'autant plus vive.

L'URSS et les États-Unis sombrant dans la difficultés vont alors tenter de s'entendre pour résoudre certaines de leurs difficultés.

C) Exemples de la détente

  • PREMIER EXEMPLE : Signature entre les USA et l'URSS des accords S.A.L.T : 1972.

-> Strategic Arms Limitation Talks qui proclame le gel des armements stratégiques d'une portée supérieure à 5500 km. C'est par le biais de ces accords que s'amorcera un processus de désarmement.

  • DEUXIÈME EXEMPLE : Rapprochement entre la RFA et la RDA du fait des améliorations entre les USA et l'URSS. Ce rapprochement est appelé : OST POLITIQUE ( politique de l'est ) mené par le chancelier Ouest Allemand ( RFA ) W. Brandt. Elle se définit sur la reconnaissance mutuelle de la RFA et de la RDA ( 1972 ) amorçant un début d'amélioration des relations.
  • TROISIÈME EXEMPLE : Signature des accords d'Helsinki en 1975. les états européens, le Canada, les États-Unis et l'URSS signent et reconnaissent l'indépendance des états en Europe, l'inviolabilité des frontières, la liberté d'expression et la défense des droits de l'homme.

REMARQUE : Les accords d'Helsinki devient alors un moyen pour les dissidents du communisme de s'exprimer et un procédé pour l'Occident de les soutenir.

VI/ La guerre '' fraîche '' : le refroidissement des relations

A) L'expansionnisme soviétique ( 1975 - 1980 )

CONTEXTE : Les Américains sont affaiblis et n'exerce plus le même rôle sur la scène internationale que celui d'antan. Les conséquences de la guerre du Vietnam met en avant l'échec politique américain, la crise économique perdure et fait d'autant plus de mal au pays, la démission du président Nixon en 1974 accusé d'espionnage et d'atteinte aux libertés entraîne les USA dans une situation délicate. L'arrivée au pouvoir du démocrate J. Carter en 1976 annonce la mise en place d'une nouvelle politique extérieure qui passe par la recherche de la paix et le désengagement des USA sur la scène internationale et sur le continent américain. En Amérique Latine, surviendra alors le développement d'un mouvement révolutionnaire et notamment au Nicaragua.

EXEMPLES DE L'EXPANSIONNISME SOVIÉTIQUE

EN AFRIQUE ( Carte page 73 ) : L'URSS profite de l'instabilité politique des États nouvellement indépendant pour étendre sa zone d'influence. Elle va par ailleurs soutenir les régimes communistes ou les régimes sympathisants en Afrique ( Congo, Angola, Madagascar, Mozambique... )

EN ASIE : En 1979, les troupes soviétiques entrent en Afghanistan pour soutenir le gouvernement pro-soviétique installé depuis 1978.

EN EUROPE : Profitant de la fragilité Américaine, l'URSS va installer des fusées SS20 dans les démocraties populaires. ( qui échappent aux accords S.A.L.T )

B) Le retour en force des américains sur la scène internationale: 1980 - 1985. ( '' America is back '' )

  • CONTEXTE : Le bloc communiste est particulièrement affaiblis. L'Armée Rouge est tenue en échec en Afghanistan, la contestation vis a vis du régime en Pologne se concrétise par la création d'un syndicat SOLIDARNOSC dirigé par Lech Walesa. Celui-ci est alors soutenu par l'Occident qui joue sur les accords d'Helsinki ( développement en Europe occidentale de l'eurocommunisme. )
  • LA POLITIQUE AMÉRICAINE : est Menée par le républicain R. Reagan qui rompt avec la politique de Carter et s'engage à défendre la liberté et la démocratie partout dans le monde. La lutte contre le communisme est alors accentuée.
  • EN EUROPE OCCIDENTALE : Il installe en face des SS20, des fusées PERSHING2 ce qui débouche sur la crise des euromissiles.
  • MISE EN PLACE DU PROGRAMME IDS ( initiative de défense stratégique surnommée ''guerre des étoiles'' ) : il s'agit pour les USA de construire un bouclier spatial pour protéger le territoire américain d'une attaque nucléaire soviétique.
Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 4,25/5 - 4 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !