Paris, « Ville lumière ». Le surnom donné à la ville à la fin du xixe siècle évoque à la fois son éclairage public abondant, mais aussi l'idée que la ville illumine le monde par le rayonnement de ses arts et de sa culture. C'est dire l'importance du patrimoine de la ville dans la place qu'elle occupe aujourd'hui parmi les grandes métropoles mondiales. Le patrimoine parisien, dans sa diversité, permet de voir comment, à chaque époque, la ville a été façonnée par son rôle de capitale royale puis républicaine. Comment le patrimoine de Paris nous permet-il de lire et de comprendre l'histoire de la ville ?

Paris, une ville-musée

La cité sur la Seine

Du village néolithique à la Lucete gallo-romaine

- Entre le Ve et le IIIe millénaire av. JC, un premier village se dvlp au bord de la Seine, sur le site de Bercy.

- Ie av. JC, un peuple gaulois, les Parisii, occupe la région et se sert de la Seine pour commercer avec l'Italie : les buttes et collines qui longent le fleuve (Sainte-Geneviève, Belleville, Montmartre) servent alors de places fortifiées (oppidums).

- Apres conquête romaine, la ville prend de l'ampleur sur la rive gauche du fleuve, ce dont témoignent les arènes de Lucete (rue Monge) et les thermes de Cluny.

Le poids croissant de l’Île de la Cité

- Menaces qui pèsent sur Empire romain à partir du milieu du IIIe entraînent recentrement ville autour de l’île de la Cité, fortifiée en 308.

- Avec le choix de Clovis de fixer sa capitale à Paris en 508, le palais romain bâti sur l’île de la Cité par l'empereur Julien va rester longtemps résidence royale.

- A partir de Xe, la ville ne cesse de s'étendre. A  la fin du XIIe, dans un contexte de tensions avec les anglais, le roi Philippe August fait bâtir une véritable muraille tout autour de Paris et un puissant château pour contrôler la Seine : le Louvre.

- Au XIIIe, c'est à nouveau sur l’île de la Cité que l’évêque de Paris décide de aire construire une cathédrale digne d'une des plu s grandes villes d'Europe : Notre-Dame. Saint Louis y crée aussi la Sainte-Chapelle (1246).

- Si la Cité s'affirme comme le siège du pouvoir pol et religieux, la rive droite devient le cœur du commerce (marché des Halles) et la rive gauche le Quartier latin universitaire et intellectuel (Sorbonne).

L'essor de la ville lumière

De la  Renaissance à la Restauration

- Lorsque François 1er refait de Paris, le centre du pouvoir à partir de 1527, la cité s'embellit dans un style de Renaissance, comme en témoigne le « corps neuf » du Louvre.

- Il faut attendre le règne d'Henri IV pour voir apparaître de grands chantiers d'aménagements : le « grand dessein » du roi est d'abord de relier le Louvre au palais des Tuileries pour en faire une seule résidence royale. Des ponts et des places sont achevés (Pont-Neuf, places de Vosges et Dauphine).

- De Louis XIII à Louis XVI, la ville se couvre de grands monuments ; Cour Carrée du Louvre, hôtel des Invalides (1679), place de la Concorde (1775), pont de la Concorde (1791).

- Il faut attendre l'Empire et la Restauration pour qu'apparaissent de nouveaux projets à la gloire des armées napoléoniennes (colonne Vendone, Arc de Triomphe).

- Au XIXe, les préfets de la Seine ouvrent au renouveau de la capitale. Le baron Haussmann décide de modifier le système de circulation entre les gares et de relier visuellement les hauts lieux de la ville.

- Les travaux les plus spectaculaires sont les grandes percées rectilignes bordées d'immeubles en pierre de taille et de rangées d'arbres, notamment la jonction de 12 avenues, place de l’Étoile.

- C'est à cette époque que Notre-Dame est restaurée par Viollet-le-Duc.

- Chaque grand Exposition universelle marque de son empreinte le paysage urbain : ancien palais du Trocadéro (1878), tour Eiffel (1889), Petit et Grand Palais (1900), palais de Tokyo et palais de Chaillot (1937).

- Ces transformations font de Paris une ville moderne et même avant-gardiste : la Cité devient la ville lumière.

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (12 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Salomé
5
5 (6 avis)
Salomé
35€
/h
1er cours offert !
Hugo
5
5 (8 avis)
Hugo
30€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (12 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Salomé
5
5 (6 avis)
Salomé
35€
/h
1er cours offert !
Hugo
5
5 (8 avis)
Hugo
30€
/h
1er cours offert>

Le patrimoine parisien et l'histoire de France

Le cœur de la monarchie et de la République

Le siège du pouvoir royal

- Il faut attendre l'avènement d'Hugues Capet en 989 pour que la présence royale dans la ville se fasse plus régulière.

- Le palais royal de l’île de la Cité est agrandi par Saint Louis.

- Le palais du Louvre devient alors la résidence royale principale jusqu'à ce que Louis XIV lui préfère Versailles et ses successeurs le palais des Tuileries.

Les lieux actuels des institutions de l’État

- Le Palais-Bourdon terminé en 1728, accueille le corps législatif depuis le Directoire, il est aujourd'hui le siège de l'Assemblée nationale depuis la Ive République.

- Le palais de l’Élysée, achevé en 1722 est la résidence des présidents de la République depuis 1874.

- Le Palais Royal depuis 1875 le Conseil d’État et depuis 1959 le Conseil constitutionnel.

- Le palais du Luxembourg construit pour Marie de Médicis ne devient le siège du Sénat républicain qu'en 1879.

- L’hôtel Matignon, terminée en 1758, est la résidence du chef du gouvernement depuis 1935.

- Lors des Journées du patrimoine, ces bâtiments accueillent en moyenne plus de 20000 curieux.

Le centre des révolutions

Paris et la Révolution française

- Siège du pouvoir, Paris est aussi celui de la contestation pol. La Bastille ou le palais des Tuileries symbolisent cette opposition à l'absolutisme royal. C'est sur la place de la Bastille qu'est bâtie la colonne de Juillet pour symboliser l’échec de la tentative du coup d’État en 1830.

- En 1791, l'église du Panthéon devient un temple destiné à recevoir la dépouille des grands hommes de la patrie (Marat, Voltaire, Rousseau).

L’Hôtel de Ville, lieu de contestation du pouvoir

- C'est à l’Hôtel de ville que sont proclamés les IIe (1848) et IIIe République (1870).

- C'est également devant cette Hôtel que le général de Gaule annonce la libération de Paris en 1944.

Paris et la Ve République

Une sauvegarde tardive

- Les projets de hautes tours à la fin des années 1950 (Montparnasse) amènent le ministre de la Culture de l'époque, André Malraux a crée en 1962 des secteurs sauvegardés.

- Si les constructions des XIXe et XXe commencent à être classées Monuments historiques (tour Eiffel en 1964), les  Halles de Baltard sont cependant détruites entre 1971 et 1973.

L'empreinte présidentielle

- Georges Pompidou crée le centre Beaubourg puis Valéry Giscard d'Estaing reconvertit l'ancienne gare d’Orsay en musée et les abattoirs de a Villette en Cité des sciences et enfin Jacques Chirac inaugure le musée des Arts premiers.

- Les projets les plus ambitieux sont ceux de François Mitterrand : pyramide du Louvre, nouveau ministère des Finances, Grande Arche de la Défense.

Paris et son patrimoine universel

Un centre de l'art mondial

Un lieu de  création artistique

- Haut lieu de l'art gothique (Notre-Dame, Sainte Chapelle) ou Renaissance (Louvre), c'est surtout depuis le XVIIe que Paris donne le ton à l'art français et depuis la fin du XIXe à l'art occidental.

- La ville s'inspire des peintres et notamment de l'impressionniste (Renoir, Degas) qui dans la seconde moitié du XIXe peignent la capitale en pleine mutation. On connaît dans le monde entier les cabarets et les cirques de Toulouse-Lautrec ou la gare Saint-Lazare de Monet.

- C'est à Paris que le sculpteur Bartholdi réalise les maquettes et les différentes parties de la statue de La Liberté éclairant le monde.

- La ville accueillant l’atelier de Rodin ou encore les sculpteurs en cire du Musée Grévin, les colonnes de Buren au  Palais Royal et la fontaine Stravinski.

Des musées et des galeries uniques

- Le Louvre : musée d'art le plus visité. Devenu musée, en 1793, ce haut lieu du pouvoir est dédié aux oeuvres de l'Antiquité jusqu'à 1848 et provenant aussi bien de la France (La Joconde), de Grèce (La Vénus de Milo), d’Égypte (Le Scribe accroupi) ou du Proche Orient (Code Hammourabi).

- Les collections du Louvre sont complétées par celle du musée d'Orsay consacré création du monde occidental de 1848 à 1914 et par celle du musée national d'Art Moderne qui renferme les œuvres d'artistes nées après 1870.

- Une place particulière revient au musée Carnavalet consacré à l'histoire de Paris.

- Les galeries d'art et d’antiquaires et les hôtels de vente les plus renommés dont l'Hotel Druot (1852), la Galerie de France (1942)...

Une fréquentation touristique exceptionnelle

- Notre-Dame et le Sacré-Cœur sont deux sites parisiens les plus visités (15 millions par an), suivis par le Louvre et la tour Eiffel (10 millions par an), puis le Centre Pompidou, le Musée d’ Orsay et la Cité des sciences et de l'industrie (5 millions par an).

- Il y a évidemment d'autres monuments parisiens qui accueillent plus d'un million par an comme le Panthéon, les Galeries nationales du Grand Palais.

La Capitale du luxe, de la mode et de la gastronomie

Haute couture, parfumerie, maroquinerie et gastronomie

- La haute couture se dev à Paris au début du Xxe avec des maisons comme Dior, Hermès, Chanel, Givenchy.

- Plusieurs restaurants et cafés ont une célébrité mondiale : La Tour d'Argent, (XVIe), le Grand Véfour (1820), le Meurice (1835), le café de la Paix (1862).

- Le restaurant Maxim's est crée en 1893 et décoré dans le style Art nouveau. L'enseigne s'exporte ensuite à Pékin, Genève, Shanghai, Bruxelles…

Aux Champs-Élysées

- C'est au XVIIe que Marie de Médicis puis André Le Notre font aménager le long de la Seine : une longue allée bordée d'arbres.

- Mais elle ne devient populaire qu'à partir de la Révolution Française où elle prend le nom actuel de Champs-Élysées.

- Beaucoup de grands noms s’affichent encore sur l'avenue : Cartier, Guerlain, Vuitton, brasserie Fouquet's.

- Les grands magasins sont d'autres temples du luxe : Le Printemps (1865) et les Galeries Llafayette (1897) n'ont cessé de s'agrandir depuis.

- Les passages couvert des Grands Boulevards édifiés au cours du XIXe accueilent aussi de nombreux commerces (quartiers Vivienne, faubourg Montmartre).

 

Ainsi, le patrimoine parisien permet de lire l'histoire de la ville car à chaque époque, des éléments nouveaux ont été créés, mais aussi parce que des éléments anciens, reçus en héritage, ont acquis une nouvelle signification. Le patrimoine de Paris nous montre comment, au fil du temps, la ville a affirmé sa fonction de capitale.

Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !