L'amour : un concept culturel

L'amour est quelque chose qui relève moins de la nature que de la culture. A Rome, le mot amour se dit "amor", sauf que si on met les lettres à l'envers, cela donne "roma". Rome et l'amour seraient liées de façon intrinsèque. Se demander qu'est-ce qu'être romain implique également la question : qu'est-ce que la pensée romaine? La notion d'amour s'inscrit dans une culture. Quand on parle d'amour, on s'appuie sur une différence de sexe biologique et sur les concepts de l'un et de l'autre. Ces notions là ne sont pas du tout opératoires dans la sexualité, notamment chez Michel Foucault. Les rapports sexuels et amoureux à Rome se définissent selon la place sociologique et la position sexuelle, et l'activité d'un acte sexuel. Pour les romains, la position sexuelle, c'est soit être passif soit être actif. Ce qui veut dire que l'homme romain se caractérise par le fait de toujours être actif et de toujours pénétrer (sur un homme ou sur une femme). Cas où le censeur qui a fonction qui a fonction de vérifier : ont privé les romains de leur citoyenneté parce qu'ils ont été pénétrés. Or seront passifs, les jeunes garçons, les femmes, les esclaves.
Jules César lorsqu'il était jeune garçon et adolescent, était passif, à la suite il a eu de nombreuses maîtresses. Que veut dire  dire l'amour ? De quelle manière peut-on s'exprimer de l'amour ? Il faut voir les deux modes d'énonciation possibles: l'amour peut être raconté, il peut relever de l'ordre narratif (poésie, roman, théâtre, etc).
Exprimer l'amour sur un mode normatif: cela englobe différents domaines : le domaine du droit, médical, philosophique : on réfléchit selon différentes disciplines ce qu'est l'amour. On se rend compte que les romains ont peu utilisé la réflexion philosophique, alors que les grecs l'ont beaucoup utilisé (Blanquet de Platon: Les eroticas). On ne note chez les romains aucun traité sur l'amour, les premiers traités sur l'amour datent de la fin du XVIème siècle, et ce sont les auteurs chrétiens qui rédigeront sur l'amour. Le mode utilisé par les romains pour évoquer le thème de l'amour va être le genre narratif : la poésie, le théâtre, roman, dans tous les genres narrtifs sont utilisés pour raconter l'amour. Raconter l'amour suppose exprimer un imaginaire avec ses interdits, ses non-dits, etc.
Parmi tous les auteurs romains, on n'a aucune auteure qui n'ait écrit sur l'amour. Alors que chez les grecs, il y a eu poètesse grecque Saphos qui a écrit sur les amours homosexuels.
En quoi l'amour est-il révélateur des mentalités humaines ? En quoi l'évolution de l'histoire sur l'amour évoque-t-il les évolutions des mentalités ?  En quoi les différentes énonciations on eu une évolution sur les genres littéraires.
Comment les romains traitent les amoureux ?
Comment l'amour entretient-il un rapport avec la poésie ?
Les normes sociales chez les romains.
Le lien entre le discours paien et le discours romain sur l'amour ?
Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
Diego
4,9
4,9 (12 avis)
Diego
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Rémy
4,8
4,8 (24 avis)
Rémy
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Thibault
5
5 (23 avis)
Thibault
150€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Manon
5
5 (17 avis)
Manon
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (13 avis)
Eloïse
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
39€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Hugo
5
5 (9 avis)
Hugo
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (12 avis)
Diego
30€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Rémy
4,8
4,8 (24 avis)
Rémy
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Thibault
5
5 (23 avis)
Thibault
150€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Manon
5
5 (17 avis)
Manon
35€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (13 avis)
Eloïse
25€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
39€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
Gift icon
1er cours offert !
Hugo
5
5 (9 avis)
Hugo
40€
/h
Gift icon
1er cours offert !
C'est parti

Qu'est-ce que le mythe ?

Un mythe, n'est pas qu'une belle histoire que l'on peut raconter aux enfants pour qu'ils s'endorment ou pour qu'ils se tiennent tranquilles. Le mythe exprime quelque chose qui est propre à la société et qui s'en rapporte. Si l'on empreinte la définition à Claude Levis-Strauss, il note qu'un mythe se rapporte toujours à des évenements passés avant la création. Mais la valeur intrinséque attribuée au mythe provient de ce que le mythe forme une structure permanente qui se rapporte spontanément aux cadres temporels: c'est-à-dire le passé, au présent et au futur. Cela renvoi à la notion de structure et de motif, des cultures totalement différentes des unes et des autres avaient pourtant des structures et des motifs identiques (le motif le plus courant, c'est le motif du déluge qui est celui de la bible, mais on le trouve également dans la culture inca et dans d'autres cultures.
Vous cherchez un prof d'histoire ?

Les grands schémas qui structurent la pensée

Dans un premier temps, nous allons travailler sur le mythe de Vénus : qu'est-ce que le mythe de Vénus pour un romain ? Est-ce seulement un mythe sur l'amour ? L'amour et le sexe jouent un rôle central dans l'établissement de la royauté et de la république à Rome. Dans un troisième temps, nous verrons que l'amour permet aussi de définir les genres littéraires.
Pour les grecs, Aphrodite est la déesse de l'amour, à chaque fos qu'elle apparait dans la littérature grecque, c'est pour évoquer une certaine forme d'amour quelqu'elle soit. Vénus, est la déesse de l'amour qui n'apparait pas de la même manière que chez les grecs. Vénus est avant tout le symbole de la fécondité.
Lucrèce est un poète et penseur épicurien qui dans son poème résume la pensée d'Epicure. Or les premiers vers de son traité sont consacrés à une invocation à Venus. Dans ce texte, Lucrèce ne parle pas de l'amour, il évôque la fécondité, et non pas l'amour car l'amour renvoi à un état de dépendance, et agitatif de l'esprit. Or la philosophie épicurienne vise à éliminer les passions humaines qui leur empêcheraient de mener une vie sereine.
La loi de la fécondité s'applique à toute nature. Vénus est également le principe du plaisir, le plaisir pour un épicurien, c'est l'absence de troubles et de n'avoir aucun désir, et de se contenter de satisfaire ses besoins primaires. On comprend mieux pourquoi Lucrèce dédie son oeuvre à Vénus, il va développer la pensée épicurienne. Or le principe central, est justement ce principe de plaisir. Natura, le mot latin désigne d'abord le fait de naître. Le mot nature désigne donc comment les choses en viennent à naître.
Vénus est d'abord la mère des Enéades. Vénus est la mère d'Enée qui était un prince qui a échappé à la guerre de Troie. Venus en tant que mère des Enéades veut dire qu'elle est d'abord une déesse politique propre aux romains. De fait, le fils d'Enée s'appelle Iules (Jules). Vénus serait donc l'ancêtre de Jules César, qui a précédé Romulus. Vénus est présentée comme la déesse de la paix. L'époque à laquelle Lucrèce écrit, est une époque tourmentée (guerre envers les esclaves contre le fameux Spartacus, guerres entre Pompéi et César). Vénus a un rapport très particulier avec Mars. Rome est fondé par deux dieux : Vénus et Mars (en grec Eros et Tanatos). Vénus serait un symbole de concorde. Les romains ont tendance à multiplier dieu. Epiclèse qui va mettre en valeur une dimension nouvelle. A l'époque Lucrèce va parler de l'apparition de Vénus sans pour autant se référer à l'amour.
Dans le texte de Virgile, nous voyons très clairement une Vénus politique. Virgile est l'un des plus grands poètes de l'humanité. Les énéides est l'une des plus grandes oeuvres de la littérature. Virgile est proche de l'empeureur Auguste qui veut prendre le pouvoir à Rome.  Enée est pris en pleine tempête, on ne sait pas s'il va survivre. Et comme toujours dans l'épopée, on va avoir une intervention divine : Vénus va sauver son fils. Il n'est pas question d'amour, il n'est que question du destin de Rome car rappelons que Vénus apparaît comme une déesse politique.
On voit lorsque Jupiter parle l'évocation de Lavinium. A Rome, c'est à cette ville, Lavinium que se constitue le premier temple dédiée à elle. Les premières paroles de Jupiter sont les premières racontées par Jupiter. L'organisation du mariage Lavinia et Enée. A cause d'une femme comme toujours (selon les écrits sous le règne patriarcal), il y aura une guerre. Enée sera le vaincu. Le nom de famille de Jules César est Jules et non pas César.
Iliya déesse du foyer qui va être violée par Mars, c'est de ce viol que naîtra Romulus et Vénus. A l'origine de Rome, il y a deux dieux; Mars et un autre dieu vont se confronter pour pouvoir violer. Le viol va apparaître à mesure que la reconnaissance du statut de la femme va être reconnu socialement. On a le thème de Vénus dans de nombreuses images et représentations.
Cubiculum : chambre à coucher où on organise des banquets. Il y a différentes images et peintures. de Dieu Phaeton, Apollon, Vénus et un Amour. Cette image est une propagande : le peintre en fait une éloge. On peut remarquer un travail sur la couleur, cette peinture est un système par trois couleurs : Manteau de Phaeton est bleu. On note la construction chromatique précise de l'image. Il y a également un jeu du regard qui trace des limites. En Bas de l'image, il y a une cruche. Vénus porte des bijoux. Cela renvoi à la richesse propre qu'a voulu évoqué Marcus Fabius Rufus. Cette peinture est une sorte de copié-collé d'une autre copie plus ancienne. Il y a une construction typique de Vénus. Le peintre apporte quelques modifications à ces deux images. A Rome, on s'habille et on se coiffe en fonction de son sexe et de son rang social. Une bonne mère de famille par exemple ne doit jamais sortir tête nue et coiffée, car cela renvoi très clairement aux courtisanes et aux romaines (ces symboles construits par les hommes et pour eux, permettaient de voir s'il était permis d'accéder à la femme ou non).
Vénus est clairement présentée comme la déesse de l'amour mais de la déesse de l'amour au sens purement sexuel. Dans un banquet, les romains invitaient les courtisanes. Dans le cadre du banquet, Vénus est une déesse de l'amour. Pour une classe sociale aisée elle l'est également.
Le mythe amoureux comme récit de fondation. On a vu que Romulus est née du viol de Lacivia et Mars. Romulus qui a tué son frère Rémus et qui fonde Rome. Ils sont une poignée d'hommes, sauf que pour eux, il sera difficile de fonder quelque chose, car il n'y a pas de femme. Ils envoient donc des ambasades qui demandaient aux femmes si elles voulaient bien les épouser. La réponse tournée négativement. Le nouveau régime va tenter de se fonder à partir d'une origine.
Les romains vont enlever les jeunes filles présentes, il s'agit donc ici d'un rapt qui est rapporté par le texte 3 (Histoire romaine, I, IX). Ce texte nous apprend ce qu'est le mariage à Rome.
George Dumézil lui a montré que tous les récits de la fondation de Rome mettent en scène des récits qui remontent aux ados
Même motif dans la mythologie indienne : Rakasa: mariage où la jeune fille doit pleurer et supplier avant que le mariage ne se fasse.  Mariage qui caractérise la seconde fonction. La première fonction est celle de gouvernant, et la deuxième est belliqueuse, la troisième fonction du peuple : ce que l'on trouve chez Platon dans la République.
On a aussi enfait la fonction de trois types de mariage. Le premier mariage est le mariage qui est réservé aux prêtes, on parle du mariage confaratio qui se constitue l'époux et l'épouse échangent un père sacré. C'est le mariage de la première fonction. Il y a pour la troisième fonction; un mariage par coeptio; c'est un mariage qui fonctionne au sein de la dote: le mari achète son épouse.
La forme de mariage la plus fréquente à Rome est célébrée de manière à montrer que la femme est arrachée à sa famille. Ces rites existent encore de nos jours. A Rome, l'un des symboles de mariage caractéristique de la culture romaine c'est le mari qui porte sa femme. Les amis du mari vont installer plein d'incitations sexuelles pour le mariage. Le rite du mariage romain réactive ce mythe originel. Amour et violence sont intimement liés à l'origine de Rome. Il y a une définition dans ce texte de la fonction du mariage.
Pour nous, le mariage est lié à l'amour. Or pour les romains; l'amour et le mariage n'ont aucun rapport. La première fonction du mariage à Rome pour permettre la continuité de la ligne. La politique romaine va être très sévère en ce qui concerne l'adultère. Dans la rome archaïque, qui surprend sa femme avec un autre homme, a le droit de tuer sa femme et son amant.
Il y a un fondement du droit du mariage qui permet de régler la fonction des biens. Le mariage permettrait l'outrage en plaisir. Pour un romain l'amour n'est pas au fondement. Les jeunes filles enlevées par les romains étaient des jeunes filles (à partir du moment où elle est pubère: les mariages avaient lieu vers 12 13 ans)
>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00 (1 note(s))
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !