1789 : La fin de l'ancien régime

Rappel: les causes profondes de la Révolution française

-l'organisation de la société en trois ordres inégaux devant la loi et l'impôt

-les paysans sont écrasés sous le poids des impôts tandis que le clergé et la noblesse bénéficient de nombreuses exemptions

les causes immédiates de la Révolution française

-les dépenses de l'état augmentent à cause de la guerre d'indépendance américaine, on pourrait donc faire payer des impôts au clergé et à la noblesse

-hiver très rude entre 1788 et 1789 qui entraine une cris agricole et une pénurie de blé.

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
1er cours offert !
Angelina
5
5 (14 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 avis)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (13 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (14 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 avis)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (13 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert>

La révolte de députés aux états généraux de Versailles

Les députés des états généraux se réunissent à Versailles le 5 mai 1789. D'abord se pose la question du mode de scrutin: le tiers état réclame le vote par tête lui garantissant la majorité à la place du vote par ordre. Considérant qu'il représente plus de 95% de la population, les députés du tiers état se proclament députés de l'assemblée nationale le 17 juin 1789.

En représailles, Louis 16 ferme la salle de réunion. L'assemblée nationale se réunit donc dans une salle du jeu de Paume, ou elle jure solennellement de ne pas se séparer avant de donner une constitution à la France: c'est le serment du jeu de Paume. Les députés du tiers état sont alors rejoint par ceux du clergé et de la noblesse et le 9 juillet 1789 est proclamée l'Assemblée nationale constituante.

La révolution à Paris et en province

Inquiet, le roi rassemble ses troupes autour de Paris. Les parisiens craignent que le roi n'interdisent par la force la nouvelle assemblée du pays de remplir ses fonctions et veulent être prêt à la défendre.

La prise de la Bastille

A la recherche d'armes, les parisiens attaquent la prison de la Bastille le 14 juillet 1789, où ils libèrent les prisonniers et volent les munitions ( surtout de la poudre).

La grande peur

Dans les campagnes, les paysans attaquent les châteaux et détruisent les traces écrites sur les droits seigneuriaux, c'est la grande peur. Pour faire revenir l'ordre, les députés votent:

Le 4 aout 1789: l'abolition des privilèges

L'abolition des privilèges était une des revendications majeures du Tiers état dans les cahiers de doléance, et en cet été 1789 cette revendication s'est transformée en révolte. Pour y mettre fin, les députés suppriment les privilèges ( la dime, les droits féodaux et les corvées). Les trois ordres de la société disparaissent: c'est la fin de l'Ancien régime.

L'Assemblé constituante pose les bases d'une société nouvelle

Les citoyens remplacent les sujets

La déclaration des droits de l'homme et du citoyen a été adoptée le 26 aout 1789 par l'Assemblée nationale. Elle ne concerne pas seulement tout les français, elle est valable pur tout les homes et se veut donc universelle. Elle pose de grands principes comme l'égalité devant la loie, les libertés fondamentales( d'expression, de culte) et la souveraineté de la nation.

Les principes nouveaux sont ils appliqués ?

Une nouvelle organisation politique est mise en place: la monarchie constitutionnelle. Il y a certaines contradiction entre les grands principes de la déclaration des droits de l'homme et le fonctionnement de la monarchie constitutionnelle:

-Dans la déclaration des droits de l'homme est énoncé que la nation est souveraine pourtant seule une minorité de la population peut voter ( les hommes riches ayant plus de 25 ans)

-De plus, le roi peut s'opposer à l'application d'une loi pendant 4 ans grâce à son droit de véto suspensif.

L'échec de la monarchie constitutionnelle

Le 14 juillet 1790, la fête de la fédération célèbre l'anniversaire de la prise de la Bastille. A cette occasion, le marquis de La Fayette et le peuple font le serment de rester fidèles: «  à la loi, au roi et à la nation... ». Le roi fait la même promesse...

Pourtant, le 20 juin 1791, Louis 16 quitte Paris pour aller chercher de l'aide auprès des rois et des princes européens afin de recruter une armée et de rétablir la monarchie absolue en France. Il est reconnu dans sa fuite à Varenne puis ramené à Paris: il n'a plus la confiance du peuple.

Quelques jours plus tard, une manifestation au champs de Mars dégénère.. le peuple venait réclamer la destitution du roi ( le retrait de son pouvoir). L'Assemblée s'y oppose et ordonne à la garde nationale commandée par La Fayette d'ouvrir feu sur la foule... cette fusillade est la rupture entre le peuple et l'Assemblée. La monarchie constitutionnelle est en péril.

En avril 1792, la France entre en guerre contre l'empire d'Autriche-Hongrie. Louis 16 ne s'y oppose pas car il espère une victoire de l'empereur afin de rétablir son autorité. Mais quand l'Assemblée propose de recruter 20 000 hommes pour protéger Paris des troupes ennemies, le roi oppose son véto. Des gardes nationales, les fédérés, arrivent pourtant de toute la France pour protéger la capitale... Certains entonnent la Marseillaise.

La Marseillaise est un chant composé par Rouget de l'Isle, ce chant deviendra l'hymne nationale de la France.

Indigné par le comportement du roi, les sans culottes attaquent le palais des Tuileries le 10 aout 1792 et jettent Louis 16 en prison: la monarchie est renversée. Une nouvelle Assemblée au suffrage universelle est élue: La convention.

Elle se réunit le 20 septembre 1792, le jour même où l'invasion est arrêtée grâce à la victoire de Valmy. Deux jours plus tard, la Convention proclame:La république.

Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 3,75/5 - 4 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !