La Réforme protestante

C’est un mouvement religieux qui se sépare de l’Eglise romaine et fonde le protestantisme afin de rétablir l’enseignement du Christ et des Apôtres dont les Chrétiens se sont écartés.

L’initiative est venue de Martin Luther (1483-1546), en Allemagne. Moine, il est torturé par la question du Salut. Or il se sent pêcheur. La séparation commence avec l’affaire des Indulgences (pardon des peines).

En 1515, le pape Léon X accorde des Indulgences à ts cx qui après s’être confessés versent une aumône pour l’achèvement de la basilique St Pierre de Rome. Luther dénonce cette manière scandaleuse d’obtenir le pardon contre de l’argent. Il est excommunié en 1520 et banni par l’Empereur Charles Quint.

Il écrit alors un catéchisme en allemand (plus simple que le latin car c’est la langue parlée par tous) et organise un nouveau culte qui consiste en : lectures de la Bible, prières, sermon, chants, communion sous les deux espèces, latin abandonné, mariage des prêtres.

Le protestantisme s’est alors diffusé en France et en Suisse avec Calvin. En Angleterre, c’est particulier. Jusqu’en 1527, le roi Henri VIII est un bon catholique. Il avait épousé sa belle-sœur et dans ce dessein avait obtenu une dispense de l’Eglise (qui interdit ce type de mariage)mais l’union est malheureuse car sur 6 enfants, seule une fille survit. Henri VIII pense que c’est une punition de Dieu. Il veut divorcer pour épouser Anne Boleyn. Le pape fait traîner l’affaire car la reine est la tante de Charles Quint et il craint des représailles. Henri VIII décide d’en finir. Il contraint le clergé anglais à rejeter le pape, à obéir au roi qui devient le chef de l’Eglise anglicane. Il annule son mariage et épouse Anne en 1533. Il confisque les biens du clergé catho. La religion anglicane est à mi-chemin entre catho et Protestants. Elle garde l’aspect pompeux des cathos.

le protestantisme est une religion simplifiée (langue), plus sincère et plus proche des écritures, plus austère également.

Trace écrite  : La branche protestante des Chrétiens a replacé la foi et la prière au centre de la vie religieuse. Le culte est simplifié, mais aussi, plus austère.

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 avis)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Hugo
5
5 (9 avis)
Hugo
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (13 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 avis)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Hugo
5
5 (9 avis)
Hugo
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (13 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert>

L’Europe baroque, l’art au service de la foi catholique

Fil directeur : l’art ne sert-il que le beau ?

- Un monument :série DIAPOFILM "l'art baroque" : la basilique Saint-pierre de Rome

C’est pour longtemps la plus grand église du monde. Elle est faite pour impressionner les fidèles. Du balcon de la façade, le pape adresse au monde la bénédiction " Urbi et orbi " = démonstration de la toute puissance du pape. La colonnade réalisée par Le Bernin suggère les bras de l’Eglise accueillant ses fidèles.

Montrer aussi en diapo le baldaquin de Saint-Pierre, œuvre du Bernin, marque l’emplacement du tombeau de l’apôtre. Le pape seul y dit la messe. Sur 4 dés de marbre, 4 colonnes torses en bronze aux chapiteaux corinthiens soutiennent l’architrave d’où partent 4 volutes se réunissant en un point central surmonté d’une croix. Le tout fait 29 mètres de haut. D’autres ornements s’y ajoutent :

- 4 anges en bronze

- Un décor de lambrequins qui rappelle les dais utilisés pour les processions.

- Les armes pontificales inscrites sur les socles.

- Polychromie des matières pour animer l’œuvre.

La chaire de Saint-pierre Il s’agit en fait d’un reliquaire en forme de fauteuil pour le soi-disant trône de Saint-Pierre (siège en bois qui date en réalité du IX° s.). ce fauteuil est soutenu par des statues des pères de l’église. Il fait 20 mètres de haut :

- Au sol, la partie terrestre : la chaire en bronze est supportée par Saint Ambroise, Saint Augustin, Saint Athanase et Saint Jean (en bronze aussi).

- Au-dessus, la partie céleste : l’Esprit Saint, sous la forme d’une colombe, apparaît dans une gloire de nuages et de rayons d’or en stuc.

= puissance et gloire intemporelle de l’Eglise catholique.

- Etudier une sculpture -doc. 4 page 23 : La mort de la bienheureuse Ludovica Albertoni

- Etudier une peinture - doc. 3 page 15 : Plafond de l’église Saint Ignace

Trace écrite : En Italie, une nouvelle forme d’art naît à la fin du XVI° siècle, début du XVII° : l’art baroque, qui concerne l’architecture, la sculpture, la peinture, la musique.

Contexte historique : Le XVI° siècle s’est terminé de manière désastreuse pour l’unité des Chrétiens (réforme protestante). L’Eglise catholique réagit par sa propre réforme (Concile de Trente — 1551-1563). L’art baroque est très apprécié par l’Eglise catholique qui cherche à reconquérir des fidèles et il se diffuse surtout dans les pays catholiques (sud et ouest de l’Europe) et leurs colonies (Amérique latine). C’est pourquoi, l’art baroque est l’art de la contre-réforme catholique.

Cet art refuse l’austérité. il cherche à frapper l’imagination du spectateur, à émouvoir, à étonner, avec une surcharge ornementale (matériaux, couleurs), les courbes qui donnent du mouvement et les contrastes entre l’ombre et la lumière. L’art est donc au service de la foi.

La religion : un enjeu politique

Trace écrite : Depuis la réforme protestante de Martin Luther (XVI° siècle), l’Europe chrétienne est divisée entre catholiques et protestants. Les pays de l’Europe du Nord sont plutôt protestants, tandis que les pays du sud sont plutôt catholiques. La règle pour les populations est : " Tel prince, telle religion ". Dans le Saint-Empire puis dans toute l'Europe, l'appartenance religieuse devient un enjeu politique.

Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 3,00/5 - 2 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !