Situé au milieu d’une large vallée
entourée par les hauteurs du Palatin, de l’Esquilin et du Caelius, le
Colisée ou Amphithéâtre Flavien reste un des monuments les plus
imposants de Rome.

C’est l’empereur flavien Vespasien qui
fit débuter les travaux en 70 ap. J.-C. Ses fils Titus et Domitien
contribuèrent aussi à sa construction ; l’inauguration eut lieu en 80
ap. J.-C. sous le règne de Titus.

Cet amphithéâtre fut construit à
l’emplacement même de l’étang de la Domus Aurea de Néron. Au Moyen-Âge,
il prit le nom de « Colosseo », Colisée qui lui vient de la statue
colossale de Néron, déplacée et rapprochée de l’amphithéâtre par
Hadrien afin de libérer l’espace pour la construction du Temple de
Vénus et Rome.

Les travaux durèrent dix ans pour les
structures en travertin et en briques et deux ans pour les finitions,
sous les règnes de Titus, puis de Domitien. Titus continua les travaux
jusqu’au troisième ordre d’arcades, Domitien termina l’attique
supérieur. La conception, la perfection des calculs et les moyens
techniques employés en font le plus grand monument de la civilisation
romaine. Malheureusement le nom de l’architecte est resté inconnu.

L’ensemble de l’amphithéâtre est
elliptique, d’un périmètre de 524 m avec des axes de 156 m et de 188 m.
Sa hauteur est de 48,50 m. L’ensemble se compose de trois parties :

  • l’enceinte extérieure,
  • les gradins (cauea) pour les spectateurs,
  • l’arène.

L’enceinte extérieure était constituée de
trois ordres de 80 arcades surmontés par un grand attique qui soutenait
les 240 poutres servant à l’installation d’un uelarium (ou uelum). Des
couloirs et des escaliers d’accès se trouvaient à l’intérieur de
l’enceinte.

La cauea, tout autour de l’arène, la
domine. Un podium de 7 gradins réservés aux sénateurs et magistrats
permettait d’assister au spectacle ; c’est à ce dernier niveau, au sud,
sur le petit axe, que se situait la loge de l’Empereur et des Vestales.
Les gradins étaient divisés en trois niveaux, les places étant
distribuées selon le rang social : les personnes du rang le plus élevé
en bas, les plus humbles, les femmes et les enfants en haut. Tous ces
niveaux étaient très bien distribués par de nombreuses portes et
escaliers qui permettaient à 50 ou 60 000 spectateurs de prendre place
dans l’amphithéâtre. Un énorme uelarium (ou uelum) pouvait être
installé pour protéger du soleil l’ensemble de l’arène et des gradins.
La mise en place du Vélum, compte tenu des dimensions de la toile,
demandait 4 à 5 jours à une centaine d’hommes, des marins de la flotte
de Misène, logés dans les Castra Misenatium.

L’arène mesurait 86 m sur 54 m. Elle
était généralement couverte de sable. Le plan de l’arène était en
partie en maçonnerie et en partie en bois à plaques mobiles pour
faciliter l’accès à un sous-sol qui contenait le matériel destiné aux
spectacles, les cages des fauves ainsi que les monte-charge, les rampes
permettant aux acteurs, aux gladiateurs et aux animaux d’accéder à la
piste.

Les spectacles commençaient à l’aube et
finissaient au coucher du soleil. Ils duraient en général plusieurs
jours suivant la commémoration, la fête ou l’événement triomphal. On
donnait plusieurs genres de spectacles : combats de gladiateurs,
chasses de fauves, spectacles de variété ; des naumachies (combats
navals) semblent même avoir été données au début. Parmi les spectacles
les plus somptueux, on relève celui de l’inauguration sous Titus, en 80
ap. J.-C., avec des combats de gladiateurs et d’innombrables animaux :
éléphants, tigres, lions, léopards, hippopotames, etc. A cette occasion
5 000 fauves au moins furent tués!

Les derniers spectacles eurent lieu en
523 sous Théodoric. Plusieurs incendies dévastèrent les parties en bois
de l’amphithéâtre - arène, gradins, installations scéniques - mais les
dégâts les plus importants ont été provoqués par les tremblements de
terre de 1231 et de 1349 qui firent tomber une grande partie de
l’enceinte de sorte que le Colisée devint une «carrière» de travertin
pour différentes constructions.

Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 3,50/5 - 2 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !