La lutte pour la succession 1924 - 1928

A la mort de Lénine deux théorie s'oppose, l'une maximaliste avec Trotski pour poursuivre une Révolution mondiale, l'autre minimaliste avec Staline ( secrétaire général du Comité central ) pour "édifier le socialisme dans un seul pays". Autre question quel sort réservé à la N.E.P., faut-il la poursuivre ou non ?.

Par un jeu d'alliance et de trahison Staline réussit à éliminer son principal rival et obtient son exclusion du P.C. en 1927 et son départ en exil en 1929 au Mexique.

La stalinisation du pouvoir

Staline décide d'abandonner la N.E.P. et de placer l'ensemble de l'économie sous le contrôle de État La planification devient le maître mot du nouveau pouvoir.

La collectivisation des terres

Pour Staline, les paysans doivent payer la politique industrielle du pays, les koulaks sont arrêtés, leurs biens confisqués, et déportés dans des camps de travail, les goulags. Les paysans deviennent des ouvriers agricoles regroupés de force dans des sovkhozes, alors que les autres paysans travaillent collectivement dans les kolkhozes. Cette politique va coûter la vie à 6 à 8 millions de personnes, et entraîne l'effondrement de la production. En 1935, Staline autorise les kolkhoziens à posséder un lopin de terre dont la production leur est entièrement laissée.

Une industrialisation forcée

La priorité est donnée à l'industrie lourde. De grands ensembles industriels surgissent en Oural et dans le Kouzbass. L'U.R.S.S. possèdent à la veille de la 2ème guerre mondiale, la première industrie lourde du monde. Pour la réalisation des objectifs, il est mis en place un commissariat au plan, le GOSPLAN, qui met en place les plans quinquennaux. La propagande invite les ouvriers à rivaliser d'adresse et de rendement pour permettre au pays de se hisser toujours plus haut. L'image des ouvriers les plus méritant est utilisé à des fins de propagande : STAKHANOV ( pour ses records de quantité de charbon extrait en une journée ).

Mais si les progrès de la production industrielle sont incontestés, le niveau de vie de la population reste très faible.

Un régime totalitaire

Staline s'entoure de personnes qui lui sont fidèles et à partir de 1935, la N.V.K.D., la nouvelle police politique, est chargée de purger le parti des éléments contre-révolutionnaire. Des fidèles de Lénine, des membres du parti, des chefs de l'armée s'accusent de crimes imaginaires et sont traduits en justice lors de procès retentissant. Malgré cette politique, Staline reste aux yeux de la population comme le fidèle héritier de Lénine et le vrai défenseur de la patrie socialiste. Un véritable culte du chef se développe dans des domaines aussi variés que l'art, les sciences et la littérature et que l'histoire et des documents d'époque sont falsifiés à l'avantage de Staline.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Maelys

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide