Après l’abdication de l’empereur Guillaume II, la république de Weimar est proclamée le 9 novembre 1919. La république est rapidement contestée par l’armée et l’extrême droite qui la rendent responsable du traité de Versailles. L’Allemagne doit faire face à une grave crise économique et financière qui frappe toute population. Malgré le redressement à partir 1924 l’amélioration des relations avec la France et la vivacité culturelle, la République de Weimer demeure un régime fragile. C’est dans ces conditions que s’impose Adolf Hitler et le régime nazi. Comment la dictature nazie s’impose-t-elle en Allemagne ? Quelles sont les caractéristiques du régime ?

L'évolution nazie

La république de Weimer en difficulté

Humiliée par la défaite et par le traité de Versailles, la République parlementaire instituée en 1919 doit faire dès sa naissance à de graves difficultés. La situation économique est désastreuse et la forte inflation fragilise les classes moyennes. L’extrême droite tente de profiter des circonstances et multiplie les tentatives de coups d’état comme celui organisé par Hitler à Munich en 1923.

La crise économique

En 1929, l’effondrement de la production et les faillites ont des conséquences sociales dramatiques. En 1932, l’Allemagne compte 6 millions de chômeurs, soit près d’1/4 de la population active. (Les femmes ne travaillent pas). Le désarroi du pays est exploité parles partis extrêmes : parti communiste et parti nazi dont les résultats électoraux progressent régulièrement. L’agitation politique et la violence sont entretenues dans la rue par des milices nazies paramilitaires des Sections d’Assaut, chargés du service d’ordre du parti nazi

Hitler et l’idéologie nazie

A la tête du parti nazi, Hitler cherche à rassembler les mécontents. Dans son ouvrage, Mein Kampf, il exige la révision du traité de Versailles, et développe une idéologie raciste qui prône la supériorité de la « race » aryenne sur les autres « races » prétendues inférieures. Pour convaincre, Hitler travaille sur ses talents d’orateur, s’appuie sur des milices paramilitaires et profite de la crise. En 1932, les nazis obtiennent 33% des suffrages aux élections législatives. Le 30 janvier 1933, le président de la république allemande, le maréchal Hindenburg, inquiet des progrès des communistes nomme Hitler chancelier. Il pensait que cela arrangerait la situation, puis renverrait Hitler une fois le problème réglé

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
1er cours offert !
Angelina
5
5 (14 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 avis)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (12 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (14 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 avis)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (12 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert>

La dictature hitlérienne

L’instauration de la dictature

Dès son arrivée au pouvoir, Hitler élimine tous ses adversaires. Le 28 février 1933, profitant de l’incendie du Reichstag, il fait interdire le parti communiste. Par le décret « pour la protection du peuple de l’état », il supprime les droits de liberté fondamentale. (Liberté d’expression, de réunion, de droit de vote.) Le parti nazi devient le seul parti autorisé et les syndicats sont interdits. En mars 1933, après les élections truquées, le parlement accorde les pleins pouvoirs à Hitler. Le parlement qui n’appréciait pas Hitler pensait montrer au peuple allemand les mauvais aspects d’Hitler, afin qu’il ne soit pas apprécié par la population et que l’on en finisse avec lui. En juin 1934, lors de la nuit des longs couteaux, Hitler fait assassiner le chef des SA. Il s’assure ainsi le soutien de l’armée et des milieux conservateurs.

Un état totalitaire

A la mort du maréchal Hindenburg en août 1934, Hitler prend le titre de Reich Führer. L’état nazi met en place un redoutable appareil policier permettant de surveiller la population et encourager les dénonciations. La gestapo traque les opposants qui sont envoyés dès 1933 dans des camps de concentration où ils sont soumis au travail forcé sous la garde des SS. SS : Elles sont dirigées par Himmler, ce sont des sections spéciales, elles assurent la sécurité d’Hitler et sont chargés des missions spéciales. La société est soumise au contrôle du parti et de l’état. Goebbels, le ministre de la propagande et de l’information, censure la presse et organise des autodafés. Les médias sont utilisés pour glorifier le régime et célébrer le führer auquel est voué un véritable culte. L’art doit servir l’idéologie nazie. La jeunesse est particulièrement contrôlée : l’enseignement est surveillé, les manuels scolaires révisés et l’adhésion aux jeunesses hitlériennes est obligatoire.

Un état antisémite et raciste

Le nazisme est une idéologie raciste obsédée par la pureté de la « race » allemande. Il appartient donc à la « race » aryenne de dominer le monde au détriment des races inférieurs auxquels appartiennent les juifs et les tziganes. Tous ceux qui sont considérés comme impures parles nazis sont persécutés. Une politique antisémite est mise en place avec les lois de Nuremberg en 1935 et les ordonnances de 1938 ; les juifs sont vite exclus de la société

L’Allemagne et la marche à la guerre

Les violations du traité de Versailles et le réarmement de l’Allemagne

Comme le montrait le programme politique d’Hitler dans les années 20, les nazis veulent conquérir à l’est de l’Europe un « espace vital » pour la « race aryenne ». Pour cela ils se préparent à la guerre en violant ouvertement le traité de Versailles, puisque depuis 1933 l’Allemagne a quitté la SDN. Mais c’est surtout à partir de1935 que la course à la guerre s’engage avec 4 actions principales qui se poursuivent jusqu’en 1940 : - Le service militaire obligatoire est rétablie - Rhénanie (région du Rhin) est remilitarisée à partir du 7 mars 1936 - La production d’armes modernes est relancée massivement et devient le pilier de l’économie et fait de ce fait disparaître le chômage. - Un réseau d’alliances est mis en place dès 1936 avec les voisins du Reich : >Aide militaire apporté au général Franco en Espagne contre le « Frente Popular » républicain arrivé au pouvoir en 1936. >Alliance avec l’Italie de Mussolini avec l’axe Rome-Berlin de novembre1936 > Alliance du Japon de Fumimaro Konoe axe Rome-Berlin-Tokyo >Pacte tripartite du 27 septembre 1940 avec avertissement aux Etats-Unis encore neutres et renforcement du pacte anti-Komintern contre l’URSS.

Vers « La Grande Allemagne »

A partir de1938, Hitler multiplie les coups de force : En mars 1938, annexion de l’Autriche en proclamant l’Anschluss. (« réunion » en Allemagne, rattachement de l’Autriche à l’Allemagne). Début septembre 1938, Hitler prend prétexte de la présence de3millions d’allemands germanophones pour demander le rattachement des sudètes au Reich= refus du G.V.T tchécoslovaque jusqu’à la conférence de Munich signée les 29 et 30 septembre par Chamberlain, Daladier, Mussolini et Hitler. L’annexion de cette région est donc signée par les démocraties aux côtés des totalitarismes. Les démocraties occidentales trahissent ainsi leur faiblesse en pensant sauver la paix. Les Sudètes sont annexées le 1er octobre 1938. La guerre devient imminente.

L’année 1939 : invasions, pactes,… puis la guerre

Le 15 mars 1939, les troupes allemandes entrent dans Prague et la Tchécoslovaquie est démembrée avec la perte de l’ouest : La région Bohême-Moravie. Fin août 1939 est signé le pacte germano-soviétique qui assure à l’Allemagne la neutralité de l’URSS avec comme objectif l’invasion et le partage de la Pologne. Le 1er septembre 1939 la Wermacht envahit la Pologne. 2 jours plus tard, le 3 septembre 1939, la France et la Grande-Bretagne déclarent la guerre à l’Allemagne.

Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !