Pourquoi la guerre ?

Des rivalités entre États

Rivalités commerciales : Royaume-Uni et Allemagne se battent sur les marchés à l'exportation.

Rivalités coloniales : l'Allemagne tente tardivement de se constituer un empire colonial, mais il reste peu de terres encore disponibles; elle se heurte à la France sur la question du Maroc (1905, 1911).

Contentieux entre États : France-Allemagne (Alsace-Lorraine) ; Italie-Autriche (terres irrédentes, autrichiennes mais peuplées d'Italiens) ; Autriche-Serbie (minorités slaves).

 Deux systèmes d'alliances

D'un côté, la Triple Alliance : Allemagne, AutricheHongrie, Italie. De l'autre, la Triple Entente France, Royaume-Uni, Russie. Course aux armements.

 La marche à la guerre

28 juin 1914 : attentat de Sarajevo ; l'héritier de la couronne d'Autriche est assassiné par un nationaliste

pro-serbe.

L'Autriche déclare la guerre à la Serbie (28 juillet).

Engrenage des alliances.

3 août 1914 : l'Allemagne déclare la guerre à la France. Union sacrée

(des partis politiques français).

L'Italie reste neutre.

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (12 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Salomé
5
5 (6 avis)
Salomé
35€
/h
1er cours offert !
Hugo
5
5 (8 avis)
Hugo
30€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (12 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Salomé
5
5 (6 avis)
Salomé
35€
/h
1er cours offert !
Hugo
5
5 (8 avis)
Hugo
30€
/h
1er cours offert>

Quatre ans de guerre

1914 : l'échec de la guerre de mouvement

L'Allemagne envahit la Belgique pour prendre à revers l'armée française (plan Schlieffen).

Victoire française sur la Marne puis « course à la mer ». Fin 1914 : front stabilisé.

Front de l'est : désastre russe à Tannenberg.

1915-1917 : la guerre de position

La guerre s'enterre (tranchées). Offensives meurtrières, résultat nul.

Nouveaux alliés : Bulgarie et Empire ottoman (aux côtés des empires centraux) ; Japon, Italie et Roumanie (aux côtés de l'Entente). La guerre devient mondiale.

1916 : Verdun ; 1917 : le Chemin des Dames.

1917-19-18 : la décision

Les États-Unis entrent en guerre aux côtés de l'Entente (avril 1917), mais la Russie en révolution signe une paix séparée (mars 1918).

Offensives allemandes en 1918, pour emporter la victoire avant l'arrivée massive des Américains : malgré quatre percées, les Allemands épuisés ne peuvent exploiter leurs succès initiaux.

Offensive générale des Alliés (Foch et un million de soldats américains).

Les empires centraux s'effondrent. Le Kaiser Guillaume Il est détrôné.  Armistice signé le 11 novembre 1918 à Rethondes.

Une guerre totale

L'économie de guerre

Conversion de l'économie à la production de guerre (canons, munitions). De nouvelles armes sont produites et utilisées avions, gaz de combat. Première guerre industrielle. Augmentation des dépenses des États (impôts, emprunts, inflation).

 L'effort de l'arrière

Les hommes sont au front, d'où le rôle nouveau des femmes dans la vie économique.

Pénuries à l'arrière, blocus dans les empires centraux.

En Belgique et en France occupées, réquisitions allemandes.

Des populations sous contrôle

Censure : lettres et journaux contrôlés.

Propagande, « bourrage de crâne » pour soutenir le moral de l'arrière.

1917 : fin de l'Union sacrée en France ; manifestations, grèves. Mais Clemenceau, « le Tigre », reprend les choses en main.

Le bilan de la guerre

Le redécoupage territorial de l'Europe

Conférences de la paix en 1919 : seuls les vainqueurs y sont présents. à Discussions fondées sur les 14 Points de Wilson (droit des peuples à disposer d'eux-mêmes).

Mise en place de la Société des Nations (SDN).

Disparition des grands empires (Autriche-Hongrie, Empire ottoman) ; création de nouveaux États.

Dans le traité de Versailles (1919), l'Allemagne est jugée responsable : réparations, pertes territoriales (dont l'Alsace-Lorraine), perte des colonies, limitations militaires.

Le traité de Versailles est perçu comme un Diktat par les Allemands.

Le bilan humain et social

Un terrible bilan humain : 8 à 10 millions de morts + 6 millions d'invalides (les « gueules cassées ») + environ 10 millions de victimes de la grippe « espagnole » en Europe + déficit de naissances.

Traumatisme profond des anciens combattants : développement du pacifisme (la « der des der »).

Évolution de la place des femmes dans la société : émancipation.

Volonté accrue d'autonomie chez les peuples colonisés.

 Le déclin économique et financier de l'Europe

Dégâts matériels considérables dans les zones de guerre.

Production économique désorganisée : problème de reconversion vers des productions civiles.

Charge des pensions à verser aux veuves, orphelins, invalides.

Endettement considérable, surtout vis-à-vis des États-Unis.

Inflation, hausse des prix.

À l'inverse, le Japon et surtout les États-Unis se sont enrichis : essor de la production et du commerce dans ces deux pays.

L'après guerre : l'Europe en révolutions

Les révolutions russes

En 1914, la Russie est dirigée par un souverain presque absolu, le Tsar Nicolas II.

Mais la guerre (défaites militaires) est source de difficultés économiques. Mécontentement général.

Février 1917 : révolution populaire à Petrograd ; le Tsar abdique.

Un gouvernement provisoire se met en place, mais continue la guerre.

Octobre 1917 : le parti bolchevik (communiste), dirigé par Lénine et Trotski, appuyé par les Soviets (conseils d'ouvriers), s'empare du pouvoir.

 Lénine au pouvoir

D'abord, Lénine distribue les terres aux paysans et signe la paix de Brest-Litovsk avec l'Allemagne le 3 mars 1918, au prix de lourdes pertes territoriales.

De 1918 à 1921, les Russes blancs, appuyés par les puissances européennes, cherchent à renverser les Bolcheviks : c'est la guerre civile.

Lénine met alors en place le « communisme de guerre » (dictature totale) et l'emporte.

 Révolutions avortées dans le reste de l'Europe

Portés par l'exemple de la révolution d'Octobre, des mouvements révolutionnaires européens tentent de prendre le pouvoir en Allemagne et en Hongrie. Ailleurs, ils déclenchent grèves et manifestations. Mais ces mouvements sont écrasés, parfois dans le sang.

En réaction, des régimes autoritaires se mettent en place un peu partout en Europe, notamment le fascisme en Italie (1922).

Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 4,40/5 - 5 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !