Introduction

après l’effondrement de la bource de New York le 24 oct.1929 (« jeudi noir »), la crise économique se propage dans le monde entier.

En Europe elle a de graves conséquences économiques, sociales et politiques. Les régimes parlementaires sont remis en cause.

Tandis qu’en France cette crise donne naissance à une expérience original, le front populaire, en Allemagne elle contribue à la mise en place d’un régime totalitaire.

La France des années 30

La crise économique et la crise politique

Quels sont les aspects de la crise économique ?

Baise de la production industrielle et des prix et augmentation du chômage. A partir de 1931, la France est atteint par la crise économique mondiale. La production industrielle entraine de nombreuse faillite. Le nombre de chômeurs atteint plus de 400 millions de personnes en 1935.

Les parties de gauche et de droite s’opposent pour résoudre la crise se qui entraîne une monter des parties extrémiste et une forte instabilité ministérielle (= le changement fréquent de gouvernement).

le 6 février 34 : une tentative de coup d’état fasciste.

En 1934, un scandale politico-financier l’affaire Stavisky éclate. Une grande manifestation est organisée devant le palais Borbon pour dénoncer le scandale

Une ligue est une organisation d’extrême droite violement opposé à la république parlementaire (Action française, Jeunesse, Patriotes, Crois de feu, Solidarité française…). Les ligues sont parfois administratives des régions allemand et italien, elles sont toutes nationalistes, xénophobe, antisémite, violente, anticommuniste et antiparlementaire.

La manifestation tourne à l’émeute et fait 15 morts. Daladier, président du conseil, démission. Les syndicats et les parties de gauche considèrent ce jour comme les tentatives  de groupes fasciste, ils manifestent dès le 6 février 1934 puis en juillet 1935, les parties de gauche organise une manifestation commune contre le fichisme, le front populaire.

Le front populaire.

l’arrière au pouvoir.

Pour les parties de gauche, il est urgent de barré la route à l’extrême droite. EN juillet 1936 le PCF dirigé par Thorez, la SFIO diriger par Blum se rassemble au front populaire qui établi un programme commun pour les élections législatif de 1936 dont le mot d’ordre : pain, paix, liberté. Le front populaire remporte les élections Léon Blum devient chef du gouvernement.

les réalisations.

Les grèves de mi-juin 36. Ce sont des grèves spontanées, joyeuse avec occupation des lieux de travail.

Le gouvernement arbitre les négociations entre le patronat et les syndicats qui vont déboucher sue les accords matinian.

Les principales mesures sont :

  • liberté syndical,
  • augmentation des salarier ;
  • création de délégué du personnel.

Ces accords dont compléter par :

  • des réformes sociales (1er congés payer).
  • semaine de 40 heurs.
  • droit des travailleurs protégés par des conventions collectives.

Des réformes économiques sont prises pour lutter contre la crise : nationalisation des industries d’armement et des chemins de fer (SNCF).

Des réformes économiques sont prises pour protéger la démocratie : les ligues sont dissoutes.

La fin du front populaire

De 1936 à 1938, le front populaire doit supporter les critiques e la droite et de l’extrême droite qui l’accuse de vouloir supprimer la république, pousser le peuple dans la misère et d’obéir au ordre de Staline.

Le front populaire doit également affronter des désaccords internes. Le partir communiste veut que la France intervienne au prés des républicains Espagnol attaquer par Franca.

Les radicaux s’opposent à autre au sujet des mesures sociales. Ce sont eux qui mettent au Front Populaire en s’allient avec la droite modérer en 1938.

Un nouveau gouvernement se met en place avec les radicaux d’Alandier comme président du conseil.

Conclusion : Ce gouvernement à énormément marquer la mémoire des français par ses réforme social et par l’immense espoir qui la suscité.

L’Allemagne nazie : un régime totalitaire

La crise économique aux Etat  Unis touche très fortement et très rapidement l’Allemane qui voit sa production industrielle baisser et son chômage augmenter.

L’arriver au pouvoir d’Hitler

Une dictature totalitaire et raciste

1)      Puissant, fort, nombreux, militaire, conquérant, virile ceci est l’image du partie nazie.

2)      L’autodafé c’est détruire des livres par le feu. écrit par des juifs ou des étrangers ou même des communistes.

3)      Une éducation sportive, physique et surtout pas intellectuel. Il les répare à être des futurs soldats.

4)      Ce sont des opposants Allemand (syndicaliste, communiste, socialiste) qui sont enfermé dans des camps de concentration dès mars 1933.

5)      Par des affiches et des graffitis.

6)      Les lois de Nuremberg de 1935 veulent empêche tout contacte entre les juifs et les  autre allemand. Les lois de 1938 interdis au juifs de nombreuse activité et leur impose le versement  d’1 milliards de (Reich) marks.

La dictature d’Hitler

A peine installer au pouvoir, Hitler  impose sa dictature et le nazisme. Toute les libertés sont supprimé, tout les syndicats et partis sont interdit, à l’exception su syndicats et du partis nazie. La terreur politique s’abat  sur l’Allemagne. Elle est mener par les SA puis les SS, et la gestapo, police politique, qui utilisent les méthodes les plus brutale (torture et assassina) contre les opposant.

Dès 1933, les nazies ouvrent des camps de concentrations où seront envoyé 1 million d’allemands. En 1934, à la mort de Hindenburg, Hitler se proclame Reich führer : il est devenu le chef suprême de l’état allemand.

La société encadré et embrigadée (= system. Totalitaire)

Le partie nazie contrôle l’administration, encadre le travail et les loisirs de la population. Enfants et Adolescents sont enrôlés dans la jeunesse hitlérienne pour en faire des nazis obéissent et totalement dévouer à Hiller. La propagande, par la radio, la presse, les affiches, le cinéma et les grands rassemblements publics impose à la population des idées nazies. Les livres juger dangereux pour l’Allemagne sont publiquement brûler (autodafé) un culte de la personnalité entour Hitler : il est présenter comme le guide in faible qui a redresser le pays et pour qui chacun est près à se sacrifier.

Un état antisémite

inégalité des races

boycott

Nuremberg

9 novembre 1938  :nuit de cristal

Les nazis sont convaincu de l’inégalité des races, Selon Hitler les Allemands appartiennent à la race supérieur des Aryens. Pour eux ils doivent éliminer les juifs. Hitler exige que des affiches soient collés sur les magasins Juifs en organisent des boycotts.

D’après la loi de Nuremberg en 1935 les juifs ne doivent pas être  en contacte avec les autres Allemand, puis plus tard ils interdisent au juifs de nombreuse activité et aussi des mesure économiques.

Le 9 novembre 1938, des militant brûlent des synagogues et massacrent des juifs ceci est la nuit de cristal. (Pogrom = massacrent des juives persécutions physique).

L’idéologie nazie est symbolisée par un slogan : « eir Volk, eir Reich, eir Friher «  = un peuple, un empire, un chef.

 La marche à la guerre

Hitler veut effacer l’humiliation du traité de Versailles, rassemblé toute les populations de longue Allemande conquérir un espace vital. Théorie de l’espace vital : les nazis se sentent les droit d’agrandir leur territoire aux détriments des peuples qu’ils jugent inférieur (Polonais) le but est le pangermanisme.

Un état expansionniste

En  1933, Hitler quitte le SDN, en 1935 ,il rétablit le service militaire et se lance dans la production d’armes moderne (avion, tanks) et en 1936 il remilitarise la Rhénanie et fait une alliance avec Mussolini       C’est l’axe Rome- Berlin.

Le temps des coups de forces

En 1938, l’armée Allemande rentre en Autriche qui est rattaché à L’Allemagne (L’Anschluss).

Puis Hitler réclame la région  tchécoslovaque au Sudètes ils vivent 3 millions de germanophone.

Lors de la conférence de Musique, la France et les Royaume-Unis l’accepte pour cause de la guerre. Profitant de la faiblesse de la démocratie Hitler annexe tout l’ouest du pays en 1939.

Conclusion

Pour éviter une alliance entre URSS et R.U Hitler signe un pacte de non agression avec  URSS, il peut alors lancer l’évasion de la Pologne le 1er sep 1939 : C’est le début de la seconde guerre mondial.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucune note pour le moment)
Loading...

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide