Introduction

En 1945, entre deux grandes puissances, Etats-Unis et URSS, sorties victorieuses du conflit, s'installa un climat de méfiance qui conduisit à un véritable face à face. C'est cet affrontement, sans conflit armé direct, qui est appelé "guerre froide". Les Américains comme les Soviétiques constituèrent autour d'eux des blocs et ces relations conflictuelles allaient marquer profondément les relations internationales de la période d'après-guerre.

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 avis)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Hugo
5
5 (9 avis)
Hugo
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (13 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 avis)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Hugo
5
5 (9 avis)
Hugo
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (13 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert>

La formation des deux blocs (1945-1947)

Dès 1945, l'opposition idéologique fondamentale entre les Etats-Unis et l'URSS réapparut : ils représentaient deux systèmes économiques différents et proposaient des visions inconciliables de la vie politique et sociale. Cette opposition avait été gommée pendant la guerre par les nécessités de l'Alliance.

L'origine des blocs se trouvait aussi dans les conditions de la libération de l'Europe, effectuée à l'Est par les Soviétiques. Mais à Yalta, en février 1945, Staline promit d'organiser des élections libres dans ces Etats. En fait, il encouragea la formation de régimes communistes dans toute l'Europe orientale. Staline voulut en effet assurer la sécurité de l'URSS. Cette politique inquiéta les Occidentaux et en mars 1946 Churchill dénonça l'existence d'un « rideau de fer » séparant l'Europe en deux.

Dès mars 1947, en annonçant sa politique d'aide aux peuples qui contribueraient à limiter la progression du communiste, Truman fonda sa politique d'endiguement. De plus, il mit en place le plan Marshall, proposé à l'Europe pour sa reconstruction. La réponse soviétique à cette politique fut la doctrine Jdanov en septembre 1947, qui appelait les communistes à prendre le pouvoir partout où ils le pouvaient. Le Kominform fut créé afin de faire la liaison entre les différents partis communistes. A partir de ce moment, les deux blocs s'affrontèrent : un bloc capitaliste allié aux Etats-Unis et un bloc communiste allié de L'URSS.

La guerre froide de 1948 à 1953

Ces deux blocs s'organisèrent au niveau économique en créant à l'Ouest en 1948 l'OECE (organisation européenne de coopération économique) et à l'Est le Conseil d'Assistance Mutuelle (CAEM) en 1949. De même, au niveau militaire, se créèrent en 1949 l'OTAN pour le bloc capitaliste et en 1955 le pacte de Varsovie pour le bloc communiste.

De violentes tensions se produisirent, en particulier à propos de l'Allemagne et de la Corée.

La première crise grave eut pour cadre Berlin : en effet la gestion commune des quatre zones occupées de l'Allemagne, prévue par les conférences de 1945, s'avéra impossible. Le blocus de Berlin, organisé par les Soviétiques en 1948, en fut le signe. Ils tentaient ainsi de s'opposer à la constitution de deux Allemagne. Cette politique échoua. La RFA et la RDA furent créées en 1949.

L'autre grand conflit eut lieu en Corée : les Coréens du Nord, communistes, soutenus par l'URSS et la Chine, tentèrent d'unifier le pays en envahissant la Corée du Sud capitaliste. Les Etats-Unis, sous couvert de l'ONU, intervinrent. Cette guerre sanglante (1950-1953) n'aboutit qu'au retour à la situation de départ.

De 1953 à 1962, alternance de détente et de crise

La mort de Staline en 1953 modifia les relations entre les deux puissances. Khrouchtchev adopta la nouvelle ligne de la « coexistence pacifique » : les deux Grands, détenteurs de la puissance nucléaire, devaient accepter la cohabitation et la compétition se déplaça sur le plan idéologique et culturel. Les relations s'améliorèrent en particulier avec l'arrivée au pouvoir des Etats-Unis de Kennedy en 1960.

Cette détente fut néanmoins entrecoupée de crises graves.

La première éclata en Allemagne en 1961 lorsque Khrouchtchev fit construire le mur de Berlin pour empêcher le passage à l'Ouest de nombreux allemands de l'Est. La seconde crise fut celle de Cuba. Kennedy réagit à l'installation de missiles soviétiques et obtint, après avoir évoqué la menace nucléaire, leur retrait. Cette crise marqua en fait l'apogée de la guerre froide, mais aussi le début de la détente. La dissuasion nucléaire conduisit les deux puissances à engager le dialogue.

Ainsi les relations internationales ont été marquées, pendant la période 1945-1962, par un affrontement permanent entre Est et Ouest, menaçant à plusieurs reprises la paix dans le monde. La détente amorcée à la mort de Staline s'est vraiment concrétisée dans les années 1960.

La détente (1960-1975)

Amorcée à la mort de Staline (1953), elle est liée à la volonté des deux Grands de dialoguer dans un climat « d'équilibre de la terreur nucléaire » (les forces nucléaires sont à peu près identiques et peuvent aboutir à la destruction totale si l'un des deux déclenche une guerre ; il faut donc l'éviter à tout prix).

Khrouchtchev propose la coexistence pacifique et chacun décide de rester maître dans son camp sans intervenir dans celui de l'autre. Différentes mesures améliorent les relations comme :

  • Le téléphone rouge (ligne directe par téléscripteur)
  • Les accords Salt qui limitent l'armement nucléaire
  • Le développement du commerce entre les deux
  • Les accords d'Helsinki

L'équilibre fragile (1975-1989)

La cohésion de chaque bloc s'affaiblit (ex : à l'est, les dissidents sont de plus en plus nombreux et contestent le régime communiste, soutenus par la population. En Pologne, le premier syndicat indépendant, Solidarnosc est créé par Lech Walesa)

Les tensions persistent cependant entre l'est et l'ouest :

  • En Europe avec la crise des euromissiles
  • Dans le Tiers-Monde (Afrique, Amérique latine, Asie) où chacun essaie d'étendre son influence (ex : l'URSS envahit l'Afghanistan en 1979).

A partir de 1985, M. Gorbatchev, à la tête de l'URSS, applique un régime plus souple avec la pérestroïka et la glasnost et se rapproche des USA.

En 1987, le traité de Washington concerne la destruction d'une grande partie des armes nucléaires des deux Grands.

L'effondrement du bloc communiste et ses conséquences

Des élections libres à l'est voient la défaite du communiste en Pologne, Hongrie, les populations manifestent de plus en plus ouvertement contre le régime et se soulèvent.

Sous la pression populaire, le mur de Berlin tombe le 9novembre 1989 ainsi le rideau de fer : l'est et l'ouest se rejoignent !

En octobre 1990 a lieu la réunification de l'Allemagne. L'ex RDA adopte les régimes économiques et politiques. De l'ex RFA ; la nouvelle Allemagne est désormais constituée de 16 lânder et a, à nouveau, Berlin pour capitale. En 1991, c'est l'éclatement de l'URSS avec la naissance de la CEI (communauté d'Etats indépendants)

Les conséquences sont nombreuses :

  • Naissance d'une nouvelle carte de l'Europe centrale et orientale avec de nouveaux pays à la suite de négociations ou de conflits
  • Fin des différentes alliances passées à l'est pendant la Guerre froide.
  • Transition difficile des anciens pays de l'est pour passer de leurs régimes politiques et économiques à ceux de l'ouest.
  • D'anciens pays de l'est entrent dans l'U.E.
  • Les décisions au sein de l'ONU sont désormais un peu plus faciles à prendre puisqu'il n'y a plus opposition systématique entre les deux Grands.
  • Les USA sont restés la seule super puissance mais sont très critiqués pour certaines de leurs interventions militaires dans le monde (ex : en Irak en 2003) et sont défiés par les mouvements islamistes (ex : attentats du 11 septembre 2001 à New York)
Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 4,33/5 - 3 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !