Introduction

La cité n'est pas définie comme une zone urbaine. Elle représente tout le territoire sur lequel s'appuye la puissance de la ville (ex: l'Attique est la cité d'Athènes).

La Pinée est le port d'Athènes, relié a la ville par des murs qui encardrent la route en la protégeant.

A partir de -570, Athènes fait l'expérience d'un tout nouveau régime politique: la démocratie (pouvoir du peuple, citoyens d'Athènes). C'est une rupture par rapport aux autres pays qui sont en monarchie ou oligarchie (seuls les citoyens les plus riches peuvent participé à la vie politique de la cité).

Apogée d'Athènes: Vème siècle avt J.C

Démocratie directe: beaucoup plus de vote (ex: Suisse) pour améliorer la vie quotidienne des citoyens.

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
1er cours offert !
Angelina
5
5 (14 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 avis)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (12 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (14 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Aymeric
5
5 (19 avis)
Aymeric
27€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (12 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert>

I. La démocratie Athénienne

A) Les principales réformes:

Au 6ème siécle avt J.C., Athènes est dominée par les grandes familles aristochrates (pouvoir politique capté grâce à la richesse). Cela entraîne une crise économique et sociale: les paysans deviennent esclaves. Création d'une agitation sociale, et commencement d'une guerre civile.

Solon (-640,-558) est issu d'une famille d'aristochrates. Il entame des réformes, ce qui rétablit le calme dans la cité. Il protège les paysans de la menace de l'esclavage: le pouvoir des grandes familles est diminué. Il répartit les citoyens en 4classes différentes, ce qui permet aux citoyens les plus riches d'exercer des responsabilités politiques. Il créer aussi le tribunal de l'Héliée. La tyrannie est restaurée en -560 par Pisistrate.

En -510, la tyrannie est définitivement renverée. L'oligarchie est voulue par les aristocrates. En -507, ils propose une série de réformes qui mettent en place la démocratie.

Chrislène veut empêcher que l'aristocratie domine la rurale qui appartient à la cité. Il répati les Athéniens en 10tribus,qui sont chacune composées de 3zones: côtiere, interrieure et urbaine), et en 139dèmes. C'est dans le cadre de sa tribu que le citoyen participe à l'assemblée, aux fêtes, ou à la guerre. Chaque tribu est composée d'une dixaine de dèmes, réparties dans les 3régions de l'Attique. Le dème correspond à notre commune, elle est l'unité de base: les citoyens y sont inscrits sur les ragistres de l'Etat quand ils devinnent majeurs.

B) Des citoyens égaux:

Les citoyes sont égaux devant et par ma mpo (isonomie). Les partisants de l'oligarchie n'ont pas désarmé et font tout pour remettre leur régime en place. Ils réussissent dans les moments de faiblesse de la cité, comme par exemple pendant la guerre. L'égalité des droits ne conserne que les citoyens (hommes libres de père et mère athéniens et ne sont pas citoyens les femmes, les enfants et les méthèques).

C) Le pouvoir du peuple:

Dans la démocratie Athénienne, tout les citoyens peuvente participer à la gestion de la cité. Périclès institu le mysthos (indemnités versées au citoyens tirés au sort pour les magistratures les plus binales, ce qui représente la moitié d'un salaire d'ouvrier. Cette démocratie directe se caractérise par 4 éléments principaux:

- L'Assemblée ( ou Ecclesia) se réunit sur la colline de la Pnyx. Elle est composée de 40 000 citoyens mais ne viennent jamais plus de 6 000 à la fois. Elle débat diverses propositions. Les pouvoirs de l'Assemblée sont très importants: elle peut condamner pour 10 ans un citoyen à l'exil s'il est soupçonné de menacer la démocratie (ostracisme). Le vote est secret.

- La Boulée est un conseil composé de 500 membres qui sont recrutés chaques années par tirage au sort, âgés de plus de 30 ans (50 membres par tribu). Après discution, le projet du conseil est soumit au vote (majorité à main levée). Les personnes bannies sont souvent des démagogues (ceux qui flattent le peuple pour qu'il vote pour lui). Elle élit des magistrats par collèges de 10, renouvelés chaque année (10 stratèges: ils conduisent la guerre et les affaires de la cité et le collège des 10 archontes s'interesse aux affaires civiles).

- L'Héliée est un tribunal populaire contitué de 6 000 citoyens qui sont tirés au sort (âgés de plus de 30 ans). Il y a vérification pour voir si les magistrats ont bien remplis leurs fonctions.

- Le tirage au sort et le vote permettent à tout les citoyens d'exercer une fonction publique.

II. La citoyenneté Athénienne

A) Etre citoyen:

Il y a environ 40 000 citoyens dans la cité d'Athènes, ce qui représente environ 15% de la population totale. Pour remplir tout les critères d'un citoyens il faut être né de père citoyen marrié à une fille de père citoyen. Les femmes ne sont pas considérées comme citoyennes, mais cependant elles transemettent la citoyenneté. Par la suite, le jeune citoyen doi, à ses ans, faire années de service militaire (éphébie). Il devient alors citoyen à part entière, avec des droits et des devoirs. La citoyenneté se transmet par droit du sang, et non par droit du sol (filliation maternelle et paternelle). Néanmoins, on peut l'accorder en récompense (très rarement et avec la majorité de l'Assemblée)

Devoirs d'un citoyen:

- défendre sa patrie

- ne pas abandonner son compagnon

- être solidaire

- ne pas perdre de territoire

- être garant à la démocratie

- vie religieuse, civique et militaire

Il y a 700 postes de magistrats à Athènes, dont 100 sont tirés au sort. Les postes d'archontes et de stratèges sont réservés aux citoyes les plus riches. En contre-partie, les citoyens veulent qu'ils prennent en charge les dépenses de la cité (théâtre; équipement militaite; construction de bâtiments publiques; repas publiques tels que les Panathénées, qui sont des fêtes religieuses organisée tout les ans ou tout les 4 ans, où l'on implore la déesse poliade protectrice de la cité).

Thucydile est le premier écrivain-historien (il a écrit entre autres La Guerre du Péloponnèse). Il fait intervenir Périclès dans un discours (Eloge funèbre). Leurs institutions sont visibles par tous sur le monument des héros éponymes (gravure). Les magistrats de la cité sont tirés au sort ou élus selon leur et leur argent. Ceux qui violent les lois récoltent le mépris des autres et risquent l'ostracisme.

Aristote n'est pas un citoyen Athènien. Les méthèques ont aussi droit à la justice. Les enfants trop jeunes ou les vieillards dont les noms ont été enlevés des registres sont inutiles.

B) Les exclus:

Si les femmes ne sont pas considérées comme citoyennes, elles sont indispensables dans la transmition de la citoyenneté. Les femes restent dans leurs foyers et gardent les enfants mâles jusqu'à l'âge de 5ans, ils sont ensuite éduqués par leur père. Elles sortent environ une foi l'an pour les affaires religieuses de la cité. La réligion est la seule activité ouverte aux femmes. Il y a environ 110 000 femmes et enfants à Athènes.

Les méthèques ont très peu de droits. Pour résider dans la cité, ils doivent payer une taxe et être parainer par un citoyen. Il ne peuvent pas posséder quelque chose d'Athènes. Ils doivent défendre la cité en cas d'attaque, et aussi participer aux frais liturgiques. Les méthèques sont environ 120 000.

Les esclaves n'ont aucune place à Athènes, ils ne sont condirés come des biens matériaux. Ils ne peuvent pas participer aux activités collectives (religieuse, civique ...). Ils doivent aussi défendre la ville, et s'ils le font bien, ils peuvent devenir méthèques (libres). Il y a entre 110 000 à 150 000 esclaves.

III. L'uion de la cité

A) Une religion civique, ciment de la cité:

L'Acropole est un cite en hauteur qui protège la cité. C'est un site défensif. Sur celui ci se trouve notament le temple d'Athéna (déesse proctectrice de la cité, guerrière, pacificatrice, sagese, intelligence, fécondité, protectrice de l'artisanat, science, littérature, philosophie).

Les Panathénés sont célébrées tous les ans, et les grandes Panathénées tous les 4ans. Tout le monde y participe, sauf les esclaves. Elles simbolisent l'unité des athéniens et renforcent l'union des citoyens. La procession en l'honneur d'Athéna Niké et obligatoire pour que les bienfaits de la déesse fonctionnent. Les magistrats occupent les premières places. Tout le monde mange, mais la nourriture est distribué par rapports aux moyens financiers des personnes (les riches sont mieux servis que les pauvres).

Même si les femmes ne sont pas citoyennes, elles participent quand même aux cérémonies religieuses. Elles y ont un rôle important.

A Athènes il n'y a pas de séparation entre la politique et la religion, ils sont reliés. Tout acte civique est béni par un acte religieu. Les cultes les plus importants sont consacrés aux dieux (surtout Athéna Niké et Zeus). Ce sont des actes indispensables pour la survie de la cité d'après les athéniens.

B) Le théâtre au coeur de la cité:

Le théâtre est très apprécié par les Grecs:

- La tragédie va remplir un rôle civique. Elle permet de démontrer la grandeur de la cité et l'importance des lois.

- La comédie permet à ceratains citoyens de critiquer la cité, ainsi que les gouvernants.

Toutes les représentations sont sous la protection de Dionysos. Pour assister aux représentations, il faut être rétribué (acte civique).

C) Athènes, une puissance impérialiste:

Athènes est tout dabord ne puissance méditerranéene. Elle sort victorieuse de deux batailles face aux Perses grâce à sa puissance maritime (Salamine en -480 et Marathon en -490). Les stratèges deviennent les magistrats les plus importants de la cité. La victoire de Salamine va durablement encré la Démocratie ouverte aux plus pauvres citoyens. Athènes décide de créer la ligue de Delos (-477) et va regrouper les Etats qui veulent en faire partie (il faut payer un tribut). Le trésor est ramené a Athènes, on créé alors le mysthos.

Sparte ne fais pas partie de la ligue de Délos. En -431 tout bascule: c'est le début de la guere du Péloponese qui oppose Sparte et Athènes (l'oligarchie contre la démocratie) et Athènes pert la guerre, et donc la démocratie.

Conclusion

Au Vème siècle se met en place les premières institutions du peuple (Hélyée, Assemblée ...). Même si les citoyens avaient des droits poolitiques, les dirigeants de la cité étaient issus d'un groupe de familles riches et se plaçaient au dessus des autres (magistrats). La démocratie confert certains droits (propritété foncière, mysthos), des obligations militaires et des contributions aux dépenses publiques (seulement pour les riches). Elle va encourager le développement économique de la cité, ainsi que la vie religieuse. C'est cependant une démocratie limitée.

Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 3,00/5 - 2 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !