I/ La chute de la monarchie

Louis XVI s'enfuit avec sa famille, il compte revenir avec une armée pour rétablir une monarchie absolue.

Le roi est arrêté, cette fuite ruine la confiance et l'admiration que les Français avaient pour lui. Ils prennent conscience de l'hostilitée du roi vis à vis de la révolution. Une partie de l'opinion demande la déchéance du roi.

La menance de guerre va provoquer la fin de la monarchie. Le général des armées Autrichinnes et Prusiennes menace de détruite Paris pour défendre le roi.

Le 10 août 1792, c'est la prise des tuileries.

L'assemblée législative vote la suspension immédiate du roi. Il y a 250 voix pour l'éxécution du roi et 550 absentions.

Le roi sera finalement éxécuté le 21 janvier 1793.

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (12 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Salomé
5
5 (6 avis)
Salomé
35€
/h
1er cours offert !
Hugo
5
5 (8 avis)
Hugo
30€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (22 avis)
Thibault
130€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (16 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (9 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (12 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Salomé
5
5 (6 avis)
Salomé
35€
/h
1er cours offert !
Hugo
5
5 (8 avis)
Hugo
30€
/h
1er cours offert>

II/ La convention Girondine

A) La montée en puissance des sans culottes.

Les sans culottes représentent une minorité active ( quelques milleirs à Paris, quelques centaines dans les villes de provinces). Ils sont organisés en section, ils réclament l'égalité, le suffrage universel. Les femmes réclament le suffrage universel et la démocratie.

Dans la nuit du 10 août 1792, les sans culottes forment un gouvernement révolutionnaire en élisant à Paris 280 000 membres dont Robespierre.

En septembre, ils organisent des massacrent, 1500 personnes sont tuées ( ce sont des nobles, des prêtres...).

Une armée de sans cullottes remportent le 20 septembre 1792 une victoire à Valmy face aux armées des monarchies européennes.

Le 21 septembre 1792, c'est l'abolition de la royauté et l'an I de la république.

B) Les divisions de la convention.

La convention correspond à la nouvelle assemblée législative qui a été élu au suffrage universel.

Elle comprend 749 députés. Elle est organisée en 3 groupes :

  • Les Girondins qui sont environ 160. Ils s'opposent aux violences des sans culottes, aux massacres de septembre, ils sont pour la liberté etr la décentralisation ( les département, les régions optiennent d'avantage d'autonomie, de pouvoirs).

  • Les montagnards. Il sont assis au dessus des Girondins, ils sont 260. Il défendent l'égalité, la centralisation et ce sont essentiellement des parisiens proches des sans cullotes. Leurs chefs sont Robespierre ( 1758 – 1794) et Marrat ( 1743 – 1793).

  • La plaine ou le marais. Ils représentent la majorité de la convention, ce sont les défenseurs du droit de propriété, ils représentent la majorité de la convention.

C) Le pouvoir du roi et ses conséquences.

Le procès divise la convention, le roi est finalement éxécuté le 21 janvier 1793.

La France est confrontée à une situation très difficile, après l'éxècution du roi Louis XVI, les monarchies européennes passent des alliances et forment une coallition.

Le pays connait une guerre civile, les royalistes se soulèvent en Bretagne et Vendée. Ce la engendre plusieurs conséquences : en avril, la convetion met en place un comité de salut publique. Le 4 mai 1793, la convention fixe un prix maximum pour les aliments et les produits de première nécéssité. La convetion ordonne une levée en masse.

III/ La convention montagnard

Les Girondins sont exclus de la convention le 2 juin 1793, c'est la première fois qu'une assemblée élue est obligée de céder face à la pression du peuple.

A) La constitution de l'an I

Elle est votée le 24 juin 1793. Elle ne sera jamais appliquée mais elle met en place des nouveautées dans le fonctionnement politique :

  • Suffrage universel masculin.

  • Le scrution majoritaire ( la majorité absolue au premier tour et majorité simpe au seconde).

  • Le référundum.

  • L'assemblée est toute puissante, il n'y a pas de contre-pouvoir.

Cette constitution servira d'exemple, elle inspire celle de 1848 et 1946. Elle ne sera jamais appliquée car la guerre nécessite un pouvoir éxécutif fort, cette constitution suppose une éducation politique des citoyens.

B) La guerre et l'instauration du gouvernement révolutionnaire

Ce gouvernement révolutionnaire est une réaction face à une situation de crise.

Il y a une situation de guerre civile en Vendée et Bretagne. La France est confrontée à une coalition des monarchies européennes. Elle doit faire face à une révolution fédéraliste : c'est la révolte des bourgeois local liés aux Girondins.

La 10 octobre 1793, c'est la création d'un gouvernement révolutionnaire. Il est dirigé par les montagnards très extrèmistes, dont Robespierre, Saint-Just, Carnot et Barère.

Ils mettent en place la terreur qui représente une négation des principes de 1789. Ils établissent une loi des suspects qui permet d'arrêter tous les ennemis de la liberté.

La répression est particulièrement féroce, plus de 16 600 personnes sont guillotinées.

Les lois de 1793 ont des conséquences sociales ( déchristiannisation), nouveaux calendriers, abolition de l'esclavage).

Il ont aussi des conséquences économiques, c'est la loi du maximum.

C) Succès militaires et déchirements.

Les contestations internes sont réprimées, les armées étrangères refoulées. Les généraux comme Hoche ou Bonaparte ont menés la guerre contre les royalistes et entrainés la mort de 120 000 à 150 000 vendéens.

Avec le succès militaire, la terreur n'apparait plus nécessaire, des divisions apparaisent entre les montagnards.

Le 9 thermidor an II ( 27 julliet 1794), c'est la chute des robespierristes, robespierre est arrêté puis éxécuté le 28 juillet.

IV/ Le directoire, la république conservatrice

Sous le directoire, on peut constater une aggravation des contrastes sociaux, des inégalités.

Laé famine et la misère concernent une grande partie de la population alors que certains se sont enrichis.

La valeur essentielle des parlementaires est la propriété : ils veulent terminer la révolution.

Le directoire est un régime fragile, la constitution de l'an III ( août 1795) prévoit une séparation des pouvoirs, ce qui les affaiblient. Le Pouvoir éxécutif est entre les mains de 5 directeurs afin de limiter le risque d'une dictature, d'une monarchie absolue. Le pouvoir législatif appartient à 2 assemblées. Les désaccords entre les pouvoirs ou au sein du pouvoir éxécutif sont nombreux.

Le directoire est un régime dépendant de l'armée, le contexte est en effet difficile ( menace royaliste, complot et crise social). Le régime a besoin du soutien de l'armée et de ses victoires. Certains directeurs, notemment Sièyes cherchent à renforcer le pouvoir éxécutif, à mettre fin au directoire.

Bonaparte oblige les députés à se rendre à St Clou sous prétexte d'un complot anarchiste. En fait, il s'agit de les isoler et d'empêcher le soutient que les Parisioens pourraient approtés aux députés.

Le commandement des troupes de Paris à été confié à Bonaparte après son retour d'Egypte. C'est un général populaire, Sièyes fait appel à lui pour mener un coup d'état.

Les députés acceptent sous la contrainte la fin du directoire et la mise en place du consulat. Le pouvoir est entre les mains de 3 consules ( Bonaparte, Ducos et Sièyes).

Bonaparte va prendre progressivement le pouvoir, il se fait élir consul à vie, il devient empereur le 2 décembre 1804.

Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00/5 - 1 vote(s)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !