En 430 avant J-C, pendant la guerre du
Péloponnèse, Périclès prononce un
discours en l'honneur des premiers soldats morts au combat.

« La constitution qui nous régit n'a rien à
envier à celle de nos voisins. Loin d'imiter les autres
peuples, nous leur offrons plutôt un exemple. Parce que
notre régime sert les intérêt de la masse des
citoyens et pas seulement d'une minorité, on lui donne le
nom de démocratie. Mais si, en ce qui concerne le règlement
de nos différends particuliers, nous sommes tous égaux
devant la loi, c'est en fonction du rang que chacun occupe dans
l'estime publique que nous choisissons les magistrats de la cité,
les citoyens étant désignés selon leur mérite
plutôt que qu'à tour de rôle. D'un autre côté,
quand un homme sans fortune peut rendre service à l'état,
l'obscurité de sa conditionne constitue pas pour lui un
obstacle. Nous nous gouvernons dans un esprit de liberté et
cette même liberté se retrouve dans nos rapports
quotidiens, d'où la méfiance est absente. ( ... )

Nous intervenons tous personnellement dans le gouvernement de
la cité au moins par notre vote ou même en présentant
à propose nos suggestions. Car nous ne sommes pas de ceux
qui pensent que les paroles nuisent à l'action. Nous
estimons plutôt qu'il est dangereux de passer aux actes,
avant que la discussion nous ait éclairés sur ce
qu'il y a à faire. ( ... )

Nous obéissons aux magistrats qui se succèdent à
la tête de la cité, comme nous obéissons aux
lois, à celles surtout qui assurent la protection des
victimes de l'injustice et à ces lois non écrites
qui attirent sur ceux qui les transgressent le mépris
général. ( ... )

Nous avons ménagé à l'esprit, dans ses
fatigues, d'innombrables occasions de délassement en
instaurant des concours et des fêtes religieuses, qui se
succèdent d'un bout à l'autre de l'année et
en aménageant nos habitations avec goût, de sorte que
notre vie quotidienne se déroule dans un décor
plaisant qui chasse les humeurs sombres. Telle est la puissance de
notre cité que les biens de toute la terre y affluent. Nous
en arrivons à consommer les productions des autres peuples
comme si elles étaient, autant que celles de l'Attique,
notre bien propre. ( ... )

En ce qui concerne la générosité, notre
comportement est, là encore, à l'opposé des
façons d'agir ordinaires. Ce n'est pas en acceptant les
bons offices que nous nous faisons des amis, mais en offrant les
nôtres. ( ... )

En bref, j'affirme que notre cité dans son ensemble est
pour la Grèce une éducatrice. »

Thucydide, Histoire de la guerre du
Péloponnèse, livre II, 37-41 ( écrit en
423-411 ), traduction D. Roussel, Gallimard, 1964.

1°) Présenter le document.

2°) Relever la définition
que Périclès donne de la démocratie. Préciser,
à l'aide de vos connaissances, le fonctionnement de cette
démocratie ( Principales institutions. ).

3°) De quelle façon
l'égalité entre citoyens est-elle assurée ?
Qu'est-ce qui peut seul introduire des distinctions ? D'après
vos connaissances, cette description est-elle exacte, ou faut-il la
nuancer ? Expliquez.

4°) Les fêtes religieuses
évoquées par Périclès ne sont-elles que
des « occasions de délassement » ?
Expliquez.

5°) Quels avantages Athènes
tire-t-elle de sa puissance ? Est-elle aussi « généreuse »
envers les autres cités grecques que Périclès
l'affirme ?

6°) Dégager l'intérêt
historique.

Notice
Biographique.

Thucydide : V460-v. 400 av J-C. Né
à Athènes, Thucydide est le plus grand historien grec.
Il a 30 ans lorsque éclate la guerre du Péloponnèse
qu'il relate dans une oeuvre inachevée : Histoire de la guerre
du Péloponnèse, considéré comme le
premier livre d'histoire. Thucidyde est en effet, le premier à
expliquer les événements par la raison, en les
distinguant de la mythologie et de l'intervention des dieux. Il
raconte avec une certaine impartialité, malgré son
admiration pour Périclès et sa politique, la guerre
entre Athènes et Sparte. Dans l'extrait présenté
ici, il reproduit un discours que Périclès est censé
avoir prononcé en 430.

>

La plateforme qui connecte profs particuliers et élèves

Vous avez aimé cet article ? Notez-le !

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 4,00 (6 note(s))
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !