L’évolution du genre poétique

  • La poésie, notamment lyrique, débute lors de l’Antiquité avec le mythe d’Orphée : Afin de récupérer sa femme Eurydice qui est morte, Orphée descend aux Enfers. Habile de sa lyre dont il joue et grâce à laquelle il chante des poèmes, il réussit à charmer Cerbère et convaincre Hadès de lui rendre l’âme d’Eurydice. Hadès impose une condition : Orphée ne doit pas se retourner pour vérifier si l’âme de sa femme le suit, et ce jusqu’à ce qu’il soit dans le monde des vivants. Malheureusement, Orphée se retourna et perdit à jamais sa femme. Il chanta ensuite sa souffrance et sa douleur grâce à sa lyre donnant naissance à la poésie lyrique.
  • Au Moyen Age, on trouve les chansons de geste qui sont de longs récits versifiés qui narrent les exploits de chevaliers. La chanson courtoise est également très présente.
  • Au XVIe siècle, la Renaissance marque une rupture avec le Moyen Age. On trouve des écoles comme celles des Grands Rhétoriqueurs ou de La Pléiade. La forme la plus utilisée est le sonnet.
  • Au XVIIe siècle, la poésie est davantage mondaine ou moraliste. L’oeuvre la plus citée est souvent Les Fables de La Fontaine.
  • Au XVIIIe siècle, La poésie est critique et didactique.
  • Au XIXe siècle, le poète a une fonction importante. Pour les Romantiques, il est un prophète, un guide pour la société. La poésie du XIXe siècle est marquée par de grands changements notamment avec l’invention de la Modernité poétique par Baudelaire. Peu à peu la poésie versifiée telle qu’on la connaît devient vers libres puis prose poétique. Les différentes mouvements sont le Romantisme, le Parnasse, le Symbolisme.
  • Au XXe siècle, face à la cruauté des guerres et à l’absurdité de la société, chaque poète appréhende le monde à sa manière : poésie engagée avec une partie des membres du Surréalisme, poésie ouverte sur le rêve et l’inconscient avec le reste des membres de ce mouvement, poésie jeu avec l’OuLiPo …

Les fonctions de la poésie

La poésie a diverses fonctions, en voici quelques unes :

  • Inviter au voyage : « Invitation au voyage « de Baudelaire.
  • exprimer ses sentiments : « Demain dès l’aube » de V. Hugo.
  • Plaire et Instruire : Les Fables de Lafontaine.
  • Représenter des principes esthétiques : Parnasse, Surréalisme.
  • Dénoncer : « Liberté » d’Eluard.

Quelques mouvements et groupe poétiques

  • La Pléiade : Tout d’abord appelée la Brigade, le nom change pour Pléiade en référence à la constellation de 7 étoiles (le groupe comportant plus ou moins 7 poètes). Les plus connus sont Ronsard ou Du Bellay. Les grands principes sont de rompre avec la littérature médiévale et de s’inspirer de la littérature antique afin de donner ses lettres de noblesse à la langue française. Du Bellay écrit d’ailleurs le manifeste Défense et Illustration de la Langue Française.
  • Le Romantisme : ce mouvement comporte deux facettes : l’exaltation du moi, l’expression des sentiments mais aussi l’engagement social, politique et humanitaire.
  • Le Parnasse ou formalisme, ou « L’Art pour l’Art » : En réaction au lyrisme exacerbé des romantiques, les parnassiens prônent l’importance de la forme sur le fond et réalisent de véritables oeuvres d’art stylistiques. Le chef de file de ce mouvement est Théophile Gautier.
  • Le Symbolisme : le poète symboliste a pour rôle de retranscrire les symboles qui constituent le monde qui nous entoure. Il accorde beaucoup d’importance aux images ainsi qu’à la musicalité.
  • Le Surréalisme : Le précurseur du mouvement est Tristan Tzara et son mouvement appelé Dadaïsme. C’est Apollinaire qui invente le nom « Surréalisme » et André Breton qui en est le chef de file. Influencés par Freud qui fonde la psychanalyse, les principes de ce mouvement sont de faire exprimer l’inconscient et libérer le langage de la conscience et des règles morales, esthétiques … Une partie des membres (Eluard, Aragon …) choisissent de mettre leur plume au service de la lutte contre le nazisme. Les thèmes récurrents sont la guerre, le rêve, la femme aimée … Les techniques d’écriture utilisées sont l’écriture automatique, les cadavres exquis, la suppression de la ponctuation, la libre association …

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 1 votes)
Loading...

Clément

Freelancer et pilote, j'espère atteindre la sagesse en partageant le savoir que j'ai acquis lors de mes voyages au volant de ma berline. Curieux scientifique, ma soif de découverte n'a d'égale que la durée de demie-vie du bismuth 209.

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide