"Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots" - Martin Luther King, discours du 31 Mars 1968

Martin Luther King est sans conteste l'une des figures historiques les plus célèbres que nous connaissions lorsque l'on évoque l'histoire des États-Unis et notamment la lutte pour les droits civiques des afro-américains. Cet homme fut en effet le militant non-violent le plus actif et le plus efficace de son temps.

A coups de marche pacifiste et de discours mémorables, ce grand monsieur a fait évoluer les conditions de vie des Noirs aux États-Unis de manière incroyable en se battant corps et âme contre la ségrégation, notamment dans les États du Sud.

Superprof vous propose de découvrir la vie de Martin Luther King et son combat pour l'application des droits de l'Homme aux Noirs américains, une histoire qui a totalement bouleversé le second XXème siècle aux États-Unis et contribué à rendre le monde un peu plus juste !

De l'enfance de King à son engagement

Quel a été l'impact de Martin Luther King Jr. dans l'histoire américaine ?
Icône de la lutte contre les discriminations, Rosa Parks eut un rôle majeur dans l'engagement anti-ségrégationniste de Luther King.

La vie de Martin Luther King et les avancées des droits civiques aux États-Unis fut un long combat composé de grandes dates à retenir. Voici un tableau récapitulatif de ces dates afin de mieux vous y retrouver :

DateÉvènement
1929Naissance de Martin Luther King
1947Martin Luther King devient pasteur à Atlanta
1948Martin Luther King passe sa licence en théologie en Pennsylvanie avant de faire un doctorat de théologie à Boston
1953Martin Luther King rencontre Coretta Scott et l'épouse la même année
1954Martin Luther King devient pasteur à Montgomery ; la ségrégation devient anticonstitutionnelle dans les écoles publiques mais le Sud est réfractaire
1955Martin Luther King devient docteur en théologie de l'Université de Boston ; affaire Rosa Parks ; boycott des bus de Montgomery
1956Martin Luther King devient le porte-parole de la cause des Noirs ; la ségrégation dans les bus est jugée anticonstitutionnelle
1957Création de la Southern Christian Leadership Conference (SCLC) dont King devient le président
1958Martin Luther King voyage partout aux États-Unis pour faire des discours militants
1960Martin Luther King démissionne de son église de Montgomery ; Lui et sa famille rejoignent son père à Atlanta où il l'assistera ; début des sit-in étudiants ; création du Student Non Violent Coordinating Committee (SNCC) ; élection du président Kennedy
1961Grâce aux actions des Freedom Riders, toute discrimination dans les transports est désormais interdite
1963Manifestation des droits civiques à Birmingham ; marche sur Washington ; Martin Luther King prononce son discours "I Have a Dream" ; assassinat du président Kennedy
1964Martin Luther King reçoit le Prix Nobel de la Paix
1965Manifestation à Selma ; droit de vote accordé aux Noirs
1967Martin Luther King fait un discours contre la guerre au Vietnam ; "Marche des Pauvres" à Washington
1968Assassinat de Martin Luther King à Memphis

Martin Luther King Jr, né le 15 janvier 1929 à Atlanta en Géorgie (États-Unis), est le fils du révérend Martin Luther King Senior et de Alberta William King, tous d'eux d'origine Afro-Américaine. Son nom de naissance était Michael King, tout comme son père, mais ce dernier décida de changer à la fois son nom et celui de son fils en 1934.

Né dans un environnement plutôt rural, Martin Luther King Jr. grandit dans un milieu modeste avec son frère cadet A.D. King et sa grande sœur Christine King Farris. Son père était engagé dans la lutte contre les discriminations, ayant notamment assisté à la montée du nazisme lors de son voyage en Allemagne dans le cadre de travail en tant que révérend.

Martin Luther King Jr. était considéré comme un enfant précoce dès son plus jeune âge, ayant par la suite sauté le 9th grade et le 11th grade au collège et au lycée (équivalent en France à la 3ème et à la 1ère).

Malgré ses hautes aptitudes intellectuelles, Luther King Jr. souffrit de dépression durant son enfance ainsi que tout le reste de sa vie. Adolescent, il subit l'humiliation raciale de la part de ses voisins et de son entourage dans le contexte de la ségrégation mise en place dans le Sud des États-Unis. A 12 ans, sa grand-mère décède alors qu'il était en train d'assister à une parade, malgré l'interdiction de ses parents. Se reprochant sa mort, Martin Luther King Jr. aurait alors fait une tentative de suicide en sautant du deuxième étage de sa maison.

Grandissant dans un environnement très religieux, Martin Luther King Jr. était néanmoins dubitatif sur les croyances de sa famille. Ce n'est qu'au collège, après avoir assisté à des cours sur la Bible, qu'il renoua avec sa foi et envisagea sérieusement une carrière dans l'Église, tout comme son père.

En 1953, Martin Luther King Jr. épouse Coretta Scott, une chanteuse et musicienne ; ils auront quatre enfants ensemble. En 1955, il obtient son doctorat en théologie à l'université de Boston à seulement 25 ans.

Le 1er Décembre 1955, Rosa Parks, une citoyenne Afro-Américaine, refuse de laisse sa place dans le bus, étant assise sur une place "réservée aux Blancs" au lieu d'une place assignée aux Noirs. Rosa Parks fut alors condamnée à payer une amende, décision dont elle fit appel au tribunal. Cet évènement marqua le début du boycott des bus de Montgomery, organisé principalement par Martin Luther King Jr et E.D. Nixon.

Votre prof d'histoire vous racontera que c'est à ce moment que l'avènement de Luther King débuta, devenant une icône nationale de la lutte contre les discriminations et le porte-parole de mouvement des droits civiques. Son engagement commença néanmoins à lui attirer les foudres des ségrégationnistes : sa maison ainsi que celle d'E.D. Nixon furent attaquées, ce qui ne freina par pour autant les marches et les manifestations contre les bus de Montgomery.

Votre professeur d'histoire géographie vous expliquera.

Les meilleurs professeurs d'Histoire disponibles
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Louis
5
5 (12 avis)
Louis
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (23 avis)
Thibault
140€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (10 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (13 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (17 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert !
Rémy
4,9
4,9 (22 avis)
Rémy
40€
/h
1er cours offert !
Louis
5
5 (12 avis)
Louis
40€
/h
1er cours offert !
Thibault
5
5 (23 avis)
Thibault
140€
/h
1er cours offert !
Arnaud
4,9
4,9 (16 avis)
Arnaud
50€
/h
1er cours offert !
Diego
4,9
4,9 (10 avis)
Diego
30€
/h
1er cours offert !
Angelina
5
5 (15 avis)
Angelina
60€
/h
1er cours offert !
Eloïse
5
5 (13 avis)
Eloïse
25€
/h
1er cours offert !
Manon
5
5 (17 avis)
Manon
35€
/h
1er cours offert>

La lutte non-violente pour les droits civiques des Noirs

Quelle est la biographie de Martin Luther King Junior ?
Pasteur admiré et homme engagé, Martin Luther King a passé sa vie à lutter pour les droits civiques des Afro-Américains.

Le boycott des bus de Montgomery fut un véritable succès pour la cause et le retentissement fut international : MLK avait mis en lumière le problème de la ségrégation aux États-Unis. Fort de cette victoire, le pasteur participa à la création de la SCLC, la Southern Christian Leadership Conference (conférence des leaders chrétiens du sud) dont il fut élu président.

Cette organisation créée en 1957 luttait pour l'égalité des droits civiques dans un esprit de non-violence chrétienne. Le but était de fédérer plusieurs responsables religieux du Sud des États-Unis pour qu'ils puissent à leur tour prêcher la parole des droits civiques. Cette organisation est toujours active encore aujourd'hui !

Il décida ensuite d'étendre son action dans l'ensemble du pays en prenant pour modèle Gandhi (il voyage d'ailleurs en 1958 en Inde et y rencontre Nehru). Ainsi, il commença à voyager de ville en ville en prêchant la bonne parole. Dans le même temps, des actions contestataires de la ségrégation se multiplièrent aux États-Unis.

Le discours de MLK était un discours de paix, d'amour entre les Hommes sous le regard de Dieu et d'acceptation de la différence. Grâce à son don d'orateur, il séduit les foules et fait connaître les idées de son mouvement. L'idée principale qui ressort de ses discours est l'amour :

"La haine trouble la vie ; l’amour la rend harmonieuse. La haine obscurcit la vie ; l’amour la rend lumineuse".

Évidemment, cela ne plaisait pas aux adversaires idéologiques de Martin Luther King qui l'attaquèrent fréquemment pendant 5 ans :

  • Violence physique et psychologique,
  • Accusation de fraude fiscale,
  • Passage à tabac par la police,
  • Attentat contre son domicile,
  • Tentative d'assassinat,
  • Plusieurs séjours en prison.

C'est notamment à l'occasion de la campagne de Birmingham de 1963 qu'il fut enfermé derrière les barreaux. Il en profita pour écrire l'une de ses plus célèbres lettres contre l'injustice qui deviendra l'un des textes principaux du mouvement des droits civiques. Le président Kennedy intervint lui-même en faveur de sa libération.

Le combat de Martin Luther King pour les droits civiques ne s'arrête pas à la fin d'une ségrégation injuste, il englobe d'autres aspects relatifs à son époque :

  • Droit de vote des Noirs,
  • Meilleur système éducatif,
  • Justice égale pour les Blancs et les Noirs,
  • Appel à la paix dans le monde et à l'arrêt des guerres,
  • Lutte contre la pauvreté quelle que soit la couleur de peau.

En réalité, MLK ne se bat pas que pour obtenir plus de droits pour les afro-américains, il lutte pour que s'installe une véritable fraternité entre les Américains, quelle que soit leur couleur !

I Have a Dream

Quels étaient les engagements de Martin Luther King Jr. ?
I Have a Dream restera l'un des discours les plus mémorables de l'histoire !

Le 28 Août 1963, MLK fut à la tête d'une grande marche pacifique (évidemment) sur Washington "pour le travail et la liberté" composée de 6 mouvements des droits civiques différents. C'est à cette occasion qu'il prononça son discours le plus célèbre : I Have a Dream (J'ai un rêve) devant plus de 250 000 personnes rassemblées au Lincoln Memorial.

Le lieu lui-même était symbolique puisqu'Abraham Lincoln fut le président de l'abolition de l'esclavage au XIXème siècle. Ainsi, Martin Luther King demandait la fin de la ségrégation raciale à l'école, une meilleure législation sur les droits civiques, la fin de la discrimination raciale au travail, la protection des activistes politiques, un salaire minimum pour les travailleurs et la fin des violences policières.

Tout un programme donc, mais rien d'impossible, même aux États-Unis ! La plupart de ses demandes seront entendues et appliquées dans les années suivantes par le président Lyndon Johnson avec le Civil Rights Act (1964) et le Voting Rights Act (1965).

Son discours était extrêmement poignant et son don d'orateur lui a été bien utile pour le prononcer avec autant de ferveur. Ce n'est pas étonnant que 60 ans après, il soit toujours ancré dans les mémoires. Voici quelques unes des plus belles phrases du discours (en réalité, tout le discours est beau...) :

"Je n’ignore pas que certains d’entre vous ont été conduis ici par un excès d’épreuves et de tribulations. D’aucuns sortent à peine d’étroites cellules de prison. D’autres viennent de régions où leur quête de liberté leur a valu d’être battus par les orages de la persécution et secoués par les bourrasques de la brutalité policière. Vous avez été les héros de la souffrance créatrice. Continuez à travailler avec la certitude que la souffrance imméritée vous sera rédemptrice".

Martin Luther King parlait à son audience en décrivant les traitements réservés à la communauté afro-américaine. Bien sûr, il parlait de leurs souffrances et de la persécution causée par les ségrégationnistes, mais il parlait surtout d'espoir.

"J'ai le rêve qu'un jour mes quatre enfants vivront dans une nation où ils ne seront pas jugés pour la couleur de leur peau, mais pour leur caractère".

Ici, MLK dénonçait notamment le racisme dont étaient victimes les afro-américains aux États-Unis. Son rêve était de voir un pays où ses enfants ne seront pas vus comme des couleurs mais comme des personnes.

"Avec cette foi, nous serons capables de distinguer dans la montagne du désespoir une pierre d’espérance. Avec cette foi, nous serons capables de transformer les discordes criardes de notre nation en une superbe symphonie de fraternité".

La fraternité entre les Hommes, quelle que soit leur couleur de peau, était l'un des thèmes principaux soulevés par Martin Luther King. Cette phrase montre également l'importance, pour lui, de la foi en Dieu qui peut selon lui unir les Américains.

L'année suivante, Martin Luther King recevait le Prix Nobel de la Paix, honneur suprême dont il fut le plus jeune lauréat de l'histoire. A cette occasion, il rencontra Willy Brandt (chancelier de la RFA) et le pape de l'époque, Paul VI. Il devint alors définitivement une figure internationale de la lutte pour les droits civiques et la paix.

Martin Luther King était aussi très engagé pour un pacifisme mondial, à l'heure de la guerre du Vietnam. Il déclarait lors de son discours d'acceptation du Prix Nobel en 1964 :

"Je refuse d'accepter la notion cynique que nations après nations doivent descendre l'escalier militariste vers l'enfer de la destruction thermonucléaire. Je crois que la vérité désarmée et l'amour inconditionnel auront le mot de la fin en réalité. C'est pourquoi le bien, même temporairement vaincu, est plus fort que le mal triomphant".

La fin de la vie de Martin Luther King et son enseignement

De quoi parlait le discours "I Have a Dream" de Martin Luther King ?
Vous pouvez admirer la statue de Martin Luther King Jr. au National Mall de Washington DC !

MLK était originaire du Sud des États-Unis et donc d'un milieu plus rural. Ainsi, son influence dans les milieux plus urbains tendait à diminuer au profit des idées plus radicales et violentes du prêcheur musulman afro-américain Malcolm X. En effet, la parole de non-violence de Martin Luther King ne gagnait pas les banlieues très pauvres et violentes des grandes villes.

Afin de mieux comprendre les problématiques des grandes villes du Nord et de l'Est, Martin Luther King s'installa à Chicago en 1966. C'est aussi à ce moment qu'il ouvrit vraiment son combat à d'autres thématiques, comme celle de la guerre du Vietnam, même s'il l'avait déjà abordé. De plus, la misère semblait être devenue l'arme principale des ségrégationnistes.

Le 4 Avril 1968, Martin Luther King se rendit à Memphis dans le Tennessee afin de soutenir une grève des éboueurs qui luttaient pour de meilleurs conditions de travail et des salaires décents. Alors qu'il discutait dans sa chambre d'hôtel, il fut assassiné d'un coup de feu tiré (vraisemblablement) par un ségrégationniste, James Earl Ray.

Ainsi mourrait le pasteur le plus célèbre des États-Unis et même du monde entier. Sa mort entraîna des révoltes populaires immenses, un cri d'indignation qui transforma MLK en héros des droits civiques. 100 000 personnes virent lui rendre hommage lors de ses funérailles à Atlanta.

Même si sa mort prématurée à 38 ans l'a empêché de mener à bien d'autres projets comme une marche contre la pauvreté, les méthodes de MLK marquèrent profondément la lutte des droits civiques aux États-Unis. En refusant de recourir à la violence, il empêcha une guerre civile dans son pays et offrit à la communauté afro-américaine de nombreuses avancées.

Pour terminer sur le sujet, voici un tableau récapitulatif des personnages historiques principaux concernant le mouvement des droits civiques aux États-Unis :

NomDates de vie et de mortHistoire
Martin Luther King1929-1968Pasteur et militant non-violent pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis
Coretta Scott King1927-2006Epouse de Martin Luther King et militante des droits civiques
Martin Luther King III1957-vivantFils de Martin Luther King, président de la Southern Christian Leadership Conference de 1997 à 2004
Rosa Parks1913-2005Militante des droits civiques
Ralph David Abernathy1926-1990Pasteur et militant des droits civiques, meilleur ami de Martin Luther King
Malcolm X1925-1965Prêcheur musulman, militant des droits de l'homme
Angela Davis1944-vivanteMilitante des droits civiques et membre des Black Panthers
Eldridge Cleaver1935-1998Militant des droits civiques, membre des Black Panthers
William Edward Burghardt Du Bois1868-1963Sociologue, historien, militant des droits civiques, l'un des fondateurs de la National Association for the Advancement of Colored People et chef du Niagara Movement
Tommie Smith1944-vivantAthlète américain ayant protesté contre les discriminations raciales aux JO de 1968
John Carlos1945-vivantAthlète américain ayant protesté contre les discriminations raciales aux JO de 1968
Roy Wilkins1901-1981Militant des droits civiques, membre de la NAACP
Edgar Daniel Nixon1899-1987Président local du NAACP, militant des droits civiques, organisateur du boycott de Montgomery
John Fitzgerald Kennedy1917-1963Président des États-Unis de 1961 à 1963 (date de son assassinat)
Lyndon Baines Johnson1908-1973Président des États-Unis de 1963 à 1969
James Earl Ray1928-1998Assassin de Martin Luther King

Vous savez désormais tout sur Martin Luther King, l'un des personnages historiques les plus importants du XXème siècle. Si vous désirez approfondir vos connaissances en histoire, Superprof vous conseille de lire ses autres articles complets ou même de prendre contact avec un professeur particulier d'histoire pour des cours passionnants !

Besoin d'un professeur d'Histoire ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 5,00/5 - 2 vote(s)
Loading...

Mathieu

Animé par la découverte et l'acquisition des connaissances, je suis passionné par les mythes et la culture populaire. J'aime l'écriture, les jeux vidéo et la tartiflette. La dalle angevine me donne soif de savoirs !