La Chine, pays étudié dès le collège, a été mis en ligne avec le Carto_Flash_SDLV. Le site de Géoconfluence propose des piste de mise en oeuvre que vous pourrez consulter avec intérêt, surtout qu'il vous sera possible d'exécuter en ligne les différentes cartes proposées car Carto_Flash_SDLV intègre outre ses données propres, toutes les données statistiques présentées par Géoconfluence.

Pour consulter la page Géoconfluence, cliquez ici : 

La présentation de Géoconfluence étant principalement axée sur le lycée, nous vous proposons une mise en oeuvre de la Chine avec Carto_Flash_SDLV orientée collège, c'est-à-dire utilisable pour les classes de cinquième.

La présente proposition pourra s'intégrer dans le cours de l'enseignant mais pourra également être donnée en travail autonome aux élèves.

Présentation très rapide de la Chine :

La Chine c'est 1,3 Milliard d'habitants (21 fois la population de la France) sur un territoire grand comme 17 fois la France. Une Chine qui a opté pour le communisme le 1er octobre 1949 et qui, aujourd'hui, fait parler d'elle à cause de ses exportations de produits de consommation vers l'Europe notamment.

Découvrons maintenant la Chine à travers les cartes.

Première étape : La répartition des hommes sur le territoire

Chine_1_densite.PNG

A partir de cette carte thématique, on fera observer, sur la base d'un questionnement adapté au niveau de la classe, la répartition zonale de la population.

On pourra ainsi chercher à travers les couches présentes, des éléments de réponse.

Chine_2_relief.PNG

Le relief explique en partie la répartition des hommes. Mais, on peut aller plus loin.

Chine_3_fleuves.PNG

Sur cette carte, nous avons plusieurs éléments :

- la grande densité de fleuves qui recoupe les fortes densités de population. On pourra avec profit aborder ici l'aménagement des fleuves et leur rôle en tant que moyen de communication. On pourra même les montrer en ajoutant la couche des villes et en cliquant sur l'une d'elle, une photo satellite apparaîtra.

Ensuite, après exploitation, on pourra demander à l'élève de délimiter l'espace chinois en trois zones : la zone de forte densité, la zone de densité moyenne et la zone de faible densité. Ce travail se fait naturellement sur Carto_Flash_SDLV. Mais il est conseillé de demander aux élèves également, lorsque le tracé est correcte de le reproduire sur une feuille de brouillon. Deux modes sont possibles : les contours assez précis ou la formule prise de notes.

Deuxième étape : La mise en valeur de l'espace chinois.

a) Nourrir 1,3 Milliard de personnes

La Chine et le riz  : 

Chine_4_production_RIZ.PNG

Connu pour son riz et ses rizières, il est intéressant de construire une carte thématique avec deux variables. La première concerne les densités de population et la deuxième la production de riz.

On pourra faire observer à l'élève la corrélation entre régions densément peuplées et fortes productions de riz. Puis, on fera des rappels du cours sur l'Asie (Moussons, riz et densités de population...). Là aussi, des photos satellites pourront être exploitées à partir de la couche "Villes importantes".

Ensuite, après exploitation, on pourra demander à l'élève de délimiter l'espace dans lequel la production de riz est la plus importante.

Mais, la Chine cultive aussi le blé.

Chine_5_production_BLE.PNG

Avec cette deuxième carte, construite avec les densités de population et la production de blé, on aborde un autre aspect. Les productions importantes de blé correspondent ici aussi avec les fortes densités mais se situent plus au nord par rapport aux cultures de riz. Des rappels de la leçon sur l'Asie permettront de resituer la notion climatique. Là aussi, des photos satellites pourront être exploitées à partir de la couche "Villes importantes".

Ensuite, après exploitation, on pourra demander à l'élève de délimiter l'espace dans lequel la production de blé est la plus importante.

b) la voie du développement chinois.

 

Chine_6_PIB_hab.PNG

Cette carte, prête à confusion bien qu'elle soit juste. En effet, les régions du nord-ouest apparaissent avec un PIB/habitant important. On pourra, si la classe le permet, faire réfléchir les élèves à la variable PIB par habitant. On leur demandera dans un premier temps de chercher la couche "ressources". On pointera le fait qu'il y a, dans ces régions des ressources susceptibles de dégager un PIB important. Et, dans un deuxième temps, on leur demandera de reconstruire la carte thématique avec une deuxième variable (cercles proportionnels) celle du nombre absolu de population par région comme ceci :

Chine_7_PIB_et_Population.PNG

Le PIB/hab. et le nombre d'habitants par région

Sur cette deuxième carte, l'élève pourra comprendre que certes, le nord-ouest dégage un PIB mais surtout que son classement dans les régions bien pourvues est du à son faible nombre d'habitants.

Si la classe ne le permet pas, on pourra directement utiliser cette deuxième carte en mettant l'accent sur ce qu vient d'être dit.

Ensuite, après exploitation, on pourra demander à l'élève de délimiter l'espace dans lequel le PIB/hab est le plus important.

On cherchera ensuite à comprendre d'où provient cette richesse. Pour ce faire, on construira une carte thématique avec deux variables à savoir : la Valeur ajoutée/ habitant de l'industrie et, sachant que la Chine est toujours (un peu) un  pays communiste, on prendra comme deuxième variable la proportion du secteur étatique dans l'industrie. Là aussi, si la classe le permet, on pourra procéder en deux étapes.

Chine_8_Industrie.PNG

Sur cette carte, on fera observer à l'élève, à travers un questionnement adapté, que la région côtière affiche les valeurs ajoutée de l'industrie les plus importantes et que, dans cette bande côtière, l'Etat est le moins présent dans l'industrie. Conclusion : le secteur industriel massivement implanté sur la côte orientale de la Chine est d'essence libérale donc ouverte sur le monde.

Ensuite, après exploitation, on pourra demander à l'élève de délimiter l'espace dans lequel la valeur ajoutée de l'industrie est la plus importante et en même temps la présence de l'Etat la moins importante.

Enfin, on abordera le dernier point, celui de l'existence de grands centres. Pour cela, construisons une carte thématique avec deux variables : les densités et les villes importantes, comme ci-dessous :

Chine_9_Villes.PNG

Sur cette dernière carte, les densités ne servent que de fond pour bien montrer que les plus grandes agglomérations sont bien situées dans les régions de fortes densités. Mais elle permet surtout de mettre en évidence trois fortes concentrations humaines. Il sera important ici d'actionner les photos satellites de ces grandes agglomérations. On pourra ainsi mettre en évidence leurs installations portuaires et faire réfléchir l'élève à la notion d'ouverture sur le monde.

Ensuite, après exploitation, on pourra demander à l'élève de placer trois cercles aux emplacements des trois plus grandes concentrations humaines.

Et pour finir :

Il faut maintenant inviter l'élève à produire "son" croquis de synthèse.

L'élève ayant conserver la  trace de ses différents tracés on pourra lui demander de composer "son" croquis. Pour la méthode voir sur ce site le Brésil.

Enfin, l'élève pourra construire "son" croquis avec Carto_Flash_SDLV ou directement sur sa feuille.

Dans tous les cas, on peut attendre de l'élève un croquis qui ressemble à celui reproduit ci-dessous :

Chine_10_espaces_regionaux.PNG

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide