Développement du sujet

Proposition de mise en oeuvre... pour une classe de quatrième (voire Première de Lycée)

Ce Carto_Flash_SDLV est proposé avec des fonds et des couches du type SIG. Le degré de précision est donc extrême. Le recouvrement routes, urbanisme, relief etc... est remarquable et peu être utilisé efficacement en classe. Par ailleurs, certains Conseils Généraux français ont doté les élèves des classes de quatrième d'ordinateurs portables (ORDINA13 par exemple) la manipulation de ce Carto_Flash_SDLV pourra constituer un exemple tremplin pour aborder (si la classe le permet) les vrai SIG (voir sur ce site )

Compte tenu des statistiques gratuites disponibles on peut, valablement aborder l'étude de l'espace italien sous un angle original. Ceci pour démontrer à l'élève que les "portes" d'entrées, sont multiples, il suffit d'appliquer la bonne démarche.

Voyons donc avec une carte à plages coloriées sur.... le travail au noir en Italie.

A) Première étape :

Demander à l'élève de construire la carte thématique du travail au noir en Italie. Il s'agit d'une évaluation en pourcentage des heures de travail au noir rapportées aux heures légales déclarées. Tous les élèves connaissent le travail au noir c'est-à-dire effectuer un travail licite sans le déclarer aux institutions. On pourra soit faire préciser rapidement aux élèves cette notion de travail au noir, pourquoi le travailleur et le consommateur y ont recours, le manque à gagner pour la collectivité. On pourra aussi faire précéder cette leçon par une approche de l'économie souterraine dans le cadre

de l'éducation civique en abordant les notions de pauvreté relative, extrême, et d'exclusion dans nos pays industrialisés.

Dans tous les cas, faire observer à l'élève le découpage spatial de l'espace italien avec un Sud très touché. Si la classe le permet, on pourra affiner en passant la souris sur les régions pour faire apparaître les valeurs. Demander à l'élève de tracer un trait délimitant l'Italie très concernée par le phénomène de celle beaucoup moins touchée.

B) Deuxième étape :

Demander à l'élève de rajouter à cette carte des cercles proportionnels sur le PIB. Lui faire remarquer la confirmation de la tendance observée. Si la classe le permet, on pourra aller plus (ou si cet exercice est utilisé en classe de Première). On pourra amener l'élève à réfléchir sur le point de savoir si les moindre scores du PIB au sud sont le résultat de l'économie souterraine ou si le faible PIB entraîne l'économie souterraine... Des éléments de réponses peuvent être apportés avec les cercles proportionnels des actifs de l'industrie, du commerce des finances (nous y reviendrons).

C) Troisième étape :

Demander à l'élève de construire une carte thématique du PIB, plages coloriées. Lui demander de rajouter les cercles proportionnels concernant le nombre de familles pauvres. La confirmation est évidente, le sud se démarque. Demander à l'élève de tracer une fois encore cette limite.

D) Quatrième étape :

Toujours avec la carte thématiques, plages coloriées, du PIB, demander à l'élève de rajouter successivement les cercles proportionnels des actifs de l'industrie, du commerce & artisanat, des finances & immobilier. Lui faire remarquer que dans la partie Nord (à partir de Rome) il y a une partie, le nord-ouest qui se distingue par rapport au reste. Nous avons donc en réalité trois Italie et non plus seulement deux. Pour les classes auprès desquels vous aurez abordé l'interrogation de l'étape 2, voici donc un élément de réponse. Les emplois sont dans le nord. Le sud en a beaucoup moins. Si donc le travail au noir était déclaré, il appauvrirait un peu plus les travailleurs (moins de ressources puisque impôts et autres charges) il empêcherait les consommateurs d'avoir accès à ces biens (trop chers parce que grevés par les impôts et charges) mais, il n'aurait qu'une faible incidence sur le PIB...

Demander à l'élève de tracer et de caractériser les trois Italie qu'il vient de découvrir.

E) Cinquième étape :

Conserver la carte thématique, plages coloriées, du PIB et la variable actifs de l'industrie en cercles proportionnels puis demander à l'élève de superposer les couches suivantes : réseau autoroutier, voies ferrées. Lui faire observer d'abord que l'ensemble du territoire est desservi. Lui demander ensuite de repérer les espaces concentrant le plus grand nombre de voies de communication. Lui faire tracer les grands axes.

F) Sixième étape :

Conserver la carte précédente et faire ajouter à l'élève la couche "villes importantes". Lui demander de cliquer sur les villes pour faire apparaître les photos satellites. Essayer, notamment pour Milan, Turin, de repérer les zones industrielles. Puis, recouvrir avec la couche "relief".... enfin, celle des "fleuves"... et lui demander de conclure, un peu d'histoire serait très bien venu ici particulièrement....

Croquis

Demander à l'élève à l'aide de ses schémas géographique de produire un croquis de géographie de l'organisation de l'espace italien. Si la classe le permet sans donner la légende. Dans le cas contraire en donnant la légende. On peut valablement espérer que l'élève produise un croquis comme celui ci-dessous.

Italie_Croquis_Synthese_SDLV.PNG

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Mathieu

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide