L'eau au Moyen-Orient : une ressource très insuffisante

 

Question 1 : Quels pays ont des ressources en eau particulièrement faibles ?

L'Arabie Saoudite,
l'Égypte, l'Israël, & le Yémen ont des ressources en eau
particulièrement faible.

Question 2 : De quelles ressources eu eau disposent les pays évoqués ici ?

Les pays évoqués ici,
disposent de ressources en eaux renouvelables externes et internes (
rivières, lacs, fleuves... ), et de prélèvement en eaux fossiles (
non renouvelables ).

Question 3 : Comment l'Égypte ou la Libye par exemple, peuvent-elles avoir des
prélèvements supérieurs aux ressources ?

L'Égypte et la Libye
peuvent avoir des prélèvements supérieurs aux ressources grâce
aux prélèvements en ressources non renouvelables ( nappes fossiles).

Question 4 : Comment évolue la demande en eau dans la région ? Quels en sont les
facteurs explicatifs ?

L'augmentation de la
demande en eaux tient à l'accroissement démographique et aux
conséquences qui en découlent. La zone arabe est encore en plein
transition démographique. L'accroissement est en moyenne de 2 à
2,5% par an. Toutes les projections concordent pour estimer que la
population doublera en 30 ans.

Les facteurs explicatifs de
cette importante demande en eaux provient de l'augmentation des
surfaces irrigués, de la croissance urbaine, de l'intensification
pour améliorer la production ( faute de ne pouvoir conquérir de
nouvelles terres ), des énormes besoins touristiques et industriels.

Question 5 :
Lorsqu'il y a concurrence entre les différents usages de l'eau (
entre différents acteurs économiques ), on parle de « conflits
d'usage » : Quels sont les conflits d'usage ici ?

Ici, les conflits d'usage
sont entre villes et agricultures, entre activités industrielles et
touristiques, et résultent de l'intensification pour améliorer la
production ( faute de ne pouvoir conquérir de nouvelles terres ), de
la multiplication des hommes, de la croissance des villes...

Question 6 : Quelles
solutions sont mises en place pour répondre aux problèmes de
l'augmentation de la demande d'eau ?

Les solutions mises en
place pour répondre aux problèmes de l'augmentation de la demande
d'eau sont :

  • L'installation d'usines de
    dessalement ( Comme dans la péninsule arabique ). Malheureusement
    cela coût relativement cher.

  • Le recours à l'eau
    minérale ( Comme au Caire, en Égypte ).
  • Le recours à des
    ressources en eaux renouvelables externes et internes, à des
    prélèvement en eaux fossiles, non renouvelables.
  • A des aménagements pour
    mieux utiliser les ressources disponibles ( barrages – canaux ).


L'eau au centre des politiques d'aménagement des États : l'exemple du Nil

Question 1 : Quels sont les avantages et les inconvénients du barrage d'Assouan ?

La construction du barrage
d'Assouan a permis de retenir un lac de 6 500 Km², de produire une
production annuel d'hydro-électricité de 10 milliards de kWh, de
maintenir en aval un niveau constant toute l'année et de produire
une navigation améliorée, de permettre une irrigation permanente de
toute la vallée et la conquête de terres nouvelles.

Néanmoins, les impacts de
la réalisations du barrage d'Assouan ont entraînés bien des
polémiques :

  • On reproche au barrage de
    retenir le limon fertilisateur qui doit être remplacé par des
    engrais chimiques ( plus coûteux et plus polluants ).
  • La progression de
    l'érosion du littoral qui menace les fondations.

  • La prolifération des
    maladies liées aux eaux stagnantes.

  • Drainages perturbés et
    salinisation des eaux du Delta de 840 000 ha.
  • Écoulement difficile des
    eaux usées.

Question 2 :
L'aménagement du Nil ne concerne-t-il que l'Égypte ?

Non, l'aménagement du Nil
concerne également le Soudan et surtout l'Éthiopie.

Question 3 : Quelle est la localisation et quel est l'intérêt du « projet de
Tochka » en Égypte ?

Le projet Tochka, au Sud –
Ouest de l'Égypte, est constituée de canaux de dérivation, à
partir du Nil pour irriguer et mettre en culture de nouvelles terres
( en plein désert ).

L'eau au Moyen-Orient : une ressource conflictuelle

Question 1 : En quoi le Jourdain est-il un facteur de conflit possible au Proche-Orient ?

Le Jourdain ( Qui
représente environ 25% des besoins en eau d'Israël ) est un facteur
de conflit possible dans le sens où le Jourdain, est alimenté par
les sources du Mont Hermon ( Liban ) et sur le plateau du Golan, au
détriment de la Syrie ( Israël ). Par conséquent, partagé entre 4
pays, et les territoires sous administration palestinienne, dans une
région de très grande aridité avec en plus une grande irrégularité
des pluies, on constate que sur le partage des eaux courantes, sur
les nappes phréatiques, il n'y a rien. Partout le fait accompli
l'emporte sur la négociation.

Question 2 : Quelles sont les raisons des tensions entre les États riverains du Tigre et
de l'Euphrate ? ( Utilisez dans votre réponse les termes « amont »
et « aval » ).

La Création d'aménagement sur le Tigre ( 1950 Km ) et l'Euphrate ( 2780 Km ) pourrait entraîner
une véritable guerre de l'eau au Moyen Orient, entre la Turquie et
la Syrie ou l'Irak. En effet, la Turquie a construit dans les hautes
– vallées, principalement celles de l'Euphrate et ses affluents,
qui coupent les chaînes de Taurus, toute une série de barrage, et
prévoit d'en contrôler une vingtaine d'ici 2010, en amont.

La Turquie pouvant
désormais stocker l'équivalent de plus d'une année entière de
débit du Tigre et de l'Euphrate. Une perspective qui priverait en
aval, les vallées de l'ancienne Mésopotamie d'une eau absolument
indispensable.

Question 3 : Quels sont les facteurs qui aggravent les risques de conflit pour les
ressources en eau ?

Les facteurs qui aggravent
les risques de conflits pour les ressources en eau sont :

  • La présence d'accord
    n'incluant pas tout les pays partageant un bassin commun. ( Accords
    néanmoins difficile à mettre en œuvre, voir inexistant ).
  • L'augmentation de la
    population, l'irrigation de l'agriculture.
  • Manque de ressources en
    eau dans cette région.

  • Persistance des tensions
    politico-religieuses ( s'ajoutant aux problèmes de l'eau ).

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 1 votes)
Loading...

MathieuJ

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide