La fragmentation des peuplements sur Terre

La terre compte 6 milliards d'hommes inégalement répartis sur sa surface.

a. Où sont situés les vides et les pleins?
Certaines régions sont vides, ce sont les déserts humains, qui correspondent, pour les plus grands d'entre eux aux régions froides proches des pôles Nord et Sud.

A l'inverse d'autres régions sont très peuplées et ont une forte densité de population (c'est-à-dire un nombre d'habitants au km2 élevé), ce sont les foyers de peuplement dont les plus importants sont : l'Asie du Sud et celle de l'Est avec les deux géants démographiques de la planète, l'Inde et la Chine, ainsi que l'Europe de l'Ouest.

b. Les formes du peuplement

Les citadins sont de plus en plus nombreux à l'échelle de la planète ; en effet aujourd'hui près de 50% de la population mondiale vit dans un milieu urbain. L'autre moitié habite en milieu rural, notamment en Afrique et en Asie.

Certains modes de vie comme le nomadisme disparaissent peu à peu de la surface de la Terre.

c. L'augmentation de la population
Les densités de population se modifient en fonction de l'accroissement naturel et du solde migratoire. En dépit des migrations vers les pays riches, les populations d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine, tout comme leur densité, augmentent très vite, grâce notamment à une population jeune.

Comment expliquer cette répartition ?

a. Les facteurs naturels
Les régions vides sont des régions soit très froides (comme l'Antarctique), soit très sèches (comme le désert du Sahara), ou très chaudes et humides (comme l'Amazonie touchée par des maladies), ou enfin très hautes (comme l'Himalaya) ; les contraintes naturelles liées au climat et au milieu sont donc fortes.

Mais il y a des exceptions, comme la montagne des Andes (Pérou), plus saine et plus peuplée que la forêt amazonienne ou encore l'île de Java en Indonésie qui, malgré la chaleur équatoriale, est très peuplée grâce notamment aux travaux d'irrigation effectués par les paysans depuis longtemps : il n'y a donc pas d'eau stagnante et donc pas d'insectes porteurs de maladies.*

b. Les facteurs historiques
Les pays les plus peuplés sont d'anciens « foyers de peuplement », ainsi en est-il de la Chine, de l'Inde et de l'Europe, qui sont densément peuplées depuis près de 2000 ans déjà.

En revanche, le peuplement de l'Amérique et de l'Australie, c'est-à-dire du Nouveau Monde, est plus récent (XVII-XVIIIe siècles). Mais alors que ce Nouveau Monde se peuple, l''Afrique, elle, se "vide" de plusieurs millions d'hommes, emmenés vers l'Amérique aux XVIIe et XVIIIe siècles pour y devenir esclaves.

c. Les facteurs économiques
Le riz est une plante très nourrissante qui demande beaucoup de soins et donc de nombreux travailleurs, donc elle nourrrit et fait travailler. La culture de cette céréale explique en partie le peuplement important de l'Asie. Ainsi les campagnes du Bangladesh nourrissent 930 habitants au km2.

Le fort peuplement de L'Europe, notamment pour les deux derniers siècles, est dû à l'essor industriel de ce continent. Les villes européennes concentrent beaucoup d'habitants, ainsi une ville
comme Paris abrite 20 000 habitants au km2.
L'essentiel

Six milliards d'hommes vivent inégalement répartis sur la Terre. Les principaux foyers de peuplement sont l'Asie de l'Est (Chine), l'Asie du Sud (Inde) et l'Europe.

Les facteurs qui expliquent les fortes densités de peuplement sont soit d'ordre historique, soit d'ordre économique. Les faibles densités, quant à elles, s'expliquent surtout par les facteurs naturels.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (2,50/ 5 pour 2 votes)
Loading...

MathieuJ

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide