Les
États-Unis d’Amérique se classent au quatrième rang mondial par leur superficie (9 363 353 km2). Leur
population, 296 millions d’habitants en 2005 soit 31 hab./km2, les place au troisième rang, derrière la Chine et l’Inde.

 

Opposant de puissantes montagnes à de vastes plaines, étendus par le prolongement de l’Alaska jusqu’aux latitudes arctiques et se ramifiant au sud par la Floride presque jusqu’au tropique, ils disposent d’une gamme de variétés climatiques, et donc de possibilités naturelles, exceptionnelles. Mais leur territoire, également riche en ressources multiples tant végétales que minérales, a aussi fait l’objet d’une remarquable et efficace mise en valeur, et cela explique leur puissance économique qui n’est surpassée par celle d’aucun autre État.

 

Les caractères géographiques des Etats Unis

Le poids du milieu

Il est composé de grands ensembles de relief orientés dans la direction Nord-Sud

D’Est en Ouest on distingue :

  • une plaine cotière qui va de New-York à la Floride;
  • une chaîne de montagne ancienne, les Appalaches;
  • une vaste dépression centrale au relief plat et monotone, les Grandes Plaines;
  • une chaine de montagne jeune qui se prolonge au Mexique et au Canada et a un relief plus important (4401m au Mt Elbert), les Montagnes Rocheuses;
  • une zone de plateaux, le Grand Bassin et le Colorado;
  • une chaîne de montagne côtière et la Sierra Nevada;

 

Un ensemble de grand cours d'eau sillonne la Grande plaine, avec comme gouttière centrale, un grand fleuve, le Mississippi. L'immensité de ce territoire a pour conséquence une grande variété de climats et de paysages.

La part des hommes

L'origine du peuplement (colonisation européenne) explique la place dominante des grandes agglomérations situées en majorité sur le littoral. La population est essentiellement concentrée à l’Est, dominé par la Mégalopole du Nord-Est autour de Boston, New-York, Philadelphie, Washington et près des Grands Lacs avec Chicago.

Les autres grandes agglomérations se situent à la périphérie : Tampa et Miami en Floride, Dallas et Houston au Texas, San Francisco et Los Angeles en Californie, Seattle à l’extrême Nord-Ouest.

Les Etats-Unis sont un exemple de la métropolisation des groupements humains.

 

Le pays est une fédération de 50 Etats (50 étoiles du drapeau) qui ont une grande autonomie (lois différentes) et constituent ensemble l’Union.

A partir des 13 colonies du Nord Est (13 bandes du drapeau), le territoire s’est étendu vers l’Ouest au détriment des Indiens (Conquête de l’Ouest au XIXe siècle) tandis que la population augmentait grâce à l’arrivée d’immigrés venus essentiellement d’Europe.

La maîtrise d'un vaste territoire riche en ressources

L'exploitation de nombreuses ressources naturelles

Les Etats-Unis possèdent de très nombreuses ressources qui permettent de fournir l’énergie nécessaire à
une population nombreuse, aux industries et aux transports :

  • les hydrocarbures (pétrole et gaz naturel) : Californie, Texas et Appalaches
  • le charbon : montagnes rocheuses et Appalaches
  • l’hydroélectricité dans la vallée du Tennessee
  • la production d’électricité nucléaire dans l’Est

Le plus vaste réseau de transport du monde

On appelle réseau de transports l’ensemble des voies de communications d’un territoire, reliées entre elles et articulées autour des grandes agglomérations.

Le réseau est plus dense à l’Est et dans les régions les plus peuplées (voir carte p. 225).

Les agglomérations américaines sont d’abord reliées entre elles par un immense réseau autoroutier (Interstate Highway System) qui couvre tout le territoire.

Les voies d’eau (bassin du M) et les façades portuaires jouent un grand rôle pour les échanges commerciaux.

Le rail a joué un rôle fondamental dans la construction d’un territoire, au temps de la Conquête de l’Ouest, mais son rôle diminue.

Par contre l’avion joue un rôle grandissant en raison de l’immensité du territoire (4500 km d’Ouest en Est).

La qualité du réseau de transports contribue à la maîtrise du territoire car il permet une bonne circulation des hommes et des biens. C’est donc un élément essentiel dans le développement économique du pays.

La puissance économique américaine

La première puissance agricole mondiale

Les Etats-Unis sont les premiers producteurs mondiaux de biens agricoles (blé, maïs, soja) et possèdent les plus puissantes entreprises agroalimentaires du monde (Philip Morris, Monsanto, Coca).

Les principaux produits cultivés sont les céréales (Est), le lait, les fruits et les légumes (agriculture
périurbaine du N-E) et les produits tropicaux au Sud-Est (agrumes, canne à sucre, ananas) (voir carte p. 223).

Les deux types d’élevage sont :

  • l’élevage extensif (ranching) surtout à l’Ouest : le bétail est élevé en liberté sur de grands espaces
  • l’élevage intensif : le bétail est entassé et engraissé dans des feedlots (usines à viande).

 

Des facteurs stimulent le développement de l’agriculture et encouragent à produire toujours plus :

  • la présence de grands foyers de consommation
  • une main d’œuvre agricole bon marché
  • l’exportation

 

Plutôt que d’agriculture il est plus correct de parler d’industrie agroalimentaire (« agri-business »), qui
recouvre l’ensemble des activités liées à la production de biens alimentaires (champs agricoles, financement, usines de transformation, distribution, etc.).

Le complexe agro-industriel américain a ainsi plusieurs caractéristiques :

  • l’immensité de l’espace cultivé
  • l’immensité des exploitations agricoles
  • le haut degré de mécanisation
  • le poids des grandes entreprises capitalistes qui imposent leur loi au
    petits farmers

 

La première puissance économique du monde

Les E-U assurent un quart de la production industrielle mondiale. Ils se situent au premier rang mondial pour l’automobile, l’aluminium ou l'informatique. 44 % des 100 premières multinationales sont basées aux E.U.

La première et la plus ancienne région industrielle des E-U est la Manufacturing Belt au Nord-Est du pays (métallurgie, textile, automobile).

La région industrielle la plus moderne est la Californie, où se trouve la fameuse Silicon Valley, vaste zone de haute-technologie (ou technopôle) spécialisée dans l’informatique.

On appelle Sun Belt  la « ceinture du soleil » ou plutôt ceinture périphérique du pays : ce
sont les régions du Sud et de l’Ouest (Floride, Texas, Californie, région de Seattle au N-O).

Ce sont les régions créent le plus d’emplois et comme le montre la carte p. 226, la Sun Belt est la zone géographique la plus attractive pour les entreprises et pour les Américains.

Les américains et leur cadre de vie

Les Etats-Unis, un pays d'immigrés

La population américaine est encore majoritairement constituée d’immigrés venus d’Europe entre le XVIIe et le XXe siècle : les « Blancs non hispaniques » représentent 73,1 % de la population.

Parmi eux le modèle du WASP s’est longtemps imposé (White Anglo-Saxon Protestant).

Composition de la population :

  • Blancs
    non hispaniques : 73,1%
  • Noirs
    (anciens esclaves africains) : 12%
  • Hispaniques :
    10,7%
  • Asiatiques :
    3,5%
  • Autres
    (dont Indiens) : moins de 1% (0,7)

 

La culture américaine a longtemps favorisé l’idéal du « melting-pot », c’est-à-dire le mélange de tous les immigrés pour former une nation unie. Mais le racisme (surtout envers les Noirs) et la ségrégation raciale (séparation des ethnies dans les villes) restent une réalité : ex. le quartier noir de Harlem à New York.

Le deuxième graphique montre que la part des minorités augmentera dans les 50 ans à venir.

2. Le cadre de vie de près de huit américains sur 10 : métropole et organisation de l’espace aux Etats-Unis

La plupart des Américains vivent en milieu urbain : ce sont avant tout des citadins.

Les métropoles (grandes agglomérations concentrant de nombreuses activités) organisent le territoire américain et structure la carte du réseau des transports. Ce phénomène, valable à l’échelle mondiale, de concentration des activités et des hommes dans ou autour des métropoles se nomme métropolisation du territoire (voir carte p.229).

Les métropoles qui connaissent la plus forte croissance se situent généralement dans la ceinture périphérique (ou Sun Belt), ce qui confirme son attraction déjà observée sur les cartes de la population ou de l’espace industriel.

La Mégalopole du Nord-Est reste cependant la plus grande concentration urbaine des E-U (45 millions d’habitants).

Les trois éléments qui constituent une métropole américaine :

  • la ville centrale qui accueille le Central Business District (CBD), le quartier des affaires qui concentre les activités de commandement (banques, assurances, sièges des entreprises, etc.) (voir photo p. 229) mais également des « quartiers dégradés », ghettos où s’entassent
    les minorités pauvres (par exemple les Noirs à Harlem). Les opérations de rénovation urbaine amènent actuellement les classes moyennes à réinvestir ces centres villes.
  • la banlieue où s'implantent de plus en plus les nouvelles activités (industries, bureaux). Cette localisation en périphérie, à l’écart du centre-ville a diverses raisons : personnes et activités
    fuient l’entassement urbain, la pollution, la criminalité. Les classes moyennes ou aisées trouvent dans la banlieue récente l'espace où elles peuvent profiter du confort de l’habitat individuel.
  • les voies de communication assurent le fonctionnement de l'espace urbain et raccordent entre elles les grandes métropôles.

Expliquer le rayonnement mondial des USA

Les Etats-Unis sont la première puissance mondiale depuis la guerre de 14-18, puis celle de 39-45, qui ont considérablement affaibli l’Europe.

Leur domination s’explique par le dynamisme de leur économie capitaliste, basée sur le culte de l’argent, du commerce et du profit.

Aujourd’hui la domination américaine est quasiment sans partage, aussi bien sur les plans économique (entreprises multinationales, poids du dollar), culturel (cinéma, musique) que militaire (présence et intervention de l’armée américaine partout dans le monde).

Les attentats du 11 septembre 2001 ont bien montré qu’un événement d’une telle gravité qui se
déroule aux Etats-Unis a des répercussions dans le monde entier : crise économique, peur d’une
nouvelle guerre, etc.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (1,00/ 5 pour 1 votes)
Loading...

Maelys

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide