Une répartition de population contrastée

La population américaine se concentre à l'est du Mississippi, le long de la côte est, autour des grands lacs, en Floride mais aussi sur la côte Pacifique. Les densités de population sont beaucoup plus faibles à l'ouest car les premiers immigrants venus d'Europe au XIXème siècle on d'abord peuplé et mis en valeur au nord-est. De plus, les Rocheuses et la sécheresse sont de fortes contraintes au peuplement.

 

Un pays d'immigrants

 

Une population nombreuse

 

Les USA possèdent la 3ème population mondiale. La croissance démographique rapide est due à un accroissement naturel supérieur à celui des autres pays riches (UE, Japon) et à une forte immigration légale ou clandestine.

 

Le premier pays d'immigration au monde

Depuis le XVIIème siècle, les USA sont un pays d'immigration. Les premiers immigrants européens appelés WASP firent venir des esclaves noirs d'Afrique. Ils ont fait la conquête du pays en décimant les Indiens. Au XIXème siècle, l'immigration reste principalement européenne. Depuis 1950, les immigrants latino-américains sont majoritaires.

 

Une société pluriethnique

Les américains forment une mosaïque ethnique. Au recensement de 2003, plus de 30 millions d'américains étaient nés à l'étranger.

Si les WASP restent majoritaires, les hispaniques sont devenus plus nombreux que les noirs. Dans les états du sud (Californie, Floride, Texas, Aryzona), plus de 30 % de la population parle espagnol et favorise l'apparition d'une mexamérique.

Les nouveaux immigrants ont cependant du mal à s'intégrer et remettent en cause le melting-pot. Les communautés se mélangent peu et vivent souvent dans des quartiers séparés.

 

Une population mobile et citadine

 

Une population mobile

 

Les américains se déplacent beaucoup (plus d'un américain sur 6 déménage en moyenne chaque année). Ils migrent surtout vers les états du sud et de l'ouest de la Sun Belt (Floride, Texas, Arizona, Californie). Ces régions bénéficient d'un climat agréable et d'une économie dynamique.

Cette mobilité est un atout majeur car elle permet de valoriser tout le pays.

 

Une population urbaine

85 % des américains vivent en ville. La population et les activités tendent à se concentrer dans les grandes villes : c'est la métropolisation. Sur le littoral atlantique, entre boston et Washington, ces métropoles se touchent pour former une mégalopole de plus de 50 millions d'habitants (la mégalopolis).

De nombreuses villes américaines ont un rayonnement mondial :

  • New York City (24 millions d'habitants), siège de l'ONU, de la bourse de Wallstreet et de nombreuses firmes multinationales (IBM, HP).
  • Washington DC, siège du FMI (Fond Monétaire Internationnal) et de la maison Blanche.
  • San Fransiso et la Silicon Valley.
  • Los Angeles, capitale mondiale du cinéma.

 

Avec leurs grands aéroports, ces villes sont des interfaces avec le monde et restent un des symboles de la puissance américaine. Les métropoles américaines s'étendent sur plusieurs kilomètres par rapport au CBD (Central Business District) et ses gratte-ciels typiques de chaque grande ville américaine.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Maelys

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide