Les principales migrations mondiales

 

Un mouvement planétaire : les migrations nord-sud

Depuis 1950, les migrations internationales des pays du sud vers ceux du nord sont les plus importantes à cause des inégalités de développement.

Les migrants sont le plus souvent des jeunes sans qualifications ou des diplômés fascinés par la richesse du nord qui fuient la misère (les mexicains vers les États-Unis). Beaucoup d’entre eux fuient aussi la guerre ou la dictature et sont des réfugiés (les Afghans depuis 2002).

L’Amérique du nord est le 1er foyer d’accueil au monde (plus d’1 million d’entrée annuelles en provenance d’Amérique latine et d’Asie). L’Europe occidentale est le 2ème foyer avec des populations venant majoritairement d’Afrique et d’Asie.

 

Des mouvements internes au nord

Depuis 1990, des flux migratoires se sont développés des anciens pays communistes d’Europe centrale et orientale vers l’Europe occidentale plus riche. Les États-Unis attirent aussi les diplômés avec le « drainage des cerveaux ».

 

Des mouvements internes au sud

Depuis les années 1970, des migrations de travail se sont développés entre les pays pétroliers du golfe Persique et la main d’œuvre d’Asie du Sud-est.

 

Les conséquences des migrations

Pour les pays de départ, les migrations font baisser le chômage. Les devises envoyées par les travailleurs immigrés à leur famille restée au pays sont très importantes (10 % des revenus du Maroc en 2008). Mais ces pays perdent aussi leurs chercheurs ou leurs diplômés partis s’enrichir au nord.

Pour les pays d’accueil, l’émigration permet de ralentir le vieillissement. Avec la crise et l’augmentation du chômage depuis 1974, les pays du nord limitent les entrées. L’immigration clandestine augmente de plus en plus. Enfin, les immigrants d’une culture ou d’une religion différente connaissent souvent de grosses difficultés d’intégration.

 

Le développement du tourisme

Le tourisme international est une cause importante de migration. Il a concerné plus de 700 millions de personnes en 2009, surtout des pays riches (Europe, Amérique du nord) qui se rendent dans des pays riches (Europe méditerranéenne, États-Unis, Canada, Mexique, Caraïbes).

Mais de plus en plus de flux touristiques se développent du nord vers le sud (Asie du sud-est, Afrique du nord) grâce à la baisse du coût de transport aérien et des séjours. Le tourisme est devenu le moteur économique indispensable de certaines régions (Égypte).

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Maelys

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide