La seconde puissance industrielle


L'industrie est le pillier du développement économique japonais.

Producteur d'acier, de navires, d'automobiles, d'électroniques grand publique, le Japon possède une industrie diversifiée et occupe le premier rang mondial dans de nombreux secteurs.

Aujourd'hui, sa réussité industrielle repose sur l'avance technologique qui lui permet de reconquérir les marchés extérieurs.

Cette priorité donné aux exportations à privilégier le littoral pacifique dont les complexes industriallo-portuaires concentre 80% des activités du pays. Mais les technopoles s'implantent désormais dans l'intérieur, au Nord et au Sud de la Mégalopole.

La troisième puissance commerciale

Le Japon est la troisième puissance commerciale derrière les USA et l'Allemagne.

Il contribue a plus de 9% des exportations mondiales et à 7% des importations. Le Japon détient le reccord des excédents commerciaux mondiaux.

Le Japon vend essentielement des produits industriels à haute valeur ajoutée, il importe également beaucoup de produits industriels en usant de mesures protectionnistes (taxes, régelmentations décourageantes pour les vendeurs étrangers).

Sa dépendance en produits agricoles et en matières premières et énergétiques est compensée par ses exportations de produits industriels à haute valeur ajoutée.

Au total, sa balance commerciale est exédentaire. Au cours des années 90, la banque commerciale du Japon a toujour été exédentaire, même si cet excédent a connu un fléchissement de 1995 à 1997 est également en 2001. Il réussi aussi à exporter sa culture populaire grâce à sa maitrise des technologies de la communication.

Des investissements mondiaux

Une grande puissance financière

L'épargne constituée a fait du Japon la première puissance financière du monde. Cela explique l'importance des anques japonaises (7 parmi les 20 prmières mondiales)., le cour élevé du Yen et les importants investissments japonais à l'étranger.

Les partenaires commerciaux


Les USA sont le principales partenaires commercial du Japon et le premier pays d'acceuil de ses investissements (1/3 des exportations et 45% de ses investissements).

Mais le Japon se tourne de plus en plus vers l'Europe où les implantations de filliales de ses multinationales permettent de pénetrer un marché de 350 millions de consommateurs.

Ces relations se traduisent par un déséquilibre des échanges au profit du Japon qui mécontente ses partenaires.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Maelys

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide