L’Europe géographique

Un vieux continent

L’Europe fait partie des 6 continents qui forment la planète (L’Amérique, l’Asie, l’Afrique, l’Antarctique (non peuplée), et l’Océanie). Il s’agit d’un ancien foyer de peuplement, car connu depuis longtemps. Sa population n’a fait qu’augmenter. On l’appelle aussi le vieux continent en opposition au nouveau qui est le continent Américain découvert en 1492 par Christophe Colomb.

L’Europe, au sens géographique du terme se délimite au Nord par l’Océan Arctique (au nord des pays scandinaves), à l’Ouest par l’Océan Atlantique, au Sud par la mer Méditerranée et à l’Est par le fleuve et la montagne de l’Oural.

Il y a une partie de la Russie dans l’Europe. La superficie de ce continent est approximativement de 10 500 000 km², on compte plus de 729 000 000 habitants, soit environ 12% de la population mondiale. 47 Etats forment l’Europe.

La population n’est pas également répartie, il y a des pays peu peuplés comme c’est le cas des pays du Nord (Norvège, Suède, Finlande), d’autres sont fortement peuplés comme les pays de l’Ouest (France, Italie…)

Un continent très diversifié

Le continent n’est pas homogène, tout ne se ressemble pas. Il n’y a pas une culture, une société unique. On constate une différence entre les pays de l’Est et ceux de l’Ouest. D’un point de vue religieux, culturel, linguistique mais également sur le plan des richesses, de l’économie, les Etats européens ne forment pas qu’un seul bloc.

On peut regrouper des grands ensembles comme les pays scandinaves (Suède, Norvège, Finlande, Danemark, Islande), les pays britanniques (Ecosse, Angleterre, Pays de Galle, Irlande), les pays des Balkans (Grèce, Bulgarie, Serbie, Croatie…) par exemple.

La diversité se retrouve également au niveau du paysage et des climats. En effet, bien que l’Europe soit considérée comme faisant partie de la zone tempérée, on constate une différence entre le Sud dont le climat est Méditerranéen, chaud, l’Ouest au climat océanique, mixte, l’Est et le Nord plus continentale, plus froid.

La richesse des pays est elle aussi différente de l’un à l’autre, à l’Ouest on a de grandes puissances qui jouent un rôle dans le paysage international comme l’Angleterre, la France, l’Allemagne. A l’Est les pays sont encore loin derrière et sont moins riches. Tous ces éléments font de l’Europe un continent non homogène, mais construit par une grande diversité à tous les niveaux.

Quelques repères géographiques de l’Europe

L’Europe se caractérise par la présence de grandes agglomérations comme Berlin capitale de l’Allemagne, Londres capitale de l’Angleterre, Madrid capitale de l’Espagne, Moscou capitale de la Russie, Paris capitale de la France, Rome capitale de l’Italie.

Elles ont un rôle sur le plan international. On constate qu’il s’agit principalement de ville de l’Ouest, ce qui prouve que l’Europe trouve une grande puissance dans ces pays de l’Ouest.

Elle a un accès important à de nombreux océans et mers permettant un commerce avec le monde, par exemple l’Atlantique, la Baltique, la Manche, la Méditerranée, la mer Noire et la mer du Nord. De grands massifs montagneux caractérisent l’Europe comme les Alpes, les Pyrénées, l’Oural, etc., ainsi que des fleuves importants comme le Rhin, le Danube,

2. L’Union Européenne

Sa création

L’union de l’Europe s’est d’abord faite autour de la CECA (Communauté européenne du charbon et de l’Acier). Six pays adhèrent : la France et l’Allemagne de l’ouest (RFA) piliers fondateurs ainsi que la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg et l’Italie.

Il s’agit de la première formation européenne dans un but économique. Afin de faciliter les échanges à plus grande échelle, les six pays créent le 25 mars 1957, la CEE (Communauté économique européenne). Des politiques économiques communes sont mises en place, en retirant les droits de douanes. D’autres pays décident de les rejoindre, c’est le cas du Danemark, du Royaume-Uni, de l’Irlande en 1973, de la Grèce en 1981 et de l’Espagne et du Portugal en 1986. De six, la CEE passe à douze.

Les nouveaux Etats vont intensifier leurs relations en 1991 en adoptant le traité de Maastricht : on parle désormais d’Union Européenne. En 1995, l’Autriche, la Finlande et la Suède rejoignent le groupe. De nombreux projets vont aboutir pour l’Europe des quinze comme la monnaie unique (tous les pays ne l’ont pas acceptée c’est le cas du Royaume-Uni, du Danemark et de la Suède, cette dernière étant sur la voie d’accepter la monnaie unique), ainsi que des réformes économiques…

En 2004, on compte 12 nouveaux membres : la Hongrie, la Pologne, la République Tchèque, la Slovaquie, la Slovénie, l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, Chypre et Malte. En 2007, c’est la Bulgarie et la Roumanie qui rejoignent l’Europe. La vocation de l’Union dans ces dernières années a été de s’ouvrir à son continent. Malgré tout, certains pays ne veulent pas adhérer à cette Union comme c’est le cas de la Norvège et la Suisse, deux pays riches.

Son rôle

L’Union européenne a pour origine l’axe France Allemagne, deux pays qui pour se développer et se reconstruire après la seconde Guerre Mondiale ont associé leur démarche dans une communauté européenne. Les échanges deviennent plus faciles, les droits de douane n’existent plus, on collabore sur des projets économiques, éducatifs pour progresser.

L’Union Européenne fait partie de la Triade. Il s’agit du groupe puissant qu’ils forment en trio avec le Japon et le Etats-Unis. Les capitales de l’Union Européenne où l’on retrouve les grands sièges sont Bruxelles et Strasbourg.

Malgré les alliances importantes qu’il y a entre les différents pays, chacun reste souverain. Chaque pays garde son gouvernement, sa culture, etc.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Maelys

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide