La SEC95 est le langage économique, elle permet de faire des prévisions, de mesurer, de comparer les résultats économiques.

Elle est l'instrument de la représentation du fonctionnement économique.

Son apport est d'évaluer la richesse économique avec le PIB, c'est-à-dire le Produit Intèrieur Brut.

Pour cela, elle utilise trois approches avec l'approche par la production, l'approche par la demande et l'approche par la répartition des revenus.

I) La mesure de la richesse par le PIB.

A) Le PIB mesure la Production.

1)Le mode de calcul de la production.

On disingue deux types de production avec la production marchande et la production on marchande.

La Production Marchande a pour but de faire des bénéfices. Elle est réalisé par les entreprises qui vendent leur produits à des prix de vente supèrieur au coût de production. Dans ce cas pour mesurer la production marchande on n'utilise la Valeur Ajoutée.

La Valeur Ajoutée c'est la différence entre le Chiffre D'Affaire et les Consommations Intermédiaires. C'est la mesure de la production réalisée par l'entreprise. Donc, la Valeur Ajoutée est la valeur qu'ajoute l'entreprise aux consommations intermédiires achetées aux fournisseurs qui aboutit au Chiffre d'Affaire.

 VA = CA - CI (CA = Chiffre d'Affaire = Le résultat des ventes ; CI = Consommation Intermédiaire = ce qui se perd dans la production.)

Les Consommations Intermédiaires sont les biens et services qui disparaissent par incoporation au produit destiné à la vente. Exemples: les matières premières, l'énergie... Ces consommations intermédiaires ont une durée de vie infèrieur a un an, elles ne font qu'un cycle de production. (REMARQUE : Ces Consommations Intermédiaires sont achetés par l'entrepise à d'autres entreprises, on les appelle les fournisseurs de consommations intermédiaires.)

La Prouction Non Marchande est réalisée par l'Etat et les associations, il s'agit des services vendus sans "bénéfices" tel-que l'Education Nationale. Comme les pix de vente sont parfois nul. On estime cette production par ces coûts de production.

2) La mesure du PIB.

Le PIB se calcule par la somme des Valeurs Ajoutées des Entreprises installées dans un pays. Ainsi, le PIB français représente donc la valeur de la production réalisée sur le territoire français.

REMARQUE: Pour calculer le PIB, on n'utilise la somme des Valeurs Ajoutées afin d'éviter de compter plusieurs fois les productions qui sont vendues en consommations intermédiaires entre les entreprises.

Le PIB n'est pas le PNB. Le PNB  désigne le Produit National Brut. Le PNB français est donc la somme des valeurs ajoutées des entreprises de nationalités française. C'est donc la production réalisée par les entreprises françaises en France et à l'étranger.

B) Les critiques du PIB.

1) Le PIB n'englobe pas toutes les activités.

Le PIB ne mesure pas toutes les richsses d'un pays mais uniquement les activités économiques déclarées. Ainsi, le volontariat, c'est-à-dire le bénévolat n'est pas mesuré dans le PIB car cette activité n'est pas rémunérée, donc elle est non déclaré. De même, le travail domestique n'apparaît pas dans le PIB car il est réalisé gratuitement et ne peut-être estimé. De plus, le travail au noir, l'économie souterraine ou l'économie parallèle échappe au PIB car il est soit interdit par la loi, soit non déclaré pour échapper aux impôts et aux cotisations sociales. L'ensemble de ces activités crée de la richesse mais ne sont pas totalisés dans le PIB. Donc, le PIB est un indicateur imparfait de la production d'un pays.

REMARQUE : L'économie informelle désigne les activités économiques pour lesquelle il n'y a pas d'information, pas de déclarations et qui ne sont pas des productions prise en compte dans le PIB.

2) Le PIB ne mesure pas le développement.

Les pays développés à économie de marché (PDEM) = les pays du Nord industrialisés dans lesquelles les besoins humais sont satisfaits = le G8 ou le G10 = les 8 ou 10 pays les plus riches au monde. Cette richesse est mesurée par le PIB par habitant.

Le développement est l'amélioration des conditions économiques et sociales d'existence. C'est donc aussi le progrès sociale de réduction des inégalités. Le PIB mesure mal ce développement ainsi que le PIB par habitant.

Le PIB par habitant mesure mal le développement car c'est une moyenne. En France, des personnes son exclues ou loin de la richesse du PIB par habitant.

Le PIB mesure mal le développement car il est uniquement un indicateur économique des valeurs ajoutées. Il ne mesure pas le social.

Donc, le PIB mesure mal le développement.

II) La mesure de la richesse par la croissance.

A) La croissance.

1) Présentation.

En SEC95,le PIB se calcule à partir de la Valeur Ajoutée au prix de base à laquelle on ajoute les impôts sur les produits et on retire les subventions sur les produits.

La Valeur Ajoutée au prix de base c'est la production vendue en prix hors-taxe qui revient au producteur. Les impôts sur les produits sont la TVA qui augmente le prix du produi vendu aux consommateurs.

La TIPP c'est la Taxe Intèrieur sur Produits Pétroliers qui taxe le pétrole et représente à peu près 80% d'un litre de carburant.

Les subventions sur les produits sont versés par l'Etat à certain producteur et surtout les agriculteurs avec la PAC de l'Europe. En Economie, le PIB se calcule par la somme des Valeus Ajoutées. Les augmentations du PIB et ces différentes variations prennent des noms divers :

-Le PIB augmente sur plusieurs années = la Croissance = L'augmentation de la production a long terme.

-Le PIB augmente mais moins vite qu'avant = la récssion qui est le ralentissement de la croissance.

-Le PIB baisse = la dépression.

La crise c'est soit la dépression mais le plus souvent c'est la récession.

-Si la production augmente sur un an, c'est l'expansion. On parle alors de conjonctures économiques favorables car la conjoncture désigne la situation économique du moment.

2) Mode de calcul de la croissance.

La croissance se mesure à partir du PIB pour lequelle on calcule un taux de croisance global sur un an qui indique l'augmentation en % de la production en France.  

B) Qui est responsable de la croissance ?

1) Les secteurs institutionnels.

La SEC95 utilise la notion des secteurs institutionnels. Il désigne le regroupement des agents économiques ayant la même fonction économique principale. On parle aussi d'unités institutionnelles. C'est de la macroéconomie. Il y a 6 secteurs institutionnels :

-Les sociétés non financières (SNF) : réalise la production Marchande Non Financière. Elles sont les sociétés privées et publiques qui cherchent à faire du profit.

-Les sociétés financières (SF) : Elles réalisent la Production Marchande des services financiers avec les banques, les assurances, les mutuelles et les fonds de pension (Entreprise financière de la retraite par capitalisation privée. Il s'agit de versements chaque mois qui alimente un fond d'épargne pour lequel on reçoit par la suite des Revenus du capital placé. C'est une retraite facultative)

-Les APU: Administrations Publiques : C'est la Production Non Marchande de l'Etat. On n'y trouve la Sécurité Sociale, les ministères, les mairies, les régions...

-Les ISBLSM : Les Institutions Sans But Lucratif Au Service Des Menages comme les associations.

-Les Ménages : car on n'y trouve les entrepreneurs individuelles qui possèdent seul leur propre entreprise individuelle pour laquelle leur responsabilité est illimitée c'est-à-dire qu'en cas de faillite on peut saisir leur bien personnel. Exemples : les commerçants, les artisans...

-Le RDM : Reste Du Monde : C'est l'étranger, c'est-à-dire les secteurs institutionnels qui ne réside pas en France et donc qui n'appartiennent pas au PIB français.

2) La contribution des secteurs institutionnels au PIB français.

La Production Marchande contint la Production des Sociétés Non Financières et Financières. On calcule la structure du PIB soit par sa répartition de la Production Marchande et Non Marchande soit par sa répartition dans les secteurs institutionnels.

Calculer une structure, c'est calculer les pourcentages de répartition, c'est-à-dire les parts relatives d'un sous-effectif dans un effectif total.

CONCLUSION

Le SEC95 utilise comme agrégats c'est-à-dire comme valeur économique d'ensemble pour mesurer l'activité d'un pays, le PIB et la Croissance.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 2 votes)
Loading...

Alban

Professeur en Economie Gestion (Comptabilité/Finance) accompagne étudiants filière expertise comptable en comptabilité, finance, contrôle de gestion

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide