Une infrastructure géante

Internet est une infrastructure de communication à l’échelle planétaire issue de l’interconnexion  de réseaux publics et privés. Il s’agit de la mise en réseau mondiale des ordinateurs, qui permet aux utilisateurs de publier des informations (blog), de transférer des données, de travailler à distance, de discuter par messageries instantanées par exemple. Internet est né du travail de plusieurs courants de recherches américains essentiellement, dans plusieurs domaines d’activité comme les mathématiques, les télécommunications, le codage, l’électronique, l’informatique, la gestion documentaire, le programme, la recherche militaire et académique. Ses retombées ont depuis longtemps dépassées le cadre technique pour s’étendre au commerce, à l’économie, les Pure Players (société crées avec le monde d’Internet, que l’on trouve seulement sur Internet) et à tous les aspects de notre société lié directement ou indirectement à l’information ou à la communication. Médiamétrie publie très régulièrement des données statistiques sur l’Internet et son usage. Aujourd’hui Internet c’est 62%  des Français âgés de 11 ans et plus (en tant qu’utilisateur), cela représente 37 millions de personnes. Toutefois, plus de 5 millions de personnes non connectées pensent se connecter dans les prochains mois. Les sites des chaînes ont connues une très forte augmentation de leur connexion (M6). Le e-commerce, 23 millions d’acheteurs cela veut dire que 7/10 internautes ont déjà achetés sur Internet, ils disent même vouloir faire leurs achats de Noel sur Internet et dépenser des sommes conséquentes (jusqu’à 500€).

 Sa naissance

Internet puise sa source dans le satellite Spoutnik. En 1957 en pleine guerre froide, les soviétiques ont lancés leur premier satellite dans l’espace. Les américains sur la défense ont décidé de former au sein du DoD (département de la défense) un groupe appelé ARPA (Advanced Research Projects Agency). Ce groupe est composé des meilleurs scientifiques américains qui devaient concevoir des innovations technologiques appliquées à l’armée. En 18 mois, ils ont réussit à développer le premier satellite américain. Ils s’intéressèrent également aux réseaux d’ordinateurs et aux techniques de communication, ainsi dès 1961,  Léonard Kleinrock, un scientifique du MIT, publie un premier texte sur la transmission des données par paquet. Il pose ainsi le fondement de ce qui deviendra par la suite Internet. Il s’agit de découper les données informatiques lors de leur transmission. Ces données peuvent être transmises en discontinue et reconstituées par le récepteur. On verra que l’Homme qui à fait le plus évoluer cette technique est Paul Baran. Parallèlement à l’ARPA et aux recherches du MIT….des chercheurs du RAND créent à la demande de l’US Air Force un réseau de communication militaire capable de résister à une attaque militaire. Ces chercheurs ont l’idée de créer un réseau décentralisé qui est capable de fonctionner même si une partie du réseau est détruite. C’est Paul Baran qui a l’idée de créer un réseau en toile d’araignée (d’où le nom de « toile » pour Internet). Il faudra attendre plusieurs années c'est-à-dire fin des années 60, ce modèle révolutionnaire ne convint pas les miliaires. Il va se concrétiser avec l’ARPANET, indépendamment de tout objectif militaire. ARPANET est le réseau qui relie les ordinateurs de 4 grandes universités de l’Ouest Américain :

  • Stanford University à Sans Francisco
  • UCSB à Santa Barbara
  • UCLA à Los Angeles
  • Utah

Ces 4 centres universitaires sont reliés par câbles et constituent l’élément d’origine de l’Internet. Le réseau APARNET est considéré comme le réseau précurseur d’Internet, en effet il constituait quelques caractéristiques fondamentales du réseau actuel : la communication entre machines se faisait sans avoir recours à une machine centralisée intermédiaire de ce fait un ou plusieurs nœuds informatiques pouvaient être détruis sans perturber le fonctionnement du réseau. Il faudra attendre 1971, pour que Roy Tomlinson envoie le premier message électronique. Il pense que le contenu du message était le suivant : « QWERTYUIOP » c’est aussi lui qui à choisi l’arobase comme séparateur d’adresse. Ce concept de messagerie a été amélioré : on peut la lire, la lister, l’archiver, répondre et transférer. La messagerie électronique est aujourd’hui est l’une des principales utilisations du réseau. C’est également à cette époque que le terme « Interneting » est utilisé pour la première fois lors d’une conférence sur l’informatique. Le terme Interneting signifie la possibilité de faire dialoguer plusieurs réseaux ensembles. Et c’est en 1960, que l’on va commencer à parler d’Internet va se développer et s’imposer. A cette époque seul 35 ordinateurs sont connectés dans le monde. En 1975, deux jeunes étudiants à Harvard, Bill Gates et Paul Allen créent leur entreprise Microsoft. L’année suivante, c’est au tour de Steve Jobs, Steve Vozniale et Ron Waynes qui créent Apple. A la fin des années 70, le réseau ARPANET ne compte que 111 ordinateurs connectés. Apple II, premier ordinateur Apple en 1977, son énorme succès va signer le début de l’industrie de la micro-informatique. Un chercheur du CERN, Tim Bernes-lee développe une architecture permettant de lier entre elles et d’accéder à tout type d’information au sein d ‘une toile dans laquelle l’utilisateur navigue. Ce logiciel va faciliter le surf sur la toile.  En 1986, 5089 machines connectées. Et c’est à la fin des années 80, qu’Internet sera commercialisé pour une certaine élite. En 1989, Le World Wide Web apparaît, qui est évoqué dans un article de Tim Bernes-lee. 300 000 ordinateurs sont connectés et le plus grand site Internet est celui du CERN à Genève. Après 1992, 1 million d’ordinateurs sont connectés avec 600 sites. En 1993 est crée MOSAIC, le premier navigateur grand public, inventé par un étudiant de l’université de l’Illinois, il permet d’utiliser des images sur les sites. Exemple d’autre navigateur : Mozilla Firefox. En 1995, on connait plus de 15 000 sites, et au début des années 2000, plus de 40 millions de sites. De fait, le « www » devient le service le plus important de l’Internet. En 2000, Internet est l’objet de très nombreuses revendications. Les cours en bourses des entreprises du net ont atteint des proportions déraisonnables, sans rapport avec le chiffre d’affaire réel.  De fait la bulle va éclater pour aboutir à un réajustement violent entraînant momentanément le système dans la récession. Mais de belles entreprises se développement comme Google créé en 1998, et entré en bourse en 2004 et qui aujourd’hui est quasiment incontournable. Google devient de plus en plus puissant, en 2007 il rachète DoubleClick qui est une très grosse régie publicitaire pour 3.1 milliard de dollars. La publicité est de plus en plus présente, exemple : la pub Gorilla pour Schweppes est vue sur des sites communautaires, 6 millions de fois. A l’horizon 2013, on estime que 580 millions de foyers seront connectés à Internet alors qu’aujourd’hui ils sont 422 millions. En ce qui concerne le nombre d’internautes, on estime qu’en Europe le nombre d’internautes va augmenter d’une centaine de million en 4 ans, 50 millions en Amérique du Nord et va fortement augmenter en Asie Pacifique, presqu’un milliard de personnes connectées. Le nombre de connectés va doubler en Afrique et au Moyen-Orient. Masi une marche de progression faible en Europe et Amérique du Nord.

 Vers un média à l'expansion infinie

Internet est un média relativement jeune, moins de deux décennies se sont écoulées depuis le premier message sur Internet en 1994 pour une campagne américaine AT&T. Yahoo accueille sers premières publicités en 1995. en 1996, l’IAB va devenir Interactive Advertising Bureau. C’est aussi en 1996, la première bannière publicitaire française est miser en ligne, et que le terme du marketing viral est employé pour la première fois aux USA dans l’université d’Harvard. Les premiers « interstitiels » apparaissent en 1997. En 1998, l’IAB arrive en France. L’année suivante, se sont les bandeaux publicitaires à gratter qui arrivent (jeux en ligne). En 2000, on assiste à l’essor du pop-up. En 2001, c’est la publicité « rich media ». Le net représente la pointe du progrès technologique au même titre que les jeux vidéo, l’iphone, les smartphones… Dans cette nouvelle ère, « l’ère à la demande », les occasions d’atteindre le consommateur via un média fluctuent selon les changements d’habitudes encouragées par la technologie. Par ailleurs, l’interactivité permet aux annonceurs d’échapper aux traditionnelles 30 secondes, sur Internet ils peuvent réaliser des pubs plus créatives, plus longues, demander aux internautes de finir le message comme pour Nespresso. Les réalisations sont de plus en plus proches et plus riches entre les consommateurs et les marques. Le consommateur devient acteur, voir parfois fan d’une marque.  Aujourd’hui le digital bénéficie d’une image de modernité, de réactivité, d’empathie avec les clients qui reste accessible en terme de coûts. Internet révolutionne la façon de communiquer, c’est un phénomène qui dépasse le monde des entreprises et qui nous affecte, qu’elle que soit notre connaissance et notre familiarité avec les outils informatiques. En moins de 20ans, il a donné à plus de 20 milliards de personnes l’accès à presque toute la connaissance disponible. Il a permis la rencontre entre des millions de personnes. Il a facilité la vie quotidienne des internautes (achats en ligne, consultation de la météo, lui donne la parole avec les forums, de préparer ses vacances sans sortir de chez soi...). Internet est à l’origine d’une part de la croissance des 15 dernières années. Il permet à des partenaires commerciaux ou des unités de productions situés de part et d’autre de la planète de travailler de manière synchrone. Enfin, il a fait s’effondrer le coût de transfert de l’information. Internet apparait donc comme un formidable outil d’émancipation des individus, des peuples, des économies… et un outil de progrès pour toutes les sociétés. C’est le média le plus libre qui a vue le jour, toutefois cette liberté doit être régulée pour éviter certaines dérives. Un système d’autorégulation, d’autocensure se met en place et est assez efficace. La loi est un outil difficile à utiliser face à une toile flexible et adaptable, elle est toutefois indispensable lorsque l’essentiel est de protéger les libertés publiques et la sécurité qui peuvent être en danger.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 1 votes)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide