Des principes communautaires et constitutionnels posent le droit d’accès à une activité professionnelle. Ce principe renvoie au droit du travail dont il faut connaitre les sources.

I) Les sources du droit du travail

Il existe deux sources du droit travail qui peuvent trouver leur place au sein d’une hiérarchie.

a) Les deux sources du droit du travail

Il y a d’abord des sources imposées aux partenaires sociaux : les traités, le droit communautaire, la constitution, les lois, les règlements. Ensuite les sources négociées : les conventions collectives, le contrat de travail, les usages. Usage : habitude professionnelle accordée aux salariés.

b) La hiérarchie des sources du droit du travail

Traité et droit communautaire Constitution de la 5° République 4 Oct. 58 Lois et ordonnances Convention collective Usage Règlement intérieur Contrat de travail

II) Le principe de libre accès à une activité professionnelle

Ce principe à une double reconnaissance communautaire et constitutionnelle.

a) Le principe communautaire

Deux textes communautaires posent ce principe, les traités qui envisagent la libre circulation des travailleur et le droit d’établissement. La chartre des droits fondamentaux de l’UE qui reconnait le droit de travailler et la liberté d’entreprendre.

b) Le principe constitutionnel

L’art.4 de la déclaration des droits de l’Homme et du citoyen du 26 Août 1789, pose le principe de liberté professionnelle. Chaque constitution reprend cette valeur. La constitution de la 5° République y fait référence comme celle du 27 Oct. 1746 (4° République). Une nuance doit être apportée entre les deux constitutions puisque celle de la  4° République pose le droit d’obtenir un emploi ce qu’il faut nuancer avec celui de pouvoir travailler (5° République).

III) La portée du principe de libre accès à une activité professionnelle.

a) La liberté professionnelle

Elle correspond pour le travailleur indépendant à la liberté d’entreprendre et pour le salarié à la liberté du travail (grève, congé, etc.)

b) Le droit à l’emploi

C’est la possibilité d gagner sa vie et non pas d’exiger de l’Etat un travail. Le droit à l’emploi fonde l’intervention de l’Etat sur le marché du travail en vue de plein emploi.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 1 votes)
Loading...

Olivier

Professeur en lycée et classe prépa, je vous livre ici quelques conseils utiles à travers mes cours !

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide