Cours de Physique Seconde Première S Terminale S Tout Niveau Tout Niveau -PC DS – DM Vidéo Collège – Physique / Chimie Exos – Chimie Exos – Physique Résumés
Partager

Comment décomposer une matière ?

Par Clément M le 09/10/2008 Ressources > Physique-Chimie > Seconde > La Chromatographie sur Couche Mince

Pour ce faire, vous allez réaliser une chromatographie. Lisez le protocole ci-contre puis faite un schéma annoté de la manipulation.

 

  • Versez dans la cuve à chromatographie, 4 mL de dichlorométhane ( au distributeur ) et couvrez la cuve.

○ Sur la plaque à CCM, tracez au crayon gris une ligne ( de dépôt ) fine à environ 1 cm du bord inférieur. Attention : La plaque est fragile, éviter d’y mettre les doigts.

  • Indiquez sur le bord supérieur de la plaque, la nature des dépôts.

○ Sur la ligne de dépôt, placez une petite goutte de chaque solution nécessaire à cette chromatographie. Attention, les solutions étant incolores, indiquez en haut de la plaque la nature de chaque dépôt effectué.

  • Disposez la plaque dans la cuve ( puis recouvrir ) et attendre que le dichlorométhane arrive à environ un cm du bord supérieur.

○ Séchez la plaque au sèche cheveux, puis allez l’observer sous la lampe à UV ( Mettez des lunettes de protection ).

  • Révélez les tâches dans la solution de permanganate de potassium puis séchez la plaque au sèche cheveux.

 

Notez vos observations puis concluez.

 

○ Le dépôt d’huile essentielle fait apparaître 4 tâches.

  • On constate qu’une tâche de l’huile essentielle est au même niveau que la tâche de l’Acétate de linalyle.

○ Une tâche de l’huile essentielle est au même niveau que l’une des tâches de lynalol.

 

Conclusion

 

  • L’huile essentielle est constituée d’au moins 4 constituants différents.

○ L’huile essentielle est constituée de lynalol et d’acétate de lynalol ( Vu la hauteur des tâches ).

 

Remarque : L’interprétation d’un chromatogramme et de toute expérience en générale, est difficile. On dit, qu’il y a de l’incertitude sur le résultat à donné.

 

Données

La chromatographie est une méthode permettant de séparer les constituants d’un mélange et éventuellement de les identifier.

Le mélange à étudier ainsi que les substances de référence sont déposés sur un support appelé phase stationnaire ( dans le cas d’un chromatographie sur couche mince, il s’agit d’un gel de silice déposé en couche mince sur une plaque d’aluminium ).

Les dépôts sont entraînés par un solvant approprié ( phase mobile ou éluant ) qui migre par capillarité sur la plaque. Les constituants du mélange se séparent par migration différentielle : chacun d’eux est d’autant plus entraîné par l’éluant qu’il est plus soluble dans celui-ci et moins absorbé par la phase stationnaire.

Après migration, les tâches incolores doivent être révélées. C’est la détection qui peut se faire par immersion dans un bain de permanganate de potassium ou encore par observation à la lumière UV ( Ultraviolet ) si la plaque de silice comporte un indicateur de fluorescence.

Questions de Compréhension

1°) Quel est l’éluant utilisé ?

→ L’éluant utilisé est le Dichlorométhane.

2°) Quel nom donne-t-on au phénomène physique responsable de l’ascension de l’éluant sur la plaque ?

→ Le phénomène responsable de l’ascension de l’éluant sur la plaque est la capillarité.

3°) Qu’est-ce qui fait qu’une substance chimique monte plus ou moins lors d’une chromatographie ?

→ Une substance chimique monte plus ou moins haut lors d’une chromatographie selon sa solubilité dans l’éluant et son absorption par la phase stationnaire ( Plaque ).

4°) Une substance peu soluble dans l’éluant donnera-t-elle une tache en haut ou en bas du chromatogramme ? Justifiez.

→ Une substance peu soluble dans l’éluant ne montera pas très haut ( Voir résultat Q3 ).

5°) Quel est l’intérêt de déposer une goutte de solution de linalol et une goutte de solution d’acétate de linalyle ?

→ L’intérêt de déposer une goutte de solution de linalol et une goutte de solution d’acétate de linalyle sert à comparer et à savoir si l’huile essentielle est composé de ceux-ci ( Autrement dit, ils servent de référence ou de témoin )

6°) Que signifie le terme « révélation des taches » ?

→ Le terme « révélation des tâches » désigne le fait de révéler des tâches invisibles à l’oeil nu, en trempant le chromatogramme dans une solution adaptée.

7°) Dans quels cas n’est-il pas nécessaire de révéler le chromatogramme ?

→ Il n’est pas nécessaire de révéler le chromatogramme lorsque les taches sont visibles ( Exemple : La Chromatographie des Colorants des M&M’s… ).

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (moyenne de 3,67 sur 5 pour 3 votes)
Loading...

Poster un Commentaire

avatar