Cours de Physique Seconde Première S Terminale S Tout Niveau Tout Niveau -PC DS – DM Vidéo Collège – Physique / Chimie Exos – Chimie Exos – Physique Résumés
Partager

Comment extraire des essences de la nature ?

Par Clément M le 12/09/2008 Ressources > Physique-Chimie > Seconde > L’Extraction des Huiles Essentielles

Le Cours

Questions préalables

Objectifs

● Faire une approche visant à comprendre le but et l’intérêt de la manipulation ( Domaines d’utilisations des huiles essentielles.
).

● Savoir exploiter des données pour faire des choix lors le réalisation de la manipulation.

● Acquérir du vocabulaire propre à la chimie.

1. Dans quels domaines les huiles essentielles
des végétaux sont-elles utilisées ?

2. D’où vient le terme « huile
essentielle » ?

3. Dans quelle partie de la Lavande se trouve
son huile essentielle ?

4. Quel est le principe actif de l’huile
essentielle de Lavande ?

5. Quelle technique faut-il utiliser pour
extraire l’huile essentielle de Lavande ? Justifiez

6. Proposez un schéma annoté du
dispositif expérimental permettant de réaliser cette
technique d’extraction.

Les huiles essentielles

L’huile essentielle d’une plante est le suc huileux que ‘on peut extraire d’un végétal et qui contient de très nombreuses espèces chimiques dont certaines sont responsables du parfum dégagé par la plante. L’espèce majoritaire est appelée principe
actif de l’huile essentielle.

Les huiles essentielles peuvent être extraites de différentes parties de la plante :

● Fleurs ( Pétale de Rose, Lavande… ).

● Baies ( Genévrier… ).

● Écorce de Fruits ( Citron, Bergamote, Orange… ).

● Boutons floraux ( Clou de Girofle… ).

● Graines ( Anis… ).

● Fruits ( Persil… ).

● Feuilles
( Eucalyptus… ).

● Bois
( Santal, écorce de Quinquina… ).

La teneur des plantes en huiles essentielle est faible de l’ordre de 1 à 3% à l’exception du clou de Girofle ( 14 à 19 % ), du
Macis ( 10 à 13 % ), de la noix de Muscade ( 8 à 9 % ) et de la Cardamone ( 4 à 10 % ).

Les huiles essentielles sont utilisées dans certains médicaments, en parfumerie, en phytothérapie ou comme agent de saveur dans l’alimentation.

On les appelles huiles essentielles, parce que, comme l’essence, elles s’enflamment. On les appelle d’ailleurs parfois essences.

Techniques d’extraction :

Pour extraire l’huile essentielle d’un végétal, il faut en général choisir la technique la mieux adaptée parmi les trois les plus couramment utilisées : La macération, la décoction ou l’hydrodistillation.

La Macération

La Macération consiste à tremper un corps dans un liquide adéquat pour en extraire les composés solubles. On peut
extraire facilement des huiles essentielles de certaines plantes : Anis étoilé ( ou Badiane ), Cumin, Cannelle :

● L’huile essentielle de l’anis étoilé contient de 80 à 90 % d’anéthole et d’estragol.

● L’huile essentielle de Cumin contient du Cuminaldéhyde.

● L’huile essentielle de Cannelle contient du Cinnamaldéhyde.

La Décoction

La décoction consiste à placer une plante dans de l’eau et de porter le tout à ébullition quelques temps de façon à extraire les composés solubles de la plante

On extrait l’eucalyptol des feuilles d’eucalyptus, l’aldéhyde salicylique de la reine des près…

L’hydrodistillation

Certaines huiles essentielles ne peuvent être extraites au laboratoire, en quantité suffisante par macération ou décoction.
On procède par conséquent à une hydrodistillation :

On mélange le végétal broyé à de l’eau. On fait bouillir le mélange dans un ballon ( Récipient en verre ayant la forme d’un ballon ) placé sur un chauffe-ballon. A la sortie du ballon, on branche une colonne réfrigérée grâce à une circulation d’eau froide et qui permet de condenser les vapeurs issues du ballon.
A la sortie du réfrigérant, on place un récipient ( éprouvette ou bêcher ou erlenmeyer, … ) qui récupère les vapeurs condensées dans le réfrigérant, ainsi que l’huile essentielle qui a été entraînée par la vapeur d’eau

● Le linalol et l’acétate de linalyle sont extraits de la lavande,du lavandin

● Le limonène et le citral de l’écorce d’orange, de citron

● L’eugénol du clou de Girofle.

Données concernant le principe actif de l’huile essentielle de quelques végétaux odorants :

Principe actif de quelques huiles
essentielles.

Densité

( d ).

Température d’ébullition ( °
C ).

Solubilité** g pour 100 mL.

Eau.

Cyclohexane.

Aldéhyde salicylique.

1,167

196,5

ps

Cinnamaldéhyde.

1,112

251

tps

Cuminaldéhyde.

0,978

235

i

s

Anéthole.

0,994

235,3

tps

s

Estragol.

0,964

215

i

s

Eucalyptol.

0,924

176-7

tps

Acétate de lynalile.

0,895

220

tps

Limonène.

0,842

177

i

**
i : insolube, tps : très peu soluble, ps : peu soluble, s :
soluble, ∞ : soluble en toutes proportions.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucune note pour le moment)
Loading...

Poster un Commentaire

avatar