Dans le Chapitre précédant, l’hydrodistillation ( ou entraînement à la vapeur ) nous a permis d’extraire l’huile essentielle contenues dans les fleurs de lavande. Le distillat obtenu était constitué d’eau à la surface de laquelle surnageait l’huile essentielle de lavande en faible quantité.
Dans ce chapitre, nous allons réaliser une solution homogène d’huile essentielle ( extraction par solvant ) qui nous permettra dans le TP suivant de vérifier que l’huile essentielle recueilli continent bien de l’acétate de lynalile, principe actif de l’huile essentielle de lavande.

Préparation

Expérience 1 : ( Sucre dans l’eau et sucre dans le Cyclohexane )

○ Je remplis un bêche d’eau, j’y dépose un morceau de Sucre. A l’aide d’un agitateur, j’agite… Au bout de quelques seconde, le sucre disparaît, concédant la formation d’une solution ( Il est dissout par l’eau ).
○ Je remplis un bâcher de Cyclohexane, j’y dépose un morceau de sucre. A l’aide d’un agitateur, j’agite… Je m’aperçois que le sucre reste solide et intact. Le Cyclohexane ne parvient pas à dissoudre le sucre.

Conclusion : L’eau et le Cyclohexane sont deux solvants, mais ne dissolve pas les mêmes matières ( Exemple : Le Sucre ).

Expérience 2 : ( Avec ampoule à décanter et solution de diode )

○ Je déverse dans une ampoule à décanter, de l’eau iodée… J’y reverse du cyclohexane. Celui-ci de ne se dissous pas avec l’eau iodée qui se situe au fond de l’ampoule.

Conclusion : L’eau iodée à une densité plus important que le Cyclohexane et ces deux liquides ne sont pas miscibles.

○ Lorsque je secoue l’ampoule, j’aperçois, une fois celle-ci laissé au repos, que le cyclohexane est teinté d’une vif couleur violette. L’eau iodée, quant à elle, est ternie d’une couleur plus clair que celle d’antan.

Interprétation : Le diode est soluble dans ces deux liquides, mais se dissous mieux dans le cyclohexane. Si j’agite longuement l’ampoule, je m’aperçois que l’eau « iodée » devient transparente. La totalité du diode est passé dans le Cyclohexane.

○ On dit que le mélange de deux liquides non miscible est hétérogène ( Il y a alors deux phases dans le mélange ). Ici, il y a présence d’une phase aqueuse ( eau ) et organique ( Cyclohexane + diode ).

En ce qui concerne l’huile essentielle de lavande :

○ Le distillat obtenu au TP2 ( Ou chapitre 2 ) est-il homogène ? Expliquez.
→ Le distillat obtenu n’est pas homogène car l’on distingue clairement les huiles essentielles de l’eau. Cela vient du fait que ces deux liquides ne sont pas miscibles.

○ En vous aidant des données, proposez une manipulation permettant d’obtenir une solution homogène d’huile essentielle de lavande. Expliquez.

eau eau salée Cyclohexane ( Solvant organique ). Acétate de lynalile. Diode I2 ( Cristaux brunâtres ).
Densité. 1,00 ≈ 1,1 0,78 0,895
Solubilité dans l’eau.

Nulle… Très faible. Faible.
Solubilité dans l’eau salée.

Nulle… Nulle… Très faible.
Solubilité dans le cyclohexane. Nulle… Nulle…

Très faible… Très grande.

→ Pour obtenir une solution homogène, on pourra utiliser du cyclohexane, car l’acétate de linalyle y est très soluble.

Manipulation

Cette manipulation va nous permettre d’obtenir une solution homogène d’huile essentielle.

1°) Ajouter un fond de spatule de chlorure de sodium ( sel de cuisine ) au distillat obtenu par hydrodistillation et agitez pour dissoudre le sel.
2°) Transvaser la solution obtenue dans une ampoule à décanter et y ajouter 4 mL, de cyclohexane ( Au distributeur ! ).
3°) Agiter l’ampoule à décanter en n’oubliant pas de la purger assez régulièrement.
Attention : lorsque vous purgez, il peut y avoir des projections de liquide et de gaz,il faut donc diriger la sortie de l’ampoule vers un mur ( mais pas vers quelqu’un ! ).
4°) Laisser reposer.
5°) Vider la phase aqueuse dans un bécher « poubelle ».
6°) Recueillir alors la phase organique dans un erlenmeyer sec.
7°) Ajouter dans ce dernier du sulfate de magnésium anhydre ( Composé desséchant car avide d’eau ) et agiter.
8°) Filtrer la phase organique ( la recueillir dans un tube à essais ou un flacon portant votre nom ) et la garder pour réaliser une chromatographie sur couche mince.

Questions de Compréhension

1°) Pourquoi ajoute-t-on du sel au distillat ? Deux raisons peuvent être invoquées.
→ Le fait d’ajouter du Sel au distillat permet d’augmenter la densité de ce dernier. Néanmoins, ce n’est pas la principale raison. Celle-ci réside dans le fait que l’acétate de linalyle, principe actif de la Lavande, à une solubilité nulle dans l’eau salée. Par conséquent, la passage de l’acétate de linalyle de l’eau au cyclohexane est favorisée.

2°) Pourquoi ajoute-t-on du cyclohexane ?
→ Permettre à l’acétate de linalyle de se dissolve dans le cyclohexane ( Car celui-ci est d’avantage soluble dans le cyclohexane que dans l’eau salée ). De plus, le cyclohexane est insoluble avec l’eau salée, nous allons donc obtenir deux phases distinctes, favorable pour la séparation.

3°) Pourquoi faut-il agiter l’ampoule à décanter et la purger de temps en temps ?
→ Agiter l’ampoule et la purger régulièrement, permet d’éviter l’accumulation de gaz, augmentant par conséquent la pression dans l’ampoule à décanter. Si nous nous abstenions de purger, il se pourrait que le bouchon saute, entraînant avec lui, une partie des deux phases…

4°) Quel est le rôle de la 4ème étape ? Comment appelle-t-on cette étape ?
→ C’est la décantation. Elle a pour but de séparer les phases insolubles. Les plus denses seront entraînées vers le fond de l’ampoule.

5°) Représenter l’ampoule à décanter et y indiquer clairement la nature des deux phases.
→ La Phase organique ( Cyclohexane + acétate de linalyle ), étant moins dense que la phase aqueuse ( Eau salée + constituant restant de l’huile essentielle de Lavande ), sera au niveau de la sortie de l’ampoule.

6°) Quelle phase faut-il recueillir ? Pourquoi ?
→ Il faut recueillir la phase organique. Elle contient l’acétate de linalyle, principe actif de lavande.

7°) Quel est le rôle du sulfate de magnésium anhydre ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 1 votes)
Loading...

Clément M

Freelancer et pilote, j'espère atteindre la sagesse en partageant le savoir que j'ai acquis lors de mes voyages au volant de ma berline. Curieux scientifique, ma soif de découverte n'a d'égale que la durée de demie-vie du bismuth 209.

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide