L'orgue est un instrument de musique de forme différente , il a souvent un ou plusieurs claviers et le plus souvent il a un pédalier. Il produit des sons, grâce à l'ensemble de ses tuyaux sonores, qui sont alimentés par une soufflerie, appelés «jeux» ou «registre», il peut imiter des types de sonorités.

Il existe différents types d'orgues :

 _Les orgues d'église.

_Les orgues de barbaries

_Les orgues de Hammond

_Les orgues numériques

Les orgues d'églises

L'étymologie et l'histoire de l'orgue

     Le mot orgue vient du grec organon (en latin organum), signifiant outil ou instrument. L'organa du Moyen Âge désignait aussi bien une polyphonie liturgique que le service religieux lui-même.

      Le premier orgue a été inventé par Ctésibios un Grec d'Alexandrie, au IIIe siècle avant notre ère. Cet orgue fonctionnait avec de l'eau et reçut le nom d'hydraulos ou hydraule, c'est-à-dire l'aulos qui fonctionne avec de l'eau

      La diffusion de l'orgue dans les églises ne devient importante qu'en liaison avec celle de la polyphonie à 4 parties. La période de l'orgue classique s'étend grosso modo du début du XIVe siècle à celui du XIXe siècle. Au cours de cette période de cinq siècles, les progrès techniques accompagnent et suscitent le développement du répertoire, aboutissant à une apogée au cours des XVIIe et XVIIIe siècles dans les principaux centres européens : Italie, France, pays germaniques, Pays-Bas, Angleterre et Espagne.

Description générale

        Les plus petits instruments prennent la forme d'un meuble unique regroupant tous les éléments : console (claviers et autres commandes), soufflerie, sommier et tuyauterie dans un même ensemble de menuiserie. Les orgues sont très grands ils peuvent même faire la taille d'une maison. En ce qui concerne les instruments fixes, il est courant que la console soit séparée des éléments sonores regroupés dans ce qui est appelé « buffet d'orgue ». La console est en avant du buffet. Les orgues d'église ont souvent un rôle décoratif important.

La soufflerie

La soufflerie traditionnelle est constituée de grands soufflets généralement en forme de coin, actionnés à la main ou aux pieds par un ou plusieurs assistants (jusqu'à dix). En raison de la place occupée par cette installation dans les orgues importants, elle était souvent reportée dans un local contigu de la nef. Plus habituellement, elle est mise derrière l'orgue, voire dans le soubassement du buffet. De nos jours, la production de l'air sous pression est confiée à un ventilateur électrique.           Le vent est ensuite distribué depuis le réservoir à l'ensemble des sommiers à l'aide d'un réseau parfois complexe de porte-vent. La soufflerie doit dans son ensemble répondre aux besoins en vent de l'orgue qu'elle fournit. Ainsi, les anciens orgues présentaient souvent des déficiences en la matière, en raison du sous dimensionnement de certains éléments de distribution ou de pompes insuffisamment performantes.

Les tuyaux

         L'émission sonore est assurée par des tuyaux qui reçoivent, à leur base, de l'air sous pression. Le plus souvent, les tuyaux ont une position verticale ; ils peuvent aussi être disposés horizontalement.         Les tuyaux se répartissent en deux catégories les jeux à bouche et les jeux d'anches.

Les jeux à bouche

        Le principe de fonctionnement est celui de la flûte à bec. Le buffet, dont les deux fonctions initiales sont de cacher et protéger, joue également un rôle essentiel de porte-voix et de résonateur. Dans la tradition française, le bois est généralement brut.

Les orgues de barbarie

L'orgue de Barbarie est un instrument de musique à vent classable dans les orgues. Certains orgues de barbarie sont si petits que l'on peut les porter en bandoulière. Il existe une large gamme d'orgues mobiles portés sur des charrettes ou attelés à des voitures, jusqu'aux orgues qui accompagnaient traditionnellement les manèges forains. Les qualités musicales sont naturellement très variables. La serinette est le plus petit des orgues de Barbarie, destinée à apprendre aux oiseaux à siffler de courts airs à la mode. Aujourd'hui, l'utilisation d'orgues de barbarie est très fréquente en Ecosse, notamment à Edimbourg (surtout pendant le grand festival au mois d'août) et dans certaines contrées d'Allemagne.

Fonctionnement

        L'orgue de Barbarie se compose, schématiquement, d'un système de soufflet, d'une boîte à vent, d'un ensemble de mécanismes destinés à amener le vent jusqu'aux tuyaux qui produisent le son. Ces mécanismes sont commandés par un cylindre, disque ou carton perforé qui produisent la mélodie. Une manivelle actionnée par le « musicien » fait à la fois fonctionner le soufflet, la progression du « programme » et les mécanismes correspondants. Selon le principe de l'orgue, les sons sont produits par le passage du « vent » produit par le soufflet, dans des flûtes (ou tuyaux) correspondant chacun à une note. La différence vient du fait que ce ne sont pas les doigts du musicien qui actionnent les touches, mais un système mécanique, selon le programme préétabli. A priori, le « musicien » n'a pas besoin d'être un musicien, puisqu'il lui suffit de tourner la manivelle qui actionne à la fois le soufflet et le mouvement qui actionne le jeu. Encore lui faut-il avoir le rythme nécessaire.

Les meilleurs professeurs de Musique disponibles
1er cours offert !
Daniela
5
5 (31 avis)
Daniela
30€
/h
1er cours offert !
Nicolas
4,9
4,9 (33 avis)
Nicolas
35€
/h
1er cours offert !
Stanislav
5
5 (14 avis)
Stanislav
35€
/h
1er cours offert !
Bastos
5
5 (74 avis)
Bastos
30€
/h
1er cours offert !
Edouard
4,9
4,9 (13 avis)
Edouard
30€
/h
1er cours offert !
Shauna
5
5 (45 avis)
Shauna
50€
/h
1er cours offert !
Julie
4,9
4,9 (11 avis)
Julie
35€
/h
1er cours offert !
Elisabeth
5
5 (14 avis)
Elisabeth
40€
/h
1er cours offert !
Daniela
5
5 (31 avis)
Daniela
30€
/h
1er cours offert !
Nicolas
4,9
4,9 (33 avis)
Nicolas
35€
/h
1er cours offert !
Stanislav
5
5 (14 avis)
Stanislav
35€
/h
1er cours offert !
Bastos
5
5 (74 avis)
Bastos
30€
/h
1er cours offert !
Edouard
4,9
4,9 (13 avis)
Edouard
30€
/h
1er cours offert !
Shauna
5
5 (45 avis)
Shauna
50€
/h
1er cours offert !
Julie
4,9
4,9 (11 avis)
Julie
35€
/h
1er cours offert !
Elisabeth
5
5 (14 avis)
Elisabeth
40€
/h
1er cours offert>

L'orgue Hammond

      C'est un instrument électromécanique inventé dans les années 1930 par Laurens Hammond. Il s'inspire de l'orgue traditionnel et était initialement destiné à équiper des églises n'ayant pas la place ou les moyens financiers pour disposer d'un orgue à tuyaux.

Génération de son

     Le principe de fonctionnement est celui de la roue phonique, basé sur un ensemble de 91 pignons entraînés par un moteur électrique alternatif synchrone qui cale sa vitesse de rotation sur la fréquence du courant (50Hz en Europe, 60Hz aux États-Unis), inventée au début du XXesiècle pour le telharmonium.

     Les dits pignons ont chacun un nombre de dents différent tournant devant un électro-aimant générant un champ magnétique. Cette combinaison pignons/champ magnétique donne le fameux son Hammond. Cet instrument est un orgue électromécanique, muni d'un amplificateur et non un instrument électronique.

Besoin d'un professeur de Musique ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 3,50/5 - 2 vote(s)
Loading...

Philippe

Professeur de musique depuis deux décennies, je vous livre ici mes différents cours !