Errare humanum est, persevare diabolicum ("L’erreur est humaine, l’entêtement est diabolique")

La 3e déclinaison du latin est particulièrement riche et variée : elle comporte des noms aux radicaux très différents et quelques variations dans les désinences. Elle est si riche, qu'elle se décompose en trois catégories : les noms parisyllabiques, les noms imparisyllabiques, et les faux imparisyllabiques.

Ces mêmes noms peuvent être masculins, féminins, ou neutres, avec quelques exceptions, comme dans toute règle grammaticale ! À noter qu'en règle générale, les noms de la troisième déclinaison ont un génitif singulier en -is.

Selon un sondage mené par Le Figaro, 20% des élèves de collège étudiant le latin. Une bonne raison de faire une petite piqure de rappel sur ce que représente cette troisième déclinaison sur les noms latins.

Mais alors comment reconnaître les différents types de noms ? Comment savoir s'il s'agit bien de la troisième déclinaison dans une analyse de texte ? Et surtout, comment la décliner ? Pas de panique, on vous explique tout ça !

Le genre des noms de la troisième déclinaison latine

Comment devenir professeur de latin ?
Avant de commencer à apprendre la troisième déclinaison latine, quelques bases s'imposent !

La 3e déclinaison s'applique donc aux noms des trois genres grammaticaux :

  • Masculins,
  • Féminins,
  • Neutres.

Pour pouvoir les identifier, il faut en maîtriser quelques grandes lignes. Il faut savoir que, la plupart du temps, le genre exact d'un nom en latin est arbitraire. Le masculin et le féminin, s'ils se déclinent souvent de la même manière, peuvent aussi connaître des exceptions. C'est la magie de la grammaire !

Alors même que certains genres tiennent de la logique (par exemple, un objet inanimé ou un concept sera souvent neutre), certains éléments concrets nous permettent de les reconnaître et de les distinguer, pour pouvoir mieux les décliner.

Les noms neutres

En cours de latin, les noms neutres n'ont pas de réelle marque spécifique, mais dans bon nombre de cas, c'est la désinence qui nous permettra de les reconnaître pour mieux les décliner en latin. Qu'il s'agisse du nominatif, du vocatif, ou de l'accusatif, généralement, la même désinence se retrouve pour les noms à la troisième déclinaison.

Les noms masculins et féminins

Ces deux genres de noms sont donc sensiblement les mêmes au moment de les décliner. Ils se reconnaissent souvent en fonction de leur nature, de manière logique. Par exemple, "civis, civis" (le citoyen) est un nom masculin.

Cette règle semble donc aller de soi en cours de latin, toutefois, des petites exceptions vont venir nous compliquer la tâche au moment de reconnaître les noms. Fort heureusement, nous sommes là pour éclaircir tout ça, et rendre l'apprentissage grammatical plus simple !
Les meilleurs professeurs de Latin disponibles
1er cours offert !
Christine
5
5 (8 avis)
Christine
40€
/h
1er cours offert !
Anne
4,9
4,9 (14 avis)
Anne
40€
/h
1er cours offert !
Anne-sophie
5
5 (15 avis)
Anne-sophie
30€
/h
1er cours offert !
Roberto
4,8
4,8 (19 avis)
Roberto
50€
/h
1er cours offert !
Noémie
5
5 (30 avis)
Noémie
30€
/h
1er cours offert !
Licia
5
5 (6 avis)
Licia
40€
/h
1er cours offert !
Patricia
4,8
4,8 (10 avis)
Patricia
25€
/h
1er cours offert !
Cécile
5
5 (16 avis)
Cécile
41€
/h
1er cours offert !
Christine
5
5 (8 avis)
Christine
40€
/h
1er cours offert !
Anne
4,9
4,9 (14 avis)
Anne
40€
/h
1er cours offert !
Anne-sophie
5
5 (15 avis)
Anne-sophie
30€
/h
1er cours offert !
Roberto
4,8
4,8 (19 avis)
Roberto
50€
/h
1er cours offert !
Noémie
5
5 (30 avis)
Noémie
30€
/h
1er cours offert !
Licia
5
5 (6 avis)
Licia
40€
/h
1er cours offert !
Patricia
4,8
4,8 (10 avis)
Patricia
25€
/h
1er cours offert !
Cécile
5
5 (16 avis)
Cécile
41€
/h
1er cours offert>

Les désinences de la troisième déclinaison

Combien de déclinaisons existent-ils en latin ?
"Ave Cesar !", cette phrase vous dit quelque chose ? Et bien, sachez que c'est du latin !

En cours de latin, en dehors du nominatif singulier, les désinences de la 3e déclinaison sont communes, pour la plupart des cas, à l'ensemble des types. Pour résumer, les trois genres que nous venons de voir se déclinent de cette manière :

 Noms masculins et fémininsNoms masculins et fémininsNoms neutresNoms neutres
SingulierPlurielSingulierPluriel
Nominatif--es--(i)a
Vocatif--es--(i)a
Accusatif-em-es--(i)a
Génitif-is-(i)um-is-(i)um
Datif-i-ibus-i-ibus
Ablatif-e-ibus--ibus

Au genre neutre, trois cas sont donc toujours les mêmes : le nominatif, le vocatif, et l'accusatif.

Le masculin et le féminin, quant à eux, se déclinent ici de la même manière, sans prendre en compte les exceptions bien évidemment !

En revanche, on peut noter que la troisième déclinaison latine développe en règle générale un nominatif singulier assez variable, qui peut prêter à confusion. Petit conseil : soyez vigilant(e), et veillez bien à ne pas le confondre avec d'autres déclinaisons !

En résumé, pour décliner un nom à la troisième déclinaison, il faut :

  • Retirer la terminaison -is du génitif singulier, de sorte à obtenir le radical du nom,
  • Rajouter à ce même radical les terminaisons de la déclinaison en question,
  • Et c'est tout ! Simple non ?

Par exemple, "le citoyen", "civis, civis, m.", se déclinera de cette manière : "civ + em".

"Civ" est le radical de "civis", alors que "-em" est l'accusatif singulier : "civem" ! Allez, à vous de jouer !

Bien évidemment, tout n'est pas si fluide, et la langue latine nous donne un peu plus de challenge ! C'est la raison pour laquelle différents modèles de noms existent au sein même de la troisième déclinaison. Mais pas de panique, ça n'est pas compliqué, on va vous détailler tout ça dans notre cours de latin !

Les noms parisyllabiques et les noms imparisyllabiques

Qu'est-ce qu'une déclinaison en latin ?
Comme toutes les langues, la latin possède quelques subtilités comme la troisième déclinaison !

Si vous observez bien, parmi tous les termes existants en latin, certains modèles se détachent, et se rejoignent, de sorte à former des petits groupes. En réalité, ces petits groupes hormis les exceptions, sont déjà définis par la langue latine. Il s'agit des parisyllabiques et des imparisyllabiques.

  • Les noms parisyllabiques sont ceux dont le radical se termine en -i, que l'on peut également retrouver sous le nom de "faux imparisyllabiques" à certains moments.
  • Les imparisyllabiques, quant à eux, ont un radical qui se termine par une consonne.

Peu de différences opposent les déclinaisons des noms parisyllabiques et des imparisyllabiques :

  • Le génétif des parisyllabiques se fait en -ium, alors que celui des noms imparisyllabiques se fait en -um,
  • Les neutres parisyllabiques déclinent leurs nominatifs et accusatifs pluriels en -ia, alors que les neutres imparisyllabiques les déclinent en -a,
  • L'ablatif des neutres parisyllabiques se fait en -i, alors que tous les autres noms le forment en -e.

Bien évidemment, on le disait tout à l'heure, des exceptions existent, c'est ce qui fonde le charme de la langue latine, que vous n'aurez pas d'autre choix que d'apprendre !

Parmi ces exceptions, on retrouve les membres de la famille, qui se déclinent comme des noms imparisyllabiques, alors même qu'ils sont parisyllabiques : pater, tris (le père), mater, tris (la mère), frater, tris (le frère), juvenis, is (le jeune homme), senex, is (le vieillard), canis, is (le chien).

C'est ce qu'on appelle les "faux imparisyllabiques" !

Pour les noms masculins et féminins, les noms imparisyllabiques se reconnaissent grâce aux deux consonnes qui finissent le radical du génitif. Pour les noms neutres, c'est le nominatif qui sera en -al et en -ar. Par exemple, "consul, ulis" (le consul) est un imparisyllabique, et "mare, is" (la mer) est parisyllabique. À noter ! Des règles que vous verrez en cours de college latin.

Voici donc certains modèles parmi les plus constitutifs de cette troisième déclinaison, à retenir pour briller en examen de cours de latin !

La 3e déclinaison : type dux, -cis, m (le chef)

 SingulierPluriel
Nominatifduxduces
Vocatif duxduces
Accusatifducemduces
Génitifducisducum
Datifduciducibus
Ablatifduceducibus

Les mots du type dux, -cis sont caractérisés par une désinence -s de nominatif-vocatif et par un génétif pluriel en -um. Le -s de nominatif a pu entraîner une modification de la consonne qui terminait le radical. On retrouve cette même consonne à partir de l'accusatif.

La 3e déclinaison : type consul, -ulis, m (le consul)

 SingulierPluriel
Nominatifconsulconsules
Vocatif consulconsules
Accusatifconsulemconsules
Génitifconsulisconsulum
Datifconsuliconsulibus
Ablatifconsuleconsulibus

Le radical des noms du type consul, -ulis se termine par un -r ou un -l. Leur nominatif-vocatif ne représente pas de désinences et leur génétif pluriel est en -um.

La 3e déclinaison : type natio, -onis, f (la nation)

 SingulierPluriel
Nominatifnationationes
Vocatifnationationes
Accusatifnationemnationes
Génitifnationisnationum
Datifnationinationibus
Ablatifnationenationibus

Aux nominatif et vocatif singuliers, les noms du type natio, -onis n'ont pas de désinence et ont perdu la consonne finale (-n-). Cette consonne se retrouve dans le reste de la déclinaison : oratio, oratio-nis ,f (le discours). Le génitif pluriel est signalé par le -um.

La 3e déclinaison : type civis, -is, m (le citoyen)

Sur quel modèle se base la troisième déclinaison latin ?
Avec quelques efforts, la troisième déclinaison vous sera accessible facilement ! Tout le monde peut y arriver, et vous aussi !
 SingulierPluriel
Nomiatifciviscives
Vocatifciviscives
Accusatifcivemcives
Génitifciviscivium
Datifcivicivibus
Ablatifcivecivibus

Le nominatif-vocatif singulier des noms du type civis, -is présente la désinence -is (ou -es) et le génétif est en -ium. Il s'agit de noms présentant anciennement un radical en -i qui ont conservé cette voyelle dans plusieurs désinences.

Vis, f (la force) appartient à ce type, mais il est irrégulier et défectif. Par "défectif", on entendra que certaines formes ne sont pas vraiment utilisées. Mais connaître son usage est toujours utile en analyse de texte ! Voyez pas vous-même :

 SingulierPluriel
Nominatifvisvires
Vocatifvires
Accusatifvimvires
Génitifvirium
Vocatifviribus
Ablatifviviribus

Et oui, la troisième déclinaison est pleine de surprises, et ça n'est pas fini !

La 3e déclinaison : type urbs, -is, f (la ville)

 SingulierPluriel
Nominatifurbsurbes
Vocatifurbsurbes
Accusatifurbemurbes
Datifurbisurbium
Génitifurbiurbibus
Ablatifurbeurbibus

Le radical des noms du type urbs, -is se termine par deux consonnes. La désinence de nominatif-vocatif est -s, mais le génétif pluriel est en -ium.

La 3e déclinaison : type flumen, -inis, n (le fleuve)

 SingulierPluriel
Nominatifflumenflumina
Vocatifflumenflumina
Accusatifflumenfluminaa
Datiffluminisfluminum
Génitiffluminifluminibus
Ablatiffluminefluminibus

Le type flumen, -inis, ne présente pas de désinence aux nominatif, vocatif et accusatif singuliers. Leur ablatif singulier est en -e. Les nominatif, vocatif et accusatifs pluriels sont en -a. Le génétif pluriel est en -um.

La 3e déclinaison : type mare, -is, n (la mer)

 SingulierPluriel
Nominatifmaremaria
Accusatifmaremaria
Vocatifmaremaria
Datifmarismarium
Génitifmarimaribus
Ablatifmarimaribus

Les quelques noms neutres du type mare, -is présentent un radical en -r et des désinences spécifiques : -e aux nominatif, vocatif et accusatif singuliers, -ia au pluriel, -i à l'ablatif singulier, -ium au génétif pluriel.

Alors, entre passif, indicatif, pronom et, aujourd'hui, déclinaisons latines, prêt à vous lancer dans l'apprentissage de cette langue pas si morte que ça, et à devenir un(e) vrai(e) latiniste ? Cette troisième déclinaison fait partie des bases, que vous maîtrisez désormais !

Alors, ça n'est pas si compliqué la grammaire latine, n'est-ce pas ?

Besoin d'un professeur de Latin ?

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) 4,00/5 - 44 vote(s)
Loading...

Thomas