Les différents types de vers

Le vers est caractérisé par le nombre de syllabes qu'il comporte. Les trois grands types de vers les plus utilisés dans la poésie française sont:

-L'alexandrin: vers de douze syllabes, le plus employé depuis le milieu du 16ème siècle. Il tient d'un poème du 12ème siècle sur Alexandre le Grand;

-Le décasyllabe: vers de dix syllabes (du grec déka "dix").

-L'octosyllabe: vers de huit syllabes (du grec oktô "huit").

Il existe d'autres types de vers, moins employés dont le nom est formésur le chiffre grec correspondant au nombre de syllabes: dissyllabe (2), trisyllabe (3), tétrasyllabe (4), pentasyllabe (5), hexasyllabe (6), heptasyllabe (7), ennéasyllabe (9), hendécasyllabe (11). Le poète choisit le type de vers en fonction du sujet qu'il souhaite traiter et du rythme qu'il cherche à produire. Il peut aussi mélanger différents types de vers. Par exemple, La Fontaine change de vers en fonction des circonstances: le plus souvent, l'alexandrin sert à faire parler les puissants (rois, dieux, et animaux qui les symbolisent), mais aussi à dénoncer la moralité, tandis que l'octosyllabe et le décasyllabe sont réservés aux personnages plus modestes.

Le décompte des syllabes et la règle du -e

La syllabes est un groupe de sons (ou phonèmes) organisé autour d'une voyelle. C'est le nombre des syllabes qui détermine le type de vers.

Exemples: Je/ ne/ puis/ de/ meu/ rer/ loin/ de/ toi/ plus/ long/ temps= 12 syllabes

Dans le décompte des syllabes, le -e occupe une place particulière car il n'est pas toujours compté: c'est ce que l'on appelle le -e caduc, qui peut se trouver en fin de vers ou à l'intérieur du vers.

En fin de vers, il n'est jamais compté

Exemple: J'i/ rai/ par/ la/ fo/ rêt,/ j'i/ rai/ par/ la/ mon/ tagn(e)= 12 syllabes

A l'intérieur du vers, on peutdistinguer deux cas

-Si le -e est placé devant une voyelle, il n'est ni compté ni prononcé.

Exemple: Sans/ rien/ voir/ au/ de/ hors,/ sans/ en/ ten/ dr(e) au/ cun/ bruit= 12 syllabes

-Si le -e est placé devant une consonne, il est compté et prononcé.

Exemple: Et/ sui/ vis/ d'un/ très/ long/ cor/ tè/ ge/ de/ cha/ meaux= 12 syllabes

Il faut donc faire attention à la place du -e caduc, non seulement pour bien compter les syllabes et déterminer le type de vers, mais aussi pour bien lire le poème.

Les différents types de rimes

La qualité des rimes

Il existe différents types de rimes, selon le nombre de sons que deux mots ont en commun.

Le rime pauvre: les mots qui riment n'ont qu'un son commun

Exemple: v-ie : am-ie

La rime suffisante: Les mots qui riment ont deux sons communs.

Exemple: m-aux / ani-m-aux

La rime riche: les mots qui riment ont trois sons communs, ou plus;

Exemple: hom-m-a-ges / ra-m-a-ges

La disposition des rimes

selon leur agencement, les rimes ont un nom cifférent.

rimes plates ou suivies: les rimes se suivent selon le schéma aabb.

Exemple: amusette a      nette a       voleurs b        leurre b

Rimes croisées: les rimes se suivent selon le schéma abab;

Exemple: campagne a      m'attends b       montagne a        longtemps b

Rimes embrassées: une rime a encadre une rime b selon le schéma abba

Exemple: Mage a     émaux b     chameaux b     images a

Les différents types de strophes

La strophe est une forme qui est destinée à répéter dans le poème. Elle peut contenir de deux à douze vers. Les strophes les plus couramment utilisées sont:

-Le quatrain: groupement de quatre vers,

-Le tercet: groupement de trois vers.

Mais on retrouve aussi le distique (deux vers qui riment ensemble), le quintil (cinq vers), le sizain (six vers), le septain (sept vers), le huitain (huit vers) et le dizain (dix vers). Moins fréquemment utilisés sont le neuvain (neuf vers), le onzain (onze vers) et le douzain (douze vers).

Une forme fixe: le sonnet

Le sonnet a été intrduit en France au 16ème siècle, importé d'Italie et adapté par le poète Clément Marot. Il s'agit d'un poème bref de quatorze vers, composé de deux quatrains et de deux tercets. Les rimes du sonnet peuvent s'organiser de deux manières:

- abba / abba / ccd / eed

- abba / abba / ccd / ede.

Le dernier vers, appelé vers de chute, présente généralement une "pointe", un trait inattendu. L'alexandrin est le type de vers le plus utilisé dans le sonnet, mais il n'est pas obligatoire. la sructure à la fois symétrique et souple du sonnet lui confère une grande harmonie et permet divers jeux d'opposition et de comparaison. C'est une forme qui a connu un grand succès du 16ème au 20ème siècle.

La chanson

Certains poèmes nous rappelle que la poésie a été liée à la musique dès ses origines, et ce lien existe toujours. En effet, la chanson est avant tout un poème chanté, mais qui offre une plus grande souplesse dans sa composition. On parle dans la chanson de couplets plutôt que des strophes. La chanson contient aussi en général un groupement de vers répété à intervalle régulier, appelé le refrain.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (4,50/ 5 pour 2 votes)
Loading...

Clément M

Freelancer et pilote, j'espère atteindre la sagesse en partageant le savoir que j'ai acquis lors de mes voyages au volant de ma berline. Curieux scientifique, ma soif de découverte n'a d'égale que la durée de demie-vie du bismuth 209.

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide