Introduction

Nous allons tenter de travailler sous la forme d’un exercice sur un sujet de baccalauréat de français. Vous devez lire attentivement le sujet proposé et de suivre une démarche rigoureuse de réflexion et d’approche de la question d’ensemble pour favoriser l’analyse et la compréhension du sujet de manière à bien rédiger votre introduction. Nous poserons quelques remarques permettant une meilleure appréhension de la question, puis nous tenterons d’identifier le problème posé par le sujet et enfin nous soumettrons quelques points de méthode d’une manière générale.

Sujet

Un auteur contemporain écrit :

« Apporter un message aux hommes, vouloir diriger le cours du monde ou le sauver, c’est l’affaire des fondateurs de religions, des moralistes des hommes politiques… une œuvre d’art n’a rien à voir avec les doctrines ».

En vous référant à des œuvres d’art, littéraires ou autres, que vous connaissez, vous direz ce que vous pensez de cette conception de l’art et de l’artiste.

Analyse et compréhension du sujet

Vous n’avez pas ici une question à discuter, le sujet doit être bien lu, il s’agit d’une opinion à discuter. Vous pouvez donc faire usage d’un plan classique, c’est-à-dire, un plan dialectique, une thèse, une antithèse et une synthèse. Ce serait le plan conseillé dans ce cas de figure. Si vous êtes en désaccord avec l’avis émis dans le libellé, avec la position exprimée par l’auteur, les différentes parties de votre développement pourront traiter des différents aspects de ce désaccord. Le sujet insiste sur la nécessité de justifier des idées à l’aide d’exemples littéraires entre autres, de productions artistiques, vous devez en outre prendre position et donner votre avis personnel sur la question posée, cette obligation est constante, vous devez toujours donner une opinion personnelle et la fonder sur des exemples précis. Vous pouvez vous référer à vos cours et faire des recherches sur l’histoire de la littérature et peut être l’histoire de l’art.

Identification du problème posé par le sujet

Quelle est l’idée centrale du sujet? « Une œuvre d’art n’a rien à voir avec les doctrines », l’auteur la résume ainsi. Mais il faut aller plus loin, la formulation est trop restrictive, on doit pouvoir réunir en une seule expression abstraite les éléments contenus dans les trois propositions initiales, à savoir :

- apporter un message aux hommes

- vouloir diriger le cours du monde

- vouloir le sauver

Nous avons ainsi posé la multiplicité d’intentions d’une manière générale, nous pouvons le formuler autrement et dire, « vouloir intervenir dans le cours de la destinée historique des hommes ». Cette intention et le comportement qui en découle, l’auteur du texte cité les réserve aux fondateurs de religions, aux moralistes et aux hommes politiques, c’est-à-dire, pour trouver encore une fois un équivalent abstrait et général de ces trois expressions ou de ces trois catégories d’hommes, aux gens qui se sont proposé d’exercer une influence spirituelle, (les deux premières catégories) ou idéologique (la dernière catégorie) sur les individus auxquels ils s’adressent. Dans les deux cas, influence spirituelle, influence idéologique, l’auteur parle de doctrines, mettant sur le même plan le prophète, le philosophe et le politique.

L’idée essentielle est donc la suivante, ni gourou ni politique, l’artiste ne doit pas se proposer à travers son œuvre, d’exercer une influence spirituelle ou idéologique sur ses contemporains. Il doit s’abstenir de toute intervention de ce type, contraire, selon cette opinion, à la nature de l’œuvre d’art. L’auteur du texte à commenter est donc opposé à toute forme d’engagement de la part de l’artiste. On peut voir ce que cette pensée à d’arbitraire et d’idéologique. Qui ne voit qu’il n’est plus sérieusement possible de mettre sur le même plan le prophète, le philosophe et le politique? Qui peut sérieusement soutenir aujourd’hui que l’art ne doit exercer aucune influence spirituelle ou idéologique, après le temps de la littérature engagée des existentialistes, du surréalisme au service de la révolution. Cette conception de l’art peut elle encore avoir des défenseurs?

Méthode

Pour rédiger votre introduction, vous devez avant tout bien relire le sujet et comprendre ce qui précède de manière à bien identifier le problème posé. Nous vous rappelons que l’introduction doit comprendre une entrée en matière, l’énoncé du problème central contenu dans le sujet et enfin une transition vers le développement. L’entrée en matière est une paraphrase du sujet en termes abstraits et généraux, l’énoncé du problème central est une citation intégrale du texte s’il est court ou résumé s’il est long et enfin la transition vers le développement renvoie aux questions connexes. En fait, les éléments de votre introduction se trouvent dans les lignes qui précèdent. Dans l’élaboration de votre plan, vous pouvez par exemple penser à une partie sur l’influence spirituelle et une autre sur l’influence idéologique des œuvres d’art dans des contextes qui devront être bien déterminés; Soignez vos exemples et leur analyse.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (5,00/ 5 pour 1 votes)
Loading...

Mathieu

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide