"C'est une vérité universellement reconnue qu'un célibataire pourvu d'une belle fortune est forcément en quête d'une épouse. Aussi, [...] lorsqu'un tel homme arrive dans une nouvelle résidence, cette vérité est si bien ancrée dans l'esprit de ses voisins qu'ils le considèrent sur le champ comme la propriété légitime de l'une ou l'autre de leurs filles.

Jane Austen, incipit (premières lignes) d'Orgueil et Préjugés

Jane Austen naît en 1775 à Stevenson, dans le sud de l'Angleterre. Son père, un pasteur de l'Eglise anglicane, est un homme ouvert et cultivé, qui aime les livres et possède, chez lui, une bibliothèque riche d'un grand nombre d'ouvrages divers et variés.

Comme le feront plus tard les héroïnes de ses romans, Jane Austen, puisant dans la bibliothèque familiale, lit beaucoup : Fielding, Richardson, et aussi le tout nouveau et romanesque Walter Scott. Elle ne dédaigne pas non plus les romans sentimentaux et gothiques d'Ann Radcliff, peuplés de pâles jeunes femmes éperdues au fond de sombres et lugubres châteaux, romans dont d'ailleurs elle imitera le ton, pour s'en moquer, dans Northanger Abbey. Car Jane Austen est avant tout une femme de bon sens, s'éloignant de la littérature "frénétique" et fantastique. Elle est armée d'un esprit critique aigu, elle est une rationaliste, elle se méfie, au nom du bon sens et de l'équilibre personnel, des passions, des sentiments exaltés, qui ne peuvent mener qu'à l'erreur, par excès d'imagination.

Elle regarde autour d'elle et observe la gentry (petite noblesse des campagnes anglaises) avec humour, tendresse et lucidité, épinglant ça et là les ridicules et la force des préjugés de ces petits groupes sociaux fermés, à la fois futiles et puritains, dont elle décrira admirablement la mentalité et les mœurs dans Orgueil et Préjugés (1813). Cette gentry est une micro-société  vivant en vase clos et en milieu rural, qui va de bals en récéptions, fréquentant les personnes fortunées de la bourgeoisie locale, et qui envie et admire les richesses et les titres de la nobility (puisque la nobility, ou haute noblesse, est titrée, contrairement à la gentry).

Même si tous ses romans traitent de l'amour qui mène soit à la déception, soit au mariage, Jane Austen n'appartient pas encore au romantisme, vaste mouvement littéraire qui pourtant naît en Angleterre (et en Allemagne aussi) à son époque. Héritière des XVII et XVIII siècles, elle a l'esprit vif et caustique, parfois férocement ironique, de ses aînés en littérature, parmi lesquels on peut citer l'écrivain français La Bruyère, célèbre pour ses Caractères (1688), œuvre dans laquelle il brosse des portraits humains pittoresques et satiriques.

Jane Austen a l'élégance de la phrase et du style du XVIIIe siècle, le ton mordant des satiristes, et, armée de sa plume, elle défend ardemment la Raison : un de ses roman est justement intitulé Raison et Sentiments (1811). Ses autres chefs-d'œuvres ont pour titres Mansfield Park (1814) et Emma (1816).

L'univers de Jane Austen est un vibrant hommage à la campagne anglaise et aux mœurs domestiques de ceux qui y résident, en harmonie. Ainsi nul souffle de l'Histoire n'intervient dans ses romans (le bruit de la Révolution française, l'éclat et ensuite l'échec de l'épopée napoléonienne, la guerre entre la France et l'Angleterre...). Au fracas de l'Histoire, elle préfère l'intimité des villages et des bourgs oubliés, et l'évocation toute en finesse, humour et subtilité des petits rituels sociaux, à la saveur acide, de la gentry.

Peu reconnue de son vivant (notamment parce qu'elle a publié de façon anonyme), Jane Austen occupe désormais une place prépondérante dans l'histoire du roman, et donc de la littérature. Son œuvre a su garder fraîcheur et popularité,  et a fait l'objet de nombreuses adaptations cinématographiques.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Aucun vote)
Loading...

Mathieu

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide