Introduction aux séquences BAC
L'argumentation
L'humanisme

Introduction

Définition:

Le mot
humaniste vient de l’italien et apparaît au XIVème siècle. Il désigne un
professeur de grammaire et de rhétorique. Au XVIème, il désigne également un
érudit qui étudie les langues antiques. Ce n’est qu’au XIXème que le terme
d’humaniste désignera un penseur qui prend l’homme comme valeur suprême.

Par
humanisme, on entend une nouvelle conception de l’homme et de l’univers qui, en
s’appuyant sur l’étude de l’antiquité gréco-latine, source de la culture
occidentale, met l’homme au centre de ses préoccupations et tend vers un
épanouissement de ses qualités intellectuelles et morales.

L’humanisme
est un vaste mouvement culturel européen, sans chef de file, qui émerge en
Italie au XVème siècle (Quattrocento en Italie) et dure jusqu’à la fin du
XVIème. Il prolonge un mouvement intellectuel qui redécouvre la culture antique
et qui apparaît avec le poète italien Pétrarque.

Développement

L’apparition
de l’humanisme est liée à plusieurs facteurs

L’invention de l’imprimerie en 1448, qui
permet une diffusion accrue des livres, multiplie donc les lecteurs et facilite
une approche plus personnelle, sans influence de l’Église, du livre. En 1453,
la prise de Constantinople par les Turcs pousse les intellectuels et les
savants à quitter l’empire grec d’orient pour l’Italie, en emportant avec eux
des manuscrits grecs et latins. Cela favorisera la redécouverte des auteurs
antiques. En effet, au Moyen-âge, ces auteurs étaient uniquement abordés pour y
retrouver les principes chrétiens et leurs ouvrages étaient donc adaptés et
commentés par les clercs de l’Église. Au moment de la Renaissance, on
« nettoie » donc ces livres de tous ces commentaires pour revenir au
texte originel et les découvrir pour leur beauté, leur pensée, pour simplement
ce qu’ils sont. La découverte du Nouveau Monde en 1492, et donc d’autres
cultures.

Avec la
découverte de l’héliocentrisme, Copernic met fin à la représentation
géocentrique traditionnelle de l’univers, démontrant ainsi l’audace
intellectuelle de l’époque.

En 1498,
débutent les guerres d’Italie. Les français découvrent l’art italien et c’est
ainsi que commence la Renaissance française.

La Réforme
divise les chrétiens: Luther en Allemagne, Calvin en France s’opposent aux abus
de l’Église et prônent une lecture plus personnelle de la Bible. Luther traduit
ainsi la Bible en allemand en 1521. Cela permet ainsi de s’affranchir de la
tutelle des prêtres et d’avoir une approche plus autonome de la foi.

Les valeurs de l’humanisme

L’homme
est au centre de l’univers, il est capable de progresser, de se perfectionner.
On constate d’ailleurs d’importantes avancées scientifiques et intellectuelles
à l’époque.

Le corps
est réhabilité: le christianisme médiéval donnait une vision négative du corps,
source de péchés et enveloppe charnelle illustrant la mort. La peinture exalte
la nudité. Rabelais prône, sans tabou, le développement harmonieux du corps
aussi bien que de l’âme, Léonard de Vinci pratique des autopsies. L’esprit
critique se développe mais se heurte à l’autorité de l’église.

Vous avez aimé l’article ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (3,33/ 5 pour 3 votes)
Loading...

Vous avez aimé
cette ressource ?

Bravo !

Téléchargez-là au format pdf en ajoutant simplement votre e-mail !

{{ downloadEmailSaved }}

Votre email est invalide